PENIA

🌷Je suis PENIA

🌷Je suis un chiot femelle née vers juin ( estimation )

🌷Je suis issue d un sauvetage en Roumanie par Alice et gabi

Nous étions 10 au départ il ne reste que moi et 4 de mes frères et sœurs

les autres ont été tués ou volés par des enfants

🌷Je suis de nature timide et affolée: je ne mords pas mais j ai besoin de temps pour me remettte de ma situation où j étais

🔻Comme tout animal j ai besoin d’une famille patiente tolérante et compréhensive

🌷Frais adoption: 250 euros avec obligation de stérilisation à mes 6 mois’

Bonne nouvelle : Los Angeles vote pour interdire la vente de fourrure animale

La lutte contre l’exploitation animale a le vent en poupe. Chaque jour amène une nouvelle avancée pour les animaux ; hier, c’était la prise de position de Los Angeles contre la fourrure animale.

Le conseil de la ville a validé unanimement un projet de loi interdisant la production et la vente de fourrure animale à Los Angeles. Une décision louable qui permettra d’épargner aux animaux élevés pour leur peau l’atroce souffrance d’être confinés à vie dans des minuscules cages, gazés à mort ou électrocutés puis dépecés pour la fourrure.

Hier, des représentants, militants et sympathisants de PETA États-Unis manifestaient leur soutien à ce projet de loi devant l’Hôtel de ville de Los Angeles.

Plus tôt dans l’année, c’était San Francisco qui bannissait la fourrure animale.

Cette excellente nouvelle s’ajoute aux nombreux grands pas en avant pris récemment pour les animaux, notamment les annonces par diverses grandes maisons de mode qu’elles délaissent la fourrure animale. C’est le cas de Burberry tout récemment, qui rejoint ainsi Armani, Versace, John Galliano, Michael Kors, Anna Dello Russo et bien d’autres. Aujourd’hui, les consommateurs délaissent les peaux animales, dont la production est non seulement effroyablement cruelle mais aussi néfaste à l’environnement et toxique pour la santé. Les marques l’ont compris et, une à une, elles relèguent la fourrure animale au passé.

Pendant ce temps, en France…

Cette prise de position louable du conseil de la ville de Los Angeles élargit cependant l’écart avec la France, qui continue d’autoriser l’élevage d’animaux pour la fourrure. L’heure est à la compassion, et il est grand temps que le gouvernement français agisse pour épargner aux animaux ces atroces souffrances à laquelle la société moderne est explicitement opposée – aujourd’hui 84% de la population française estime que la France doit interdire l’élevage d’animaux pour leur fourrure.

PETA demande au gouvernement d’agir urgemment sur ce sujet vital et incite toute personne soucieuse du bien-être animal à signer sa pétition pour une interdiction de la production de fourrure animale en France.

L’article Bonne nouvelle : Los Angeles vote pour interdire la vente de fourrure animale est apparu en premier sur PETA France.

AMA

👚 Je Suis AMA

👚Je suis une petite jeune fille de race x Jack Russell de petite taille ( 10 kg)

👚Je suis issue d un sauvetage de la fourrière de onesti avec la fratrie et ma maman

👚Je suis de nature sociable et affectueuse

👉Comme tout chiot j ai besoin de personnes patientes et tolérantes pour m apprendre les rudiments de la vie

👚JE SUIS MISE EN CONFORMITÉ ET STERILISÉE

FRAIS: 270€

 

 

 

 

👚 Je n ai pas de nom (je recherche ma marraine)

👚Je suis une petite jeune fille de race x Jack Russell de petite taille ( 10 kg)

👚Je suis issue d un sauvetage de la fourrière de onesti avec la fratrie et ma maman

👚Je suis de nature sociable et affectueuse

👉Comme tout chiot j ai besoin de personnes patientes et tolérantes pour m apprendre les rudiments de la vie

👚JE SERAI MISE EN CONFORMITÉ ET STERILISÉE

FRAIS: 270€

 

👚 Je n ai pas de nom (je recherche ma marraine)

👚Je suis une petite jeune fille de race x Jack Russell de petite taille ( 10 kg)

👚Je suis issue d un sauvetage de la fourrière de onesti avec la fratrie et ma maman

👚Je suis de nature sociable et affectueuse

👉Comme tout chiot j ai besoin de personnes patientes et tolérantes pour m apprendre les rudiments de la vie

👚JE SERAI MISE EN CONFORMITÉ ET STERILISÉE

FRAIS: 270€

PRALINE

👚 Mon nom est PRALINE

👚Je suis une petite jeune fille   de race x Jack Russell  de petite taille ( 10 kg)

👚Je suis issue d un sauvetage de la fourrière de onesti avec la fratrie et ma maman

👚Je suis de nature sociable et affectueuse

👉Comme tout chiot j ai besoin de personnes patientes et tolérantes pour m apprendre les rudiments de la vie

👚Frais adoption : 270 euros

 

LASKO

👕 Mon nom est LASKO

👕Je suis un petit garçon  de race x jack russel de petite taille ( 10 kg)

👕Je suis issue d un sauvetage de la fourrière de onesti avec la fratrie et ma maman

👕Je suis de nature sociable et affectueux

👉Comme tout chiot j ai besoin de personnes patientes et tolérantes pour m apprendre les rudiments de la vie

👕Frais adoption : 270 euros

 

 

 

Loi Alimentation : le gouvernement reste sourd aux attentes des Français

cet article a été publié à l'original en provenance de ce site

A l’Assemblée nationale, en 2e lecture, l’examen du projet de loi issu des États généraux de l’alimentation a conduit une nouvelle fois le gouvernement à s’opposer à toutes les mesures qui auraient pu être favorables aux animaux. Une seule disposition s’est dégagée de la discussion (malgré l’avis défavorable du gouvernement) : l’introduction à titre expérimental d’une alternative végétarienne hebdomadaire dans les cantines.

en lire plus

L’enfer du transport d’animaux vivants : 40 cochons jetés à la mer

Une séquence vidéo bouleversante tournée dans le cadre du transport d’animaux vivants révèle que des cochons ont souffert et sont morts sous l’accablante chaleur estivale lors d’un voyage en bateau de quatre jours. PETA Allemagne a reçu ces images, filmées par un témoin présent sur le navire entre le 24 et le 28 juillet 2018 et qui montrent des cochons entassés dans des camions et transportés par ferry de la Bulgarie vers la Géorgie. À cause du manque de traçabilité de cette industrie, l’élevage dont provenait ces animaux n’a pas encore été identifié.

Selon le témoin, ces animaux n’ont reçu ni nourriture ni eau pendant le trajet, et ont été soumis à des températures extrêmes parce que les camions se trouvaient exposés à un soleil de plomb. Les cochons souffrants été privés de soins vétérinaires et laissés à l’agonie. Le témoin a vu 40 cochons retirés des véhicules et jetés à la mer en une seule journée – certains morts, d’autres malades mais toujours vivants.

PETA Allemagne n’a pour le moment pas la possibilité de porter plainte contre les entreprises responsables des souffrances atroces de ces animaux à cause d’un manque d’informations suffisantes pour ce faire. Mais l’association a contacté les autorités bulgares et géorgiennes pour les informer de cet incident et appeler à ce qu’une enquête officielle soit menée.

PETA Allemagne mène une campagne pour faire interdire le transport d’animaux vivants (page en allemand) sur de longues durées vers des pays en dehors de l’UE. Et plus près de chez nous, des révélations récentes ont menés des associations françaises à demander la fin de cette pratique cruelle en France.

La situation en France 

En France – premier exportateur de bovins vivants dans et hors UE – la situation est tout aussi scandaleuse. Depuis l’année dernière, notre pays prévoit de faire transporter 200 000 bovins vivants par an de cette manière atroce vers la Turquie.

Le mois dernier, deux associations (CIWF et Eyes on Animals) ont pisté un de ces chargements : 275 veaux ont parcouru plus de 3200 km cet été, sous une chaleur atteignant les 35 degrés, sans eau ni nourriture. Selon CIWF, ces animaux subissent ces conditions effroyables avant leur mise à mort pour des raisons économiques…

« Pour grappiller quelques centimes, les jeunes sont ensuite engraissés et abattus où la main-d’œuvre est beaucoup moins chère. »

Rappelons-le : qu’ils soient abattus en France ou ailleurs, la grande majorité des animaux élevés pour la consommation subissent un trajet stressant et terrifiant vers leur dernière destination, sans comprendre ce qu’il leur arrive. Tout ça pour finir dans nos assiettes.

Cochons dans le Tarn – L214

Ce que vous pouvez faire

Chaque semaine, ce sont plus d’un milliard d’animaux vivants qui sont transportés partout dans le monde sur de longues distances. Souvent, ils sont confinés dans des conditions de froid ou de chaleur extrêmes et sont privés d’eau, de nourriture et de soins vétérinaires, comme si ces animaux sensibles et intelligents n’étaient rien de plus que des marchandises. Ces trajets de la mort se terminent à l’abattoir, où ils sont tués de manière terrifiante.

Le meilleur moyen d’aider ces animaux est de cesser de participer à leurs souffrances en s’engageant à ne jamais les consommer, et d’encourager son entourage à en faire de même en partageant ces informations.

L’article L’enfer du transport d’animaux vivants : 40 cochons jetés à la mer est apparu en premier sur PETA France.

ASSOCIATION DE PROTECTION ANIMALE BASEE EN ALSACE

tristique facilisis ultricies Lorem dictum eget fringilla sit