Archives de catégorie : BLOG

De Sydney à New York des militants appellent Hermès à bannir le cuir exotique

Des militants de PETA États-Unis se sont rendus au magasin phare d’Hermès à New York, sur Madison Avenue, pour dénoncer la cruauté de l’industrie des peaux exotiques, un jour seulement après une confrontation lors de l’assemblée annuelle des actionnaires de la société. Revêtus de combinaisons hazmat et de masques à gaz, ils brandissaient des pancartes en forme de sacs Kelly sur lesquels était inscrit le message « Prévenez les pandémies : interdisez les peaux exotiques ».

L’action fait suite au refus de la marque de répondre à une question posée lors de son assemblée des actionnaires mardi par PETA États-Unis, actionnaire de l’entreprise, au sujet de sa vente de peaux exotiques et de ses projets de construire le plus grand élevage intensif de crocodiles en Australie. PETA Australie a également récemment interpellé la marque par le biais d’actions menées devant ses boutiques à Sydney, Melbourne et Brisbane.

Peaux exotiques : cruauté assurée

PETA est devenu actionnaire d’Hermès pour la première fois en 2015, après avoir publié une enquête sur les élevages de crocodiles et d’alligators au Zimbabwe et au Texas, qui a révélé les conditions effroyables dans lesquelles les animaux étaient élevés et tués avant que leurs peaux ne soient envoyées aux tanneurs appartenant à Hermès. Les images bouleversantes de l’abattage des animaux exotiques dont les peaux sont transformées en accessoires « de luxe » montrent des ouvriers tranchant la colonne vertébrale des reptiles et leur arrachant la peau alors qu’ils étaient encore vivants. Cette méthode de mise à mort est avérée comme étant inhumaine et des experts ont démontré que les crocodiliens restent conscients pendant plus d’une heure après s’être fait sectionner la moelle épinière. En 2016, PETA a diffusé des images choquantes d’un fournisseur de cuir d’autruche à Hermès.

PETA souligne que c’est l’exploitation d’animaux sauvages en captivité dans des conditions insalubres qui a donné naissance à la COVID-19 et que ces pratiques risquent de faire émerger de futures pandémies. Des experts de la conservation et de la santé – dont les Nations unies et l’Organisation mondiale de la santé – ont souligné la « relation brisée de l’humanité avec la nature » et ont averti que la prochaine pandémie pourrait provenir de l’industrie de la mode. Le fait de confiner des animaux sauvages malades et stressés au même endroit augmente le risque de zoonoses. Tout comme un « marché humide » d’où proviendrait la COVID-19, de telles exploitations créent un terrain propice au développement d’agents pathogènes, tels que la salmonelle, l’E. coli et le virus du Nil occidental, dont on a constaté que les crocodiliens étaient porteurs et pouvaient les transmettre aux humains.

Le travail interne de PETA : un activisme actionnarial à l’assemblée annuelle d’Hermès

Hier, au cours de l’assemblée annuelle de la société, PETA États-Unis avait prévu de demander à la société de se débarrasser des peaux d’alligators, de crocodiles, d’autruches et de tous les autres animaux exotiques. La question était simple : Quand est-ce-que Hermès rejoindra des marques comme Chanel, Jil Sander et Vivienne Westwood, en interdisant l’utilisation de peaux exotiques dans ses collections ? Mais les dirigeants ont refusé de répondre à notre question.

Bien que PETA se réjouisse qu’Hermès ait commencé à suivre l’exemple d’autres créateurs en introduisant des matériaux plus respectueux des animaux, comme le cuir de champignon, nous continuerons à presser l’entreprise de bannir les peaux exotiques et d’abandonner immédiatement les plans de construction de ce qui serait la plus grande ferme industrielle de crocodiles d’Australie, qui pourrait contenir jusqu’à 50 000 animaux.

Un modèle commercial durable et éthique ne peut tout simplement pas inclure l’élevage, le confinement, la mise à mort et la transformation de dizaines de milliers de crocodiles, d’alligators et d’autruches sensibles chaque année.

Agissez pour les animaux !

Il n’est pas nécessaire de tuer des animaux pour avoir un look qui tue. PETA demande à Hermès de suivre le bon exemple des nombreux créateurs qui se tournent vers des matières innovantes, éthiques et durables et relèguent au passé les peaux d’animaux torturés.

Prenez la défense des crocodiles, qui sont des animaux curieux et sensibles qui ne demandent qu’à être laissés tranquilles pour nager librement, construire des nids et protéger leurs petits. Leur refuser la liberté, ainsi qu’à d’autres animaux, c’est soutenir le spécisme, et nous avons besoin de votre aide pour y mettre fin. Cela ne vous prendra qu’une minute depuis votre téléphone ou votre ordinateur !

L’article De Sydney à New York des militants appellent Hermès à bannir le cuir exotique est apparu en premier sur PETA France.

Spaghetti roquette pignons citron (vegan, sans gluten)

Récemment, j’ai partagé avec vous un article dans lequel j’ai photographié mes repas rapides et faciles du soir, entièrement végétaliens (c’est-à-dire exempts de produits d’origine animale) et sans gluten (sans blé ni dérivés). J’aurais tout à fait pu inclure dans ce billet cette belle assiette de pâtes. Néanmoins, je voulais la publier sous format recette […]

L’article Spaghetti roquette pignons citron (vegan, sans gluten) est apparu en premier sur Au Vert avec Lili.

Conférence mondiale sur le climat : la COP26 montrera-t-elle l’exemple et proposera-t-elle un menu entièrement végan ?

Le 26e sommet sur le climat de la Conférence des parties (COP26) approche à grands pas. Avant l’événement, PETA a demandé à Alok Sharma – président de la COP26 – de donner un exemple significatif en cette période d’urgence climatique en mettant en place un menu entièrement végan lors de l’événement.

Pourquoi une alimentation végane est meilleure pour l’environnement

Les industries de la pêche, de la viande, des produits laitiers et des œufs sont non seulement cruelles pour les animaux, mais elles causent également des dommages catastrophiques à l’environnement. Depuis des décennies, l’Organisation des Nations unies (ONU) considère l’agriculture animale comme l’une des principales causes de la déforestation, de la pollution, des zones mortes dans les océans, de la perte d’habitats, de l’extinction d’espèces et de la propagation de zoonoses.

Selon les Nations unies, l’agriculture animale est responsable d’environ 14,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ce qui, selon certaines estimations, représente plus que toutes les formes de transport réunies.

Même en comparant les protéines végétales importées à la chair d’animaux nourris à l’herbe et élevés localement, une alimentation végane a une empreinte carbone bien plus faible que ses équivalents d’origine animale. Et le passage à une alimentation végane peut réduire de 73 % les émissions de carbone liées à l’alimentation.

En d’autres termes, devenir végan est l’un des meilleurs moyens de réduire son impact sur l’environnement.

Pourquoi la COP26 devrait proposer un menu entièrement végan

Compte tenu de tout ce que nous savons désormais de l’impact dévastateur de l’agriculture animale sur l’environnement, servir de la viande, des produits laitiers ou des œufs lors d’un sommet sur le changement climatique reviendrait à distribuer des cigarettes lors d’une convention sur la santé.

Les plantes sont la voie à suivre, et un menu végan permet non seulement aux participants de dîner en toute bonne conscience, mais constitue également un exemple important à suivre pour le monde entier.

Contribuez à la réalisation de cet objectif

PETA a appelé la COP26 à s’engager pour le climat et à proposer un menu entièrement végan. Joignez votre voix à la nôtre !

L’article Conférence mondiale sur le climat : la COP26 montrera-t-elle l’exemple et proposera-t-elle un menu entièrement végan ? est apparu en premier sur PETA France.

Episode n°36 : Mon pouvoir créatif

Cette semaine, je vous parle de création et de pouvoir créatif dans votre Podcast Vert ma Vie… mais pas comme vous en avez l’habitude ! Je vous donne ma vision des choses, et je vous explique comment on peut devenir l’un des meilleurs artistes… Bonne écoute et bonne semaine ! Pour plus d’informations sur l’accompagnement […]

L’article Episode n°36 : Mon pouvoir créatif est apparu en premier sur Au Vert avec Lili.

Le film « Gunda » est une « histoire d’amour » à ne pas manquer

Produit par Joaquin Phoenix, la « Personnalité de l’année 2019 » de PETA, et réalisé par Victor Kossakovsky, un ami des animaux, le film Gunda, lauréat de l’Oscat de PETA, a été qualifié d’« envoûtant ». Mais selon les propres mots de son réalisateur, Gunda est « une histoire d’amour ». Le film raconte les histoires intimes d’une mère cochon et de ses porcelets, d’une famille de vaches et de quelques poulets qui sont tous élevés pour être tués et mangés.

Nous pouvons tous nous représenter des bébés cochons tétant frénétiquement les mamelles de leur mère, mais Gunda va plus loin et peint avec art une scène détaillée qui nous permet de ressentir ce que c’est que d’être une mère cochon. Ce film magnifique et finalement tragique nous oblige à ranger nos téléphones et à calmer nos cerveaux hyper-stimulés car cette histoire puissante se déroule à son propre rythme.

De quoi parle Gunda ?

Le documentaire suit une truie nommée Gunda qui donne naissance à ses porcelets et les élève. Ce récit est entrecoupé d’images de poulets faisant des pas prudents dans l’herbe et de vaches travaillant par équipe de deux pour éloigner les mouches. L’un des poulets n’est pas découragé par le fait de n’avoir qu’une seule patte, les jeunes cochons attrapent avec curiosité la pluie qui tombe dans leur bouche et les vaches sautent de joie. Vous n’avez certainement jamais approché ces animaux de manière aussi intime. L’usage des mots, de la musique et même des couleurs n’aurait fait que dénaturer l’histoire, ils ont donc été laissés de côté, car l’expérience brute du mode de vie différent de ces autres êtres vous submerge.

Les spectateurs voient les petits bébés de Gunda devenir des jeunes qui jouent les uns avec les autres, suivent leur mère partout et apprennent à se débrouiller – puis le premier vrai signe de présence humaine apparaît…

Regardez la bande-annonce du film dès maintenant, et rendez-vous dans les salles de cinéma à sa sortie pour savoir comment il se termine.

Ce que l’on peut retenir du visionnage de Gunda

Les animaux élevés pour l’alimentation sont traités comme de simples marchandises jetables dans les industries de la viande, des œufs et des produits laitiers. Dès qu’ils sont jugés rentables – sans tenir compte de leur personnalité, de leurs amitiés et de leurs familles – ils sont abattus et les parties de leurs corps sont vendus dans les supermarchés.

© Jo-Anne McArthur / We Animals

Le film renforce ce que de nombreuses personnes bienveillantes savent déjà depuis longtemps : les animaux sont des êtres sensibles qui aiment leur famille et leurs amis, ressentent la douleur – tant émotionnelle que physique – et veulent vivre sans souffrir.

N’oubliez-pas : environ 80 % des animaux tués pour l’alimentation en France aujourd’hui sont élevés dans des exploitations intensives, surpeuplées et hautement industrialisées. Ils ne vivent pas dans des environnements comme celui présenté dans Gunda – et surtout pas les cochons, dont 95 % sont élevés sur caillebotis en bâtiments. Au contraire, ils passent toute leur existence dans des endroits sombres, sales et exigus. Bien qu’ils éprouvent les mêmes émotions que les chiens et les chats avec lesquels nous partageons affectueusement nos foyers, les animaux utilisés pour l’alimentation sont régulièrement confinés dans des cages en batterie, des clapiers ou des cages de mise bas et de gestation. Mais comme le montre Gunda, il n’existe pas d’élevage éthique des animaux destinés à l’alimentation.

Regardez Gunda avec vos amis et votre famille

Regardez le film et aidez d’autres personnes à faire le lien : les animaux sont des individus qui existent pour leurs propres raisons ; leurs vies ne nous appartiennent pas, et nous ne devons en disposer pour les utiliser comme nourriture.

Décidez dès aujourd’hui de changer votre alimentation afin que plus aucun animal ne soit envoyé à l’abattoir pour votre repas :

L’article Le film « Gunda » est une « histoire d’amour » à ne pas manquer est apparu en premier sur PETA France.

Episode n°35 : Le job de toute une vie

« Je me suis essayée à plusieurs boulots. Sans trop de succès puisque toujours, je quittais les postes que j’occupais en baissant la tête, en soufflant et pestant, découragée de ne pas avoir trouvé, une fois de plus, l’emploi qui me convenait. Jusqu’à récemment, j’étais persuadée que je ne parviendrais jamais à m’épanouir dans un travail. […]

L’article Episode n°35 : Le job de toute une vie est apparu en premier sur Au Vert avec Lili.

Mes repas du soir vegan sans gluten : comment éviter la prise de tête ?

Ce matin, je vais vous faire une révélation : j’ai beau avoir publié sur ce blog plus de 600 recettes, écrit et co-écrit 8 livres de cuisine et animé une centaine d’ateliers culinaires… je me heurte quotidiennement à la question « Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir manger ce soir ? » Vraiment. Tous les jours, je m’interroge […]

L’article Mes repas du soir vegan sans gluten : comment éviter la prise de tête ? est apparu en premier sur Au Vert avec Lili.