Le géant de l’arôme Robertet renonce à l’expérimentation animale après une demande de PETA États-Unis

A la suite de discussions avec PETA États-Unis, le groupe français Robertet – la neuvième plus grande entreprise de produits d’arôme et de parfum au monde – a adopté une nouvelle politique interdisant toute expérimentation animale, sauf si la loi l’impose.

L’entreprise avait précédemment participé à une expérience conjointe dans laquelle elle analysait chimiquement les caractéristiques de l’extrait de feuille de romarin, tandis que des expérimentateurs d’une autre société nourrissaient 30 souris avec un régime riche en graisses afin de provoquer l’obésité ; ils administraient ensuite l’extrait à un groupe de souris, leur injectaient du glucose, leur faisaient plusieurs prises de sang, puis les tuaient et les disséquaient.

Robertet rejoint la liste croissante de dizaines d’entreprises, parmi lesquelles Barilla, Coca-Cola, Kellogg, Kikkoman, Lipton, Ocean Spray ou PepsiCo, qui ont collaboré avec des scientifiques de PETA États-Unis pour remplacer les tests sur animaux par des modèles de recherche n’utilisant aucun animal, plus efficaces, éthiques et moins coûteuses.

Continuons de lutter contre l’expérimentation animale

En rejetant l’expérimentation animale, Robertet se met en phase avec l’opinion publique et les avancées scientifiques, qui s’éloignent de plus en plus de cette pratique archaïque. PETA appelle les autres entreprises du secteur des produits alimentaires et des boissons à suivre l’exemple de Robertet et à interdire les expériences cruelles, inutiles – et souvent motivées par la simple curiosité – sur des animaux.

Les animaux sont aussi utilisés pour des expérimentations en France. Aidez-nous à faire en sorte que les chiens ne souffrent pas dans les mains des expérimentateurs en signant notre pétition au Téléthon demandant à l’organisme de cesser de financer des expériences cruelles sur les chiens où ceux-ci sont élevés pour développer différents types de dystrophie musculaire, et de n’appuyer que les études modernes et non testées sur les animaux.

L’article Le géant de l’arôme Robertet renonce à l’expérimentation animale après une demande de PETA États-Unis est apparu en premier sur PETA France.

Victoire ! Texas A&M University n’élèvera plus de chiens atteints de dystrophie musculaire

C’est une magnifique nouvelle ! Après deux ans et demi de campagne menée par PETA États-Unis et la pression de milliers de personnes, la Texas A&M University (TAMU) ferme définitivement son programme d’élevage canin. Elle cessera de se faire reproduire délibérément des chiens pour développer la dystrophie musculaire – une maladie invalidante, douloureuse et irréversible.

Cet énorme succès survient après que PETA États-Unis ait organisé des manifestations accrocheuses, combinées avec la participation de célébrités, des interruptions de matchs de football, des réunions publiques et bien d’autres choses encore.

Johnathon Byrne, un sympathisant du Royaume-Uni qui a une dystrophie musculaire et doit utiliser un fauteuil roulant en tout temps, s’est même rendu aux États-Unis pour demander à l’université de cesser d’abuser des chiens. Il a été détenu illégalement et harcelé par les responsables du TAMU pour avoir simplement demandé à voir les chiens, ce qui l’a obligé à porter plainte contre l’université.

La TAMU a également été prise en train de mentir au sujet des chiens reproducteurs. L’université a publié des déclarations insistant ouvertement sur le fait que les chiens étaient « déjà affectés [par la maladie] », malgré les preuves indiscutables que nous avions recueillies dans les publications de l’ancien expérimentateur principal ainsi que dans les documents de l’université elle-même

Alors même que les responsables de l’université déclaraient qu’ils n’élevaient pas de chiens pour souffrir de cette maladie musculaire dévastatrice, jusqu’à 100 chiots sont nés dans le laboratoire du campus.

PETA US demande maintenant à la TAMU de fermer son laboratoire canin et de libérer tous les chiens pour qu’ils soient adoptés dans de bons foyers, et de rediriger les ressources vers des méthodes de recherche humaines et efficaces.

Aidez les chiens élevés pour développer des maladies musculaires handicapantes

Les chiens ne devraient jamais souffrir dans les mains des expérimentateurs. PETA demande à l’association française AFM-Téléthon de cesser de financer des expériences où des golden retrievers sont élevés pour développer différents types de dystrophie musculaire.

Signez notre pétition au Téléthon demandant à l’organisme de cesser de financer ces expériences cruelles sur les chiens et de n’appuyer que les études modernes et non testées sur les animaux.

L’article Victoire ! Texas A&M University n’élèvera plus de chiens atteints de dystrophie musculaire est apparu en premier sur PETA France.

Pétition – Pour la fermeture des Zoos en France

Imaginez-vous ne pouvoir contrôler aucun aspect de votre vie : ce que vous mangez, à quel moment vous mangez, à quel moment vous dormez, où vous allez et avec qui vous choisissez de construire une famille. C’est la réalité des animaux dans les zoos, transformés en sujets d’exposition vivants. Certains sont gardés dans des enclos beaucoup trop étroits pour eux, pendant que d’autres sont forcés d’effectuer des numéros humiliants. Même dans les meilleurs zoos, dans les meilleures conditions possibles, une vie en captivité n’est tout simplement pas une vie pour les animaux sauvages.

Une prison artificielle Dans la nature, les animaux peuvent parcourir des centaines de kilomètres, chercher leur nourriture, élever leurs petits, explorer, jouer et avoir des relations sociales complexes tandis que dans les zoos, leur vie est restreinte entre quatre murs. Le confinement et le manque de stimulation conduisent souvent à un comportement anormal et autodestructeur, connu sous le nom de « stéréotypies », comme par exemple tourner en rond, se balancer, ou s’automutiler. Les gardiens de zoos leur donnent parfois des antidépresseurs ou des tranquillisants pour essayer de dissimuler leurs symptômes de détresse.

On trouve aussi des négligences honteuses dans certains zoos, avec des animaux gardés dans des enclos désertiques et crasseux, avec de l’eau stagnante et aucune tentative de reproduire leur habitat naturel. Les nombreux cas d’animaux frustrés essayant de s’enfuir, avec parfois des conséquences tragiques, ne sont donc pas surprenants. Par exemple, en 2012, un tigre s’est échappé de son enclos du zoo de Cologne et a tué un gardien, avant d’être tué à son tour. Parmi les animaux qui ont tenté de s’échapper de zoos en France, on compte une antilope, un perroquet, un pélican, un singe et un vautour, ce qui montre à quel point ces animaux malheureux essaient de retrouver leur liberté.

L’arnaque de la préservation Les zoos voudraient vous faire croire qu’ils ont vocation à protéger certaines espèces qu’ils détiennent et dont certaines sont en voie d’extinction, mais les animaux ne sont pratiquement jamais libérés des zoos – et ceux qui le sont s’en sortent rarement bien, car ayant été élevés en captivité ils sont mal préparés pour survivre dans la nature.

Les zoos savent également que rien ne motive aussi rapidement les clients à pousser leurs portes que de mignons bébés animaux. Mais les programmes d’élevage – qui opèrent souvent sous le couvert trompeur de la « préservation des espèces » – aboutissent inévitablement à un surplus d’animaux adultes qui plaisent moins à la foule. Ainsi, les zoos échangent, prêtent, vendent, troquent et entreposent régulièrement des animaux adultes dont ils ne veulent plus.

Il est aussi évident que de nombreux zoos « disposent » à leur guise d’un « surplus » d’animaux, soit en les tuant, ou en les revendant à des trafiquants d’animaux exotiques sans scrupule. Dans un zoo britannique, des carcasses d’animaux morts, y compris de babouins et de cerfs en voie de disparition, ont été retrouvées à pourrir derrière les poubelles. Au zoo de Copenhague, le girafon Marius a été tué puis donné en nourriture aux lions. Ce fut ensuite quatre de ces lions qui furent euthanasiés.

Début 2019, le zoo de Wellington a tué quatre babouins, le directeur général du zoo expliquant que la situation était devenue « intenable » pour les primates. Les animaux ne sont pas non plus en sécurité dans les zoos que dans la nature, comme en témoigne la mort de Vince, ce rhinocéros blanc du zoo de Thoiry dans les Yvellines, qui avait été retrouvé gisant dans son enclos, la tête traversée par trois balles de calibres 12. Sa corne avait été tronçonnée et volée par des braconniers.

La seule façon efficace et durable d’aider les espèces en voie de disparition est de protéger leur habitat naturel, mais les programmes de reproduction dans les zoos, fortement coûteux, détournent l’argent des véritables projets de préservation des espèces. Après tout, quel est l’intérêt de reproduire des animaux s’ils n’ont pas d’endroit où aller ?

Apprendre de mauvaises leçons Les zoos sont à peine pédagogiques : les animaux détenus seuls dans des cages sont si éloignés de leur milieu naturel qu’ils ont peu l’occasion de suivre leurs instincts. La seule chose que l’on peut apprendre de ces tristes aménagements est la façon dont les animaux, qui veulent être libres, agissent lorsqu’ils sont enfermés.

En définitive, les zoos sont des entreprises visant à divertir, et non à éduquer. La seule chose qu’ils apprennent aux gens est qu’il est acceptable d’interférer dans la vie des animaux et de les maintenir en captivité, là où ils sont frustrés, à l’étroit, seuls et dépourvus de tout contrôle sur leur propre vie.

Comment aider ? N’allez pas dans les zoos ! Ne donnez pas votre argent à ces établissements inhumains profitant de l’exploitation des animaux. Les zoos ne cesseront d’élever et de capturer des animaux dans la nature que si leur soutien financier disparaît, aussi la façon la plus importante pour sauver les animaux de l’emprisonnement est simplement de rester loin des zoos. Nous pouvons protéger les espèces en voie de disparition en soutenant la préservation des habitats naturels, et non les prisons pour animaux.

By : Pétizaction

SAMA P-A est Financé par Vous !

Vous pouvez nous permettre de continuer en faisant un don. 

FAITES UN DON

L’article Pétition – Pour la fermeture des Zoos en France est apparu en premier sur Sama Protection Animale.

Bonne nouvelle ! André lance une collection de chaussures véganes et certifiées par PETA

L’entreprise de chaussures françaises André vient de lancer une collection capsule de chaussures chics et urbaines fabriquées sans aucune matière animale. La collection se compose de cinq modèles femme de bottines, derbies et sandales à talon en similicuir.

André rejoint ainsi les plus de 1000 enseignes à travers le monde qui utilisent la certification « PETA-Approved Vegan » – pour une partie ou pour l’intégralité de leur offre – mais la marque française est la toute première à faire figurer le logo en question sur la semelle de ses nouvelles créations.

Cette initiative de ce géant de la chaussure répond à la demande croissante de vêtements et articles végans et durables – et André est loin d’être la seule marque à reconnaître que l’avenir de la mode est végan.

Du haut de gamme au prêt-à-porter, le secteur de la mode aligne son offre de plus en plus avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui, pour lesquels l’éthique et l’écologie sont des soucis d’importance majeure.

La mode éthique avance à grands pas et André rejoint les marques qui diversifient leur offre et répondent aux attentes contemporaines. La collection « PETA-approved vegan » d’André permettra aux clientes d’aujourd’hui de trouver chaussure à leur pied.

Pourquoi végan ?

Chaque année, ce sont plus d’un milliard d’animaux qui sont massacrés pour le cuir : vaches, veaux, cochons, chèvres, mais aussi chiens et chats. En devenant végan, nous cessons non seulement de contribuer à la violence inhérente aux industries qui exploitent et tuent ces individus à des fins lucratives, mais nous aidons également à protéger l’environnement.

La transformation de la peau des animaux en chaussures, vêtements et accessoires nécessite des quantités massives de ressources, d’eau et de produits chimiques toxiques qui sont nocifs pour la planète et ses habitants. Le rapport Pulse of the Fashion Industry a révélé que trois des quatre matériaux les plus nocifs pour l’environnement sont d’origine animale. Le cuir a été identifié comme le matériau le plus polluant de la mode, avec un impact qui est le double de celui du cuir polyuréthane (PU).

Le mode de vie végan connaît une croissance sans précédent, et aujourd’hui, les gens cherchent à acheter des chaussures, des vêtements et des accessoires qui correspondent à leurs valeurs, tant pour les animaux que pour la planète.

Ce que vous pouvez faire

Les animaux ne nous appartiennent pas, et lorsqu’ils sont utilisés pour leur peau, leur pelage, leur laine ou leurs plumes, ils sont traités comme de vulgaires marchandises plutôt que comme des individus sensibles et intelligents. Mais grâce à des marques comme André, l’industrie de la mode évolue et nous nous dirigeons vers un avenir plus respectueux et plus durable.

Le logo « PETA-Approved Vegan » est un excellent moyen de mettre en avant et d’identifier les entreprises progressistes qui répondent à la demande pour une mode respectueuse des animaux. Chaque nouvelle marque proposant des articles conçus sans cruauté permet de faire avancer la cause animale et met le respect de ces êtres au-devant de la scène.

L’article Bonne nouvelle ! André lance une collection de chaussures véganes et certifiées par PETA est apparu en premier sur PETA France.

Excellente nouvelle : plus de fourrure chez Suncoo

La marque de prêt-à-porter devient la dernière en date à s’engager auprès de PETA à ne plus vendre la cruelle matière qu’est la fourrure.

La marque française Suncoo vient tout juste de confirmer auprès de PETA qu’elle ne vendrait plus de vêtements contenant de la fourrure animale. Une porte-parole de l’entreprise – qui comptabilise à ce jour plus de 1000 points de vente partout dans le monde, dont 200 en France – l’a confirmé auprès de l’association.

Carole Deleuse-Gojon, directrice des opérations de la marque affirme :

Suncoo s’engage en effet à ne plus utiliser de fourrure animale pour ses prochaines collections, comme nous travaillons activement à sourcer des matières plus responsables, aussi bien pour la cause animale que pour la cause environnementale.

La majorité des consommateurs d’aujourd’hui refuse de porter de la fourrure, pour laquelle des animaux sont confinés dans des cages exigües et insalubres, maltraités, et écorchés, parfois alors qu’ils sont encore pleinement conscients. En prenant l’excellente décision de ne plus participer à cette cruauté, Suncoo rejoint les très nombreuses marques qui s’accordent avec les attentes de leurs clients et comprennent que le respect des animaux est à la mode.

Des enquêtes diffusées par PETA ont mis au jour le calvaire subi par les renards, lapins, visons, chiens viverrins et autres animaux exploités pour leur fourrure.

Aidez les animaux torturés pour leur fourrure

Avec la quantité de textiles innovants disponibles aujourd’hui et qui n’impliquent pas la torture d’animaux, il n’y a aucune excuse de continuer à soutenir ce massacre sanglant.

Néanmoins, des élevages producteurs de fourrure subsistent en France, alors même que 84 % de la population française souhaite qu’ils soient interdits.

Rejoignez notre appel au gouvernement pour une interdiction de la production de fourrure animale pour mettre fin à cette exploitation cruelle et archaïque en France :

L’article Excellente nouvelle : plus de fourrure chez Suncoo est apparu en premier sur PETA France.

Athlètes et végans, ils changent la donne pour les animaux

Quel est le point commun entre un gorille, un éléphant, et l’homme le plus fort d’Allemagne ? Ils tirent tous leur force des végétaux.

Ce lundi 16 septembre, oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur les protéines, la performance physique et la santé humaine ! Le documentaire The Game Changers va révolutionner votre vision du sport.

Pour son avant-première ce lundi 16 septembre, le film est projeté dans plus de 1000 cinémas à travers le monde.

The Game Changers révolutionne la vision de l’alimentation dans le sport

Réalisé entre autres par James Cameron, Arnold Schwarzenegger et Jackie Chan, ce film aborde l’explosion de l’alimentation végétale dans le sport professionnel en rapportant faits scientifiques et témoignages d’athlètes d’élite et de soldats d’opérations spéciales. Il met en scène certains des sportifs les plus performants au monde, en vitesse, en force ou en endurance. Sont ainsi présents à l’écran le champion de Formule 1 Lewis Hamilton, le tennisman de renom Novak Djokovic ou encore la star de la NBA, Chris Paul.

Le film The Game Changers suit l’histoire de James Wilks, un entraîneur d’élite des forces spéciales et vainqueur de The Ultimate Fighter, dans son parcours à travers le monde à la recherche de la vérité sur la viande, les protéines et la force physique. Après avoir été grièvement blessé, il a commencé à chercher ce qu’il pouvait faire pour aider son corps à récupérer. Son voyage à travers quatre continents va mettre à jour les mythes qui existent encore concernant le sport et la santé et bouleverser sa vision du monde : tout ce qu’on lui avait enseigné concernant les protéines est un mensonge.

starmaxinc.com

Pourquoi les athlètes sont toujours plus nombreux à devenir végans

De la sprinteuse olympique Morgan Mitchell au strongman Patrik Baboumian en passant par la championne de tennis Venus Williams, de plus en plus d’athlètes de haut niveau adoptent un régime végan et prouvent son avantage. Si leurs motivations sont souvent éthiques ou écologiques, beaucoup d’entre eux le font aussi pour améliorer leur santé et leurs performances physiques.

Le Physicians Committee for Responsible Medicine  – une organisation internationale regroupant 12 000 médecins et l’une des principales autorités mondiales en matière de nutrition – a mis en avant que l’alimentation végétale est bénéfique pour les sportifs. D’autres études ont également apporté des preuves que les athlètes mangeant végan bénéficient d’améliorations de la santé cardiaque, d’un gain d’énergie et d’une meilleure récupération.

  • Il apparaît tout d’abord que le régime végan est plus faible en graisses saturées et exempt de cholestérol. Il augmente ainsi la souplesse et le diamètre des artères et aide à améliorer la fluidité du sang et sa circulation, ce qui apporte davantage d’oxygène dans les muscles. Un taux élevé de cholestérol favorise l’inflammation, ce qui peut causer des douleurs et nuire aux performances sportives et à la récupération. En plus du cholestérol, l’alimentation végétale diminue également la tension artérielle et aide à réduire le poids corporel, ce qui maintient le cœur des sportifs en bonne santé.
  • Généralement pauvre en graisses et riche en fibres, ce régime alimentaire peut en effet réduire la graisse corporelle, ce qui est associée à une meilleure capacité aérobie (capacité d’utiliser l’oxygène pour produire de l’énergie pendant l’effort). En augmentant la quantité maximale d’oxygène qu’ils peuvent consommer pendant un effort intense, les végans améliorent leur endurance.
  • Les études montrent également que l’alimentation végane a un effet anti-inflammatoire. Les personnes qui suivent un régime végan consomment plus de fruits et légumes et donc plus d’antioxydants que les mangeurs de viande, ce qui aide à neutraliser les radicaux libres et ainsi réduire la fatigue musculaire et favoriser la récupération.

Devenez un athlète de la compassion

Mettons fin aux mythes dépassés sur les protéines, la force et l’aptitude physique : les « vrais hommes » font preuve de compassion envers les animaux – et jouent franc-jeu.

Vous aussi, adoptez une alimentation végane facilement en demandant notre « Guide du végan en herbe » gratuit :

L’article Athlètes et végans, ils changent la donne pour les animaux est apparu en premier sur PETA France.

SIRIUS

⚜️Je suis SIRIUS ⚜️

⚜️Je suis un chiot mâle né vers juin 2019

⚜️Je serai de taille petite plus à moyenne à l’âge adulte je pourrai voyager pour mi octobre

⚜️Je me trouve au refuge de Alexandria( Roumanie ) avec ma fratrie et ma maman

⚜️j’ai besoin de quitter le refuge car il est surchargé et je ne peux pas vivre les premiers mois de ma vie dans des conditions aussi dures

⚜️Je suis vacciné et identifié

⚜️Frais d’adoption : 250€ (obligation de castration à l’âge de six mois)

Pour m’adopter : 📧 https://association4newlife.org/nous-contacter/ Ou en MP

🖊le formulaire à remplir directement sur la page http://bit.ly/2HW0CWQ

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de notre page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/association4newlife

 

SIMBA

⚜️Je suis SIMBA ⚜️

⚜️Je suis un chiot mâle né vers juin 2019

⚜️Je serai de taille petite plus à moyenne à l’âge adulte je pourrai voyager pour mi octobre

⚜️Je me trouve au refuge de Alexandria( Roumanie ) avec ma fratrie et ma maman

⚜️j’ai besoin de quitter le refuge car il est surchargé et je ne peux pas vivre les premiers mois de ma vie dans des conditions aussi dures

⚜️Je suis vacciné et identifié

⚜️Frais d’adoption : 250€ (obligation de castration à l’âge de six mois)

Pour m’adopter : 📧 https://association4newlife.org/nous-contacter/ Ou en MP

🖊le formulaire à remplir directement sur la page http://bit.ly/2HW0CWQ

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de notre page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/association4newlife

 

PEANUTS

⚜️Je suis PEANUTS ⚜️

⚜️Je suis un chiot mâle né vers juin 2019

⚜️Je serai de taille petite plus à moyenne à l’âge adulte je pourrai voyager pour mi octobre

⚜️Je me trouve au refuge de Alexandria( Roumanie ) avec ma fratrie et ma maman

⚜️j’ai besoin de quitter le refuge car il est surchargé et je ne peux pas vivre les premiers mois de ma vie dans des conditions aussi dures

⚜️Je suis vacciné et identifié

⚜️Frais d’adoption : 250€ (obligation de castration à l’âge de six mois)

Pour m’adopter : 📧 https://association4newlife.org/nous-contacter/ Ou en MP

🖊le formulaire à remplir directement sur la page http://bit.ly/2HW0CWQ

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de notre page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/association4newlife

KARA

🔮Je suis KARA 🔮

🔮Je suis un chiot femelle née vers juin 2019 ( date estimée )

🔮je serai de taille petite plus à moyenne à l’âge adulte

🔮Je me trouve au refuge de Alexandria( Roumanie ) avec ma fratrie et ma maman

🔮j’ai besoin de quitter le refuge car il est surchargé et je ne peux pas vivre les premiers mois de ma vie dans des conditions aussi dures

🔮Je suis vaccinée et identifiée

🔮Frais d’adoption : 250€ (obligation de stérilisation à l’âge de six mois)

Pour m’adopter : 📧 https://association4newlife.org/nous-contacter/ Ou en MP

🖊le formulaire à remplir directement sur la page http://bit.ly/2HW0CWQ

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de notre page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/association4newlife

 

ASSOCIATION DE PROTECTION ANIMALE BASEE EN ALSACE

id tempus justo commodo elementum ultricies ut in Donec ante.