ROMY CHIOT FEMELLE PETITE TAILLE

🔻Merci de bien lire la diffusion: une adoption est un engagement un animal n est pas un jouet

🍊Je suis Romy  ( merci à ma marraine emma)

🍊Je suis une x pékinoise née vers novembre: je serai de taille petite

🍊Issue d un sauvetage en Roumanie par Alice, je fais partie d une fratrie qui se trouvait chez des personnes peu scrupuleuses: ma maman a été stérilisée

🍊Prête à voyager pour février, je suis identifiée vaccinée et en sécurité au refuge de Alice #thedogrose dans la maison des bébés

🍊Frais adoption : 250€ avec obligation de stérilisation à 6 mois impérativement

Pour m’adopter:( région grand est )

💻 le formulaire à remplir sur le site internet https://bit.ly/2VgTAyb

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de la page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/

 

RILEY CHIOT FEMELLE PETITE TAILLE

🔻Merci de bien lire la diffusion: une adoption est un engagement un animal n est pas un jouet

🍊Je suis Riley  ( merci à mon parrain Jérémy)

🍊Je suis une x pékinoise née vers novembre: je serai de taille petite

🍊Issue d un sauvetage en Roumanie par Alice, je fais partie d une fratrie qui se trouvait chez des personnes peu scrupuleuses: ma maman a été stérilisée

🍊Prête à voyager pour février, je suis identifiée vaccinée et en sécurité au refuge de Alice #thedogrose dans la maison des bébés

🍊Frais adoption : 250€ avec obligation de stérilisation à 6 mois impérativement

Pour m’adopter:( région grand est )

💻 le formulaire à remplir sur le site internet https://bit.ly/2VgTAyb

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de la page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/

 

REYA CHIOT FEMELLE ( adoptée )

🔻Merci de bien lire la diffusion: une adoption est un engagement un animal n est pas un jouet

🍊Je suis Reya  ( merci à ma marraine Justine )

🍊Je suis une x pékinoise née vers novembre: je serai de taille petite

🍊Issue d un sauvetage en Roumanie par Alice, je fais partie d une fratrie qui se trouvait chez des personnes peu scrupuleuses: ma maman a été stérilisée

🍊Prête à voyager pour février, je suis identifiée vaccinée et en sécurité au refuge de Alice #thedogrose dans la maison des bébés

🍊Frais adoption : 250€ avec obligation de stérilisation à 6 mois impérativement

Pour m’adopter:( région grand est )

💻 le formulaire à remplir sur le site internet https://bit.ly/2VgTAyb

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de la page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/

Victoire pour les chiens ! ExxonMobil décide de mettre fin au parrainage de l’Iditarod

ExxonMobil, l’un des derniers grands sponsors de l’Iditarod, a confirmé que 2021 sera la dernière année où il sponsorisera cette course funeste. Cette énorme victoire pour les chiens, qui méritent mieux que de courir vers la mort pour gagner le prix des mushers, fait suite à une campagne tenace de PETA et de ses affiliées, que nous n’aurions pas pu gagner sans votre soutien.

ExxonMobil sponsorise l’Iditarod depuis 1978 et a donné à la course 250 000 dollars par an ces dernières années. Pour attirer l’attention du géant pétrolier, PETA et ses affiliées ont fait tout leur possible.

Plus d’un demi-million de courriels ont été envoyés à ExxonMobil, la société a été dénoncée sur les réseaux sociaux et PETA États-Unis a également érigé un panneau d’affichage près de son siège social à Irving au Texas, placé des annonces de bus près du départ de l’Iditarod à Anchorage en Alaska, appelée la société des centaines de fois et organisé de nombreuses manifestations.

Et tout cela a porté ses fruits. ExxonMobil rejoindra bientôt la liste croissante des entreprises (dont Nestlé, Alaska Airlines, Coca-Cola et Jack Daniel’s) qui ont écouté PETA et le public et ont cessé de soutenir une industrie malfaisante dans laquelle les chiens sont enchaînés comme de vieilles bicyclettes…

https://association4newlife.org/wp-content/uploads/2021/01/iditarod_kennel_dog_chained.gif

Dans un chenil tenu par John Baker, ancien champion de l’Iditarod, et par Katherine Keith, dont deux chiens sont morts lors de précédentes courses de l’Iditarod, un témoin de PETA États-Unis a observé des dizaines de chiens affolés, constamment enchaînés à des caisses en bois délabrées, souvent avec peu ou pas de paille, par des températures inférieures à zéro.

… et obligés de courir si longtemps et si vite que leur corps se brise, que leurs pattes saignent ou qu’ils meurent après avoir inhalé leur propre vomi.

Plus de 150 chiens sont morts durant l’Iditarod depuis sa création, et cela n’inclut pas ceux qui sont morts pendant la basse saison…

Birch, an Iditarod victim

Birch a subi une terrible négligence dans ce « chenil » appartenant à l’ancien champion de l’Iditarod, John Baker. Bien qu’elle ait subi une blessure invalidante et extrêmement douloureuse à la moelle épinière alors qu’elle n’était qu’un chiot, elle a été privée de soins vétérinaires et enchaînée dans le froid glacial 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Puis, lorsque des officiers ont visité le chenil de l’équipe Baker en 2019, Baker a affirmé que Birch s’était rétablie et a dit (de façon suspecte) qu’il l’avait envoyée à un autre musher au Canada.

… ou qui ont été tués parce qu’ils n’étaient pas assez rapides ou en forme pour réussir. Les chiens utilisés dans la course sont contraints de tirer de lourds traîneaux sur environ 1600 km dans un environnement éreintant, par des blizzards aveuglants et des températures inférieures à zéro. Rien que pour la course de 2020, plus de 220 chiens ont été retirés de la compétition pour cause d’épuisement, de maladie, de blessure ou d’autres difficultés. Cependant, malgré le nombre de morts et la protestation du public – et même si un vétérinaire a averti le PDG de l’Iditarod, Rob Urbach, que si la course avait lieu pendant la pandémie de COVID-19 « le résultat pourrait être désastreux » – M. Urbach et ses collègues prévoient toujours d’organiser cette course de la mort dans moins de deux mois.

Ensemble, nous avons persuadé ExxonMobil de cesser de financer la cruauté. Avec votre aide, nous pouvons faire encore plus de différence pour les chiens vulnérables.

L’article Victoire pour les chiens ! ExxonMobil décide de mettre fin au parrainage de l’Iditarod est apparu en premier sur PETA France.

Courge farcie au quinoa et aux graines (vegan, sans gluten)

J’ai envie de partager avec vous de plus en plus de recettes de mon quotidien. Des choses très simples que je cuisine pour ma famille et moi, comme cette courge farcie au quinoa et aux graines. Nous étions en train d’acheter des légumes avec mon fils et c’est lui qui a craqué pour ces deux […]

L’article Courge farcie au quinoa et aux graines (vegan, sans gluten) est apparu en premier sur Au Vert avec Lili.

À Bordeaux, Lyon, Paris et Strasbourg des statues masquées rappellent que « le tofu n’a jamais causé de pandémie »

Alors que la crise de la COVID-19 se poursuit et que le couvre-feu à 18h s’étend maintenant à tout le territoire, diverses figures historiques se joignent à PETA pour encourager les Français à contribuer à sculpter un futur sans pandémie, en passant à un mode de vie végan. À Bordeaux, Lyon, Paris et Strasbourg, des statues ont été repérées revêtues un masque de rappelant aux passants que, contrairement à l’exploitation animale, « le tofu n’a jamais causé de pandémie ».













Du Conseil de l’Europe à Strasbourg, à la place Bellecour de Lyon, en passant par le Jardin du Luxembourg à Paris et le Jardin public de Bordeaux, les promeneurs sont ainsi invités à la réflexion sur le lien entre l’élevage et le développement d’épidémies et pandémies en France et dans le monde.

L’industrie de la viande présente un danger pour la santé publique à l’échelle mondiale

Nous ne serions probablement pas dans cette situation de crise mondiale si les humains n’élevaient pas des animaux à grande échelle et ne les mangeaient pas. Les élevages intensifs, abattoirs, et marchés d’animaux vivants (comme celui où le nouveau coronavirus aurait trouvé son origine) sont un terreau fertile pour l’émergence de maladies.

Selon les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies, plus de 75 % des maladies infectieuses émergentes ont pour origine les animaux. Ainsi, la COVID-19 est similaire à d’autres « coronavirus » tristement célèbres, tels que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS). Tous trois se sont propagés des animaux aux humains.

Élevage de poules pondeuses en plein air. Royaume-Uni.

Manger des animaux a d’autres conséquences sur la santé humaine. En plus de comporter un risque élevé de contamination par des agents pathogènes – tels que l’E. coli, le Campylobacter et la salmonelle – la viande ne contient pas de fibres et est riche en graisses saturées et en cholestérol qui obstruent les artères. Selon l’Académie américaine de nutrition et de diététique, les végans sont moins enclins à souffrir de maladies cardiaques, de diabète, d’obésité et de cancer que les mangeurs de viande.

En outre, les scientifiques mettent en garde depuis des années contre le fait que les élevages immondes, remplis d’animaux malades, sont des lieux de reproduction de nouvelles « superbactéries » résistantes aux antibiotiques. En 2017 en France, près de 500 tonnes d’antibiotiques ont été consommées par les animaux élevés dans des conditions insalubres et dans la promiscuité afin d’éviter leur mort. Ces antibiotiques sont généralement identiques ou similaires à ceux qui sont actuellement prescrits pour combattre les maladies chez l’humain. Cette pratique est aujourd’hui l’une des principales causes de l’antibiorésistance, qui touche également les humains.

L214

Cochons dans un élevage français.

Ce que vous pouvez faire

En plus de nous faire courir à tous des risques pour notre santé, les industries qui exploitent les animaux sont aussi responsables de l’implacable et néanmoins banale cruauté que subissent des cochons, moutons, vaches, poulets, canards, oies et autres animaux qui souffrent chaque minute de leur courte vie. On estime qu’en devenant végane, une personne épargne la vie de près de 200 animaux chaque année.

Chacune et chacun d’entre nous peut contribuer à réduire le risque de crises sanitaires comme celle que nous vivons actuellement en se passant de produits animaux.

Apprenez-en plus sur l’aliment polyvalent qu’est le tofu – et en quoi il est différent du soja utilisé pour nourrir les animaux dans les élevages – et commandez gratuitement notre Guide du végan en herbe afin de faciliter votre transition vers une alimentation plus éthique et plus sûre pour tous :

L’article À Bordeaux, Lyon, Paris et Strasbourg des statues masquées rappellent que « le tofu n’a jamais causé de pandémie » est apparu en premier sur PETA France.

ROMÉO CHIOT MÂLE

🔻Merci de bien lire la diffusion: une adoption est un engagement un animal n est pas un jouet

🍊Je suis Roméo ( merci à ma marraine Marie )

🍊Je suis un x né vers novembre: je serai de taille petite

🍊Issue d un sauvetage en Roumanie par Alice, je fais partie d une fratrie qui se trouvait chez des personnes peu scrupuleuses: ma maman a été stérilisée

🍊Prêt à voyager pour février, je suis identifié vacciné et en sécurité au refuge de Alice #thedogrose dans la maison des bébés

🍊Frais adoption : 250€ avec obligation de castration à 6 mois impérativement

Pour m’adopter: ( région grand Est)

💻 le formulaire à remplir sur le site internet https://bit.ly/2VgTAyb

Pour faire un don ⬆️ Cliquez sur le bouton en haut à droite de la page nous sommes déductibles d impots⬆️

1€ / par mois pour nous soutenir dans nos actions

http://www.teaming.net/

ASSOCIATION DE PROTECTION ANIMALE BASEE EN ALSACE