Notre héroïne de Pascani

Afficher l'image d'origine

 

Le tout premier de nos « héros » du quotidien est une héroïne…

Nous allons faire des interviews des gens dont on ne parle pas, ou peu, vous savez ceux qui sont sur place et qui tentent de toutes leurs forces, avec souvent peu de moyens, d’améliorer les choses.

Ceux sans qui rien ne serait su, vu et possible, ceux pour lesquels on se dit « ils sont là bas et ils se plaignent pas…. » et pourquoi ?  Parce qu’ils en ont tout simplement pas le temps!

Ils sont pour nous, plus que des lanceurs d’alerte, ou des « tireurs de conscience » … Ils sont le tout premier maillon de la chaine,  ceux qui croient, ceux qui font tous les jours, par tous les temps, au quotidien, et qui sont juste heureux de contribuer à sauver une vie… Une toute petite vie, un pas grand chose, et qui continuent jour après jour à y croire….

« Pour construire une nouvelle vie, il faut y participer »

 

Carmina Enache

carmina1

 

4 Newlife : « Tout d’abord bonjour Carmina et merci d’avoir accepté cet interview ^^ »
Carmina : « Bon après midi à vous. Je suis heureuse que vous ayez pensé à moi et un peu surprise aussi . »

 

4 Newlife : « Dis nous en un peu plus sur toi, qui tu es? Quel âge tu as et tu fais quoi dans la vie » 
 Carmina : « Je me prénomme Carmina, j’ai 32 ans, je vis à Pascani en Roumanie (dans la région de la Moldavie) et depuis plus de 8 ans je suis volontaire dans la protection animale. »

 

4 Newlife : « Comment avez vous connu l’association 4newlife ? »
Carmina : « J’ai travaillé avec une association française pendant plusieurs années et c’est là que j’ai rencontré des membres de l’association 4Newlife.
Beaucoup d’entre elles ont adopté des chiens et des chats de Pascani, elles ont aidé beaucoup de « Stray* » ici. »
*Stray est le nom donné aux animaux errants dans les pays de l’Est.
4 Newlife : « Donc vous avez noué de vrais liens de confiance et d’amitié avec la communauté française »
 Carmina : « Oui, beaucoup de gens que j’ai rencontré au cours de cette période avec les chiens ou chats errants sont maintenant mes amis. « 
4 Newlife : « Quelles sont vos actions au quotidien dans votre pays ? »
Carmina : « J’essaye de sauver des chiens et des chats errants mais mes possibilités et mes moyens d’action sont très limités.
Nous attrapons des chiens et des chats qui sont errants ou abandonnés, blessés ou malades, des chiots ou des chatons, des tout petits chiens qui n’ont aucune chance de survie dans la rue, nous tentons de les mettre à l’abri comme chez Florin par exemple, nous les prenons en photos et nous en parlons à nos amis et ceux qui nous aident en france en nous envoyant de la nourriture, de l’argent pour les soins les stérilisations et qui les font adopter ou rapatrier ensuite.  »
4 Newlife : « Comment avez-vous commencé dans la Protection Animale ? »
Carmina : « Depuis que je suis petite je donnais à manger aux « strays » et j’en prenais soin. Mais ma réelle implication a commencé en septembre 2008 quand mon amie Alina Mazilu m’a parlé de l’existence de la tristement connue « fourrière de Pascani ».

C’est à ce moment là que j’ai commencé à leur apporter à manger, à approcher ces animaux qui n’avaient que des raisons de fuir l’homme, de les caresser, de tenter de les faire adopter, stériliser etc…  On était un petit groupe de jeunes volontaires et on essayait de faire de notre mieux mais nous n’avions pas les ressources suffisantes et nous avions besoin d’aide, c’est à ce moment là que notre collaboration avec des associations françaises a commencé.  »

4 Newlife : « Qu’est ce qui vous a donné envie ou le déclic pour sauver des animaux ? »
Carmina : « Ma mère nous a enseigné,  à ma sœur et moi, à aimer les animaux et à respecter toutes les formes de vie.

J’ai toujours eu le besoin et l’envie d’aider les « Stray » autour de moi depuis que je suis petite.

Il n’y a pas eu de moment de spécial ou de déclic le besoin a toujours été là tout simplement.  »

4 Newlife : « Quel est l’animal qui vous a le plus marqué et son histoire ou votre histoire commune???? »
Carmina : « Il en a tellement, je ne sais pas comment choisir…
Prenons l’exemple de Cora
Cora a été capturée par les dogcatchers et amenée à la fourrière de Pascani en 2008.
On lui a tiré dessus dans la forêt autour du refuge.
Il faut savoir que la fourrière de Pascani était un vrai gruyère, avec des trous dans le grillage et les portes. Les « Strays » sont considérés comme des nuisibles et les chasseurs si ils en croisent un n’ont aucun scrupule à leur tirer dessus.
Je l’ai retrouvée après plusieurs jours, mais sa patte était pulvérisée, je l’ai amenée à Iasi pour la faire amputer.
cora2
Après des tentatives échouées pour lui trouver un foyer, je l’ai gardée avec moi et elle est à moi maintenant… elle doit avoir 15 ou 16 ans. Elle vit chez ma grand-mère depuis 2009. »
cora3
4 Newlife : « Quels sont vos besoins les plus urgents au quotidien ? »
Carmina :  » Nous avons besoin d’adoptants avant toute chose, de places sûres pour les chiens… Mais on y arrivera un jour, j’en suis persuadée et j’y crois fort. « 

 

4 Newlife : « Quel serait votre rêve ou qu’aimeriez vous changer dans votre pays/région ? »
Carmina :  » Mon rêve a toujours été d’avoir mon propre refuge et toutes les conditions pour sauver les animaux dans le besoin. « 
4 Newlife : « Merci infiniment Carmina  d’avoir accepter de nous répondre et nous permettre de diffuser vos réponses et photos ^^ Tu es notre première héroïne »
Carmina : « Merci à vous « 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 réflexions au sujet de « Notre héroïne de Pascani »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *