Victoire ! Chanel se défait des peaux exotiques et de la fourrure

Cet article a été publié à l'original sur ce site

PETA fête une autre grande victoire pour les animaux aujourd’hui, après l’annonce de Chanel que l’illustre marque française n’utilisera plus de fourrure ni de peaux exotiques – dont le cuir de crocodile, de lézard et de serpent – dans ses collections futures.

Cela fait suite à plusieurs décennies de pression de la part des affiliées de PETA, appelant Chanel à choisir des matières tout aussi luxueuses pour lequel aucun animal n’a souffert ni été tué.

Rappelons que les animaux massacrés pour le commerce des peaux exotiques vivent souvent confinés dans des conditions surpeuplées et insalubres et sont mis à mort de manière atroce.

Des révélations de PETA montrent des crocodiles entassés par milliers dans des bassins d’eau sale ou enfermés dans de petits espaces en béton, certains plus étroits que la longueur de leur corps. Les images montre la cruauté de leur mise à mort : ils sont électrocutés et leur nuque est grossièrement incisée avant qu’on leur enfonce une tige en métal le long de la colonne vertébrale. Beaucoup d’entre eux sont encore conscients pendant plusieurs minutes, voire jusqu’à une heure, du fait de leur métabolisme lent, et ressentent toute l’agonie de ce calvaire.

Il est grand temps pour les autres grands noms de la mode, tel que Louis Vuitton, de suivre cet excellent exemple et de s’accorder aux mœurs actuelles, de plus en plus opposées à la souffrance animale.

Demandez à LVMH de renoncer aux peaux exotiques

Aucun sac, portefeuille, ni autre article « de luxe » ne vaut une telle souffrance. Signez dès maintenant notre pétition appelant LVMH, la maison mère de Louis Vuitton, à se défaire des matières cruelles que sont les peaux exotiques :

L’article Victoire ! Chanel se défait des peaux exotiques et de la fourrure est apparu en premier sur PETA France.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.