PETA offre un pistolet à eau à Willy Schraen afin qu’il puisse « chasser chez lui »

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Après les propos polémiques du patron des chasseurs appelant les Français à se promener « chez eux » pour éviter les balles perdues, PETA envoie à Willy Schraen un pistolet qu’il pourra utiliser en toute sécurité chez lui, sans mettre en danger ni les animaux ni les autres usagers des campagnes et forêts françaises.

Se promener dans les bois tant que le chasseur n’y est pas

Dans sa lettre, l’association exprime aussi son accord avec l’affirmation de M. Schraen que « la nature n’est pas à tout le monde ». En effet, celle-ci appartient principalement aux renards, cerfs, chevreuils, sangliers, faisans, perdrix et blaireaux qui y habitent – ainsi qu’aux usagers qui la respecte et qui en profitent sans persécuter la faune.

Le courrier rappelle également que 83 % des Français (dont 80% des ruraux) considèrent que la chasse pose des problèmes de sécurité pour les promeneurs et que 76 % évitent de se promener en forêt ou dans certaines zones par peur d’un accident de chasse. Evidemment, les principales victimes de cette activité sanglante sont les animaux doux, sensibles et intelligents qui sont traqués, persécutés, blessés par balle, acculés et violemment tirés hors de leurs terriers, ou encore poursuivis jusqu’à épuisement puis déchiquetés avant d’être achevés à l’arme blanche ou au fusil. Une partie de ces innombrables victimes est en outre élevée en captivité spécifiquement pour être relâchée et servir de cible facile à des gens dénués d’empathie.

Pour la large majorité des Français, la chasse représente aussi une menace pour l’environnement, notamment à cause du plomb déversé dans la nature. Aussi, remplacer les parties de chasse par des parties de jeu au pistolet à eau pourrait véritablement faire des chasseurs des « écologistes ». « Avec cette arme, les gouttelettes perdues serviront à arroser votre jardin, pas à abréger des vies » relève PETA dans son courrier.

Il ne fait ainsi aucun doute que tout le monde serait beaucoup plus détendu si les chasseurs s’amusaient à domicile. « Plutôt que traquer un animal terrifié, pourquoi ne pas poursuivre au jet d’eau votre femme, vos enfants, ou même vos voisins, s’ils souhaitent participer au jeu, et laisser les animaux couler de longs jours heureux ? » demande PETA dans son courrier.

Changeons de regard sur les animaux

Les animaux non humains ne sont pas des objets qui nous appartiennent – ils sont des individus avec leurs propres intérêts, tout comme nous. Apprenez-en plus sur le spécisme et pourquoi reconnaître les droits des autres animaux peut être aussi simple que respecter leurs besoins ou les laisser en paix.

L’article PETA offre un pistolet à eau à Willy Schraen afin qu’il puisse « chasser chez lui » est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.