L’UE sera-t-elle « cruelty-free » ? Rejoignez notre nouvelle initiative citoyenne européenne pour sauver l’interdiction des tests sur les animaux !

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Dove et The Body Shop se sont joints à PETA, Cruelty Free Europe et Humane Society International Europe, ainsi qu’à Eurogroup for Animals et à la Coalition européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale, qui représentent plus de 100 organisations de 26 États membres de l’UE, dans une action urgente visant à mobiliser un million de citoyens européens pour défendre les cosmétiques non testés sur les animaux en Europe, face aux menaces qui pèsent sur l’interdiction de longue date de l’expérimentation animale pour les cosmétiques.

Les sondages montrent que les trois quarts des adultes dans les États membres de l’UE conviennent que l’expérimentation animale pour les produits cosmétiques et leurs ingrédients est inacceptable en toutes circonstances, et 70 % souhaitent un plan visant à supprimer progressivement toute expérimentation animale. Il est triste de devoir, une fois de plus, mener une bataille que les citoyens européens pensaient avoir déjà gagnée, mais avec une initiative citoyenne européenne (ICE) réussie, nous pouvons faire en sorte que les décideurs nous écoutent, protéger les interdictions révolutionnaires et obtenir une action concertée pour mettre définitivement fin à la souffrance des animaux dans les laboratoires de l’UE.

 

Qu’est-il advenu des interdictions ?

En 2004, après des décennies de campagne menée par les consommateurs, les organisations de protection des animaux et plusieurs entreprises, l’UE a interdit les tests sur les animaux pour les produits cosmétiques. En 2009, elle a interdit les tests sur les ingrédients des cosmétiques et, enfin, en 2013, elle a interdit la vente de cosmétiques ayant été testés sur des animaux. L’approche de l’UE est devenue un modèle pour les changements réglementaires dans le monde entier.

Pourtant, les récentes exigences en matière de tests de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) détruisent dans les faits les interdictions et menacent les progrès supplémentaires que le Parlement européen réclame audacieusement depuis 2018 – une interdiction mondiale de tous les tests sur les animaux pour les cosmétiques d’ici 2023.

Les principaux acteurs de l’industrie de la beauté soutiennent la campagne

The Body Shop mène une campagne sans relâche contre la pratique de l’expérimentation animale pour les cosmétiques depuis 1989 – contribuant ainsi à l’interdiction actuelle en Europe – tandis que Dove s’efforce depuis 15 ans d’améliorer l’industrie de la beauté par le biais de sa campagne « La Vraie Beauté » et du projet Dove pour l’estime de soi.

Fièrement certifiée par PETA États-Unis comme étant exempte de tests sur les animaux, Dove a soutenu les interdictions visant à mettre fin aux expérimentations animales dans le monde entier, en collaborant avec des législateurs, des organisations de protection des animaux et des entreprises partageant les mêmes idées pour atteindre cet objectif.

Les deux marques de produits de beauté ont uni leurs efforts pour inciter les consommateurs à agir en faveur de l’interdiction de l’expérimentation animale en Europe en signant une ICE, un mécanisme par lequel les citoyens européens peuvent contribuer à façonner l’UE en demandant à la Commission européenne de proposer de nouvelles lois.

L’ECHA propose de nouvelles expérimentations animales pour des ingrédients existants

L’ECHA demande de nouvelles expérimentations animales sur des ingrédients qui sont utilisés par les consommateurs et manipulés dans les usines en toute sécurité depuis de nombreuses années. Si sa politique est maintenue, des millions d’animaux supplémentaires pourraient être soumis à des tests cruels – même ceux utilisés uniquement pour les cosmétiques – alors qu’il existe d’autres moyens de générer des données de sécurité.

Le moment est venu d’agir

L’expérimentation animale n’est pas nécessaire pour garantir la sécurité, grâce à des méthodes modernes, adaptées à l’humain et ne recourant pas à des animaux, que des spécialistes de la sécurité développent et utilisent depuis des décennies.

S’exprimant d’une même voix pour mettre fin aux tests sur les animaux pour les produits de beauté, The Body Shop, Dove, ainsi que PETA et d’autres organisations de protection des animaux appellent les consommateurs à signer l’ICE Save Cruelty-Free Cosmetics, demandant à la Commission européenne de faire ce qui suit :

  1. Protéger et renforcer l’interdiction de l’expérimentation animale dans les produits cosmétiques

La Commission doit initier un changement législatif afin d’assurer la protection des consommateurs, des travailleurs et de l’environnement pour tous les ingrédients cosmétiques sans nouveaux tests sur les animaux, à quelque fin et à quelque moment que ce soit.

  1. Transformer la réglementation européenne sur les produits chimiques

La Commission doit garantir la protection de la santé humaine et de l’environnement en encadrant les produits chimiques sans ajouter de nouvelles exigences en matière d’expérimentation animale.

  1. Moderniser la science réglementaire dans l’UE

La Commission doit s’engager, avant la fin de son mandat actuel, à présenter une proposition législative établissant une feuille de route pour la suppression progressive de toutes les expérimentations animales dans l’UE.

Allez-vous vous joindre à nous ?

Ensemble, nous avons pour objectif d’atteindre un million de signatures dans le délai le plus court jamais atteint pour une ICE, envoyant ainsi un message clair que les demandes de l’ECHA pour de nouveaux tests vont à l’encontre de la volonté des citoyens de l’UE et de la politique de l’expérimentation animale de dernier recours, qui est soutenue par la Commission européenne.

Mais nous ne pouvons pas y arriver seuls.

Les citoyens européens, où qu’ils vivent, peuvent signer l’ICE et faire savoir à la Commission européenne qu’ils n’accepteront pas les promesses rompues de l’Europe ou les réglementations qui impliquent que des animaux souffrent et meurent pour des produits cosmétiques.

L’article L’UE sera-t-elle « cruelty-free » ? Rejoignez notre nouvelle initiative citoyenne européenne pour sauver l’interdiction des tests sur les animaux ! est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.