L’industrie de la viande nourrit des cas de COVID-19 : fermons les abattoirs !

Cet article a été publié à l'original sur ce site

« Personne n’a besoin de tuer pour manger. Fermons les abattoirs : protégeons les ouvriers, leurs familles et les animaux. » C’est le message véhiculé par une nouvelle affiche de campagne de PETA, appelant à ce que les abattoirs soient fermés, suivant la découverte de 11 cas de COVID-19 au sein d’un abattoir de poulets en Vendée.

Les cas de COVID-19 chez des salariés d’élevages et d’abattoirs et leurs proches dépassent déjà les 11 000 aux États-Unis, avec 48 décès enregistrés. Des milliers de cas sont liés à la production de viande au Brésil, au Canada, en Espagne, au Royaume-Uni et en Allemagne. Il est urgent de faire fermer ces lieux d’épouvante pour prévenir de nouveaux clusters de la maladie dans notre pays, ainsi que l’émergence de nouvelles pandémies meurtrières, qui trouvent souvent leur origine chez des animaux exploités pour la consommation.

L’industrie de la viande est loin d’être « essentielle » et il est aujourd’hui irresponsable et dangereux de forcer des employés à continuer de travailler dans des conditions propices à la propagation de maladies – forte proximité, rythme effréné, sols et surfaces souillés de sang – autant pour les ouvriers eux-mêmes que pour leurs familles et le restant de la population. Il est aujourd’hui vital de passer à un mode d’alimentation végan, pour protéger les animaux et les humains.

Le nouveau coronavirus serait originaire d’un « marché humide », où des animaux vivants et morts sont vendus pour la consommation ; la grippe porcine a trouvé son origine dans un élevage industriel de cochons ; et diverses souches de grippes aviaires proviennent de poulets, oies et autres oiseaux élevés pour leur chair. Selon le Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, environ 75 % des maladies infectieuses récemment apparues affectant les humains sont d’origine zoonotiques.

Agissons dans l’intérêt de tous

Tant que nous continuerons d’exploiter et de tuer des êtres sensibles pour les consommer, les humains et les autres animaux souffriront. Pour prévenir de futures épidémies de maladies mortelles, nous devons cesser de confiner, de maltraiter et de tuer des animaux pour leur chair dans des élevages industriels, des marchés et des abattoirs. La prochaine pandémie pourrait être encore plus grave que le COVID-19 – nous devons donc faire tout ce qui est en notre pouvoir pour l’empêcher :

Rappelons-le : la seule façon vraiment durable et consciencieuse de vivre est de devenir végan.

Et alors que nous continuons tous à lutter contre la pandémie de COVID-19, demandez également à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’appeler à la fermeture de tous les marchés d’animaux vivants dans le monde.

L’article L’industrie de la viande nourrit des cas de COVID-19 : fermons les abattoirs ! est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.