Les autorités grecques censurent une campagne d’affichage contre la cruauté des promenades à dos d’ânes

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Les autorités de l’île grecque de Santorin ont refusé d’autoriser une campagne d’affichage sur les bus et les taxis locaux montrant un âne exténué accompagné des mots “Les ânes souffrent pour le tourisme. Refusez de les monter.” Les affiches devaient être placées sur les véhicules à travers l’île à temps pour la haute saison touristique.

Un représentant d’une agence de publicité locale a expliqué que comme beaucoup de conducteurs de bus et de taxis sont aussi propriétaires de ces ânes qui sont forcés de transporter des touristes de haut en bas des marches abruptes, la municipalité de Santorin a refusé de délivrer l’autorisation nécessaire pour faire cette campagne. Ces affiches censurées faisaient suite à une récente enquête de PETA révélant qu’à Firá les propriétaires tirent les animaux dans les marches depuis le port jusqu’à la vieille ville, les fouettent et les frappent avec des bâtons pour les faire continuer leur marche.

Une nouvelle loi est passée cette année empêchant les propriétaires d’ânes à Santorin de charger leurs animaux de charges excédant 100 kilogrammes – mais d’après les recommandations des vétérinaires, les ânes ne devraient pas porter plus de 20% de leur poids, soit approximativement 50 kilogrammes. Quand ils ne sont pas utilisés pour porter des charges extrêmement lourdes sur leurs dos, ils sont souvent attachés sous un soleil de plomb, sans accès à l’eau ni à l’ombre.

Les pouvoirs publics devraient redoubler d’efforts et empêcher les ânes de Santorin d’être poussés dans la tombe, et non couvrir la cruauté consistant à les forcer à transporter de lourds chargements de touristes sur des centaines de marches. PETA appelle les gens partout dans le monde à demander à leurs amis et familles qui ont prévu de se rendre à Santorin de refuser de supporter ces abus et d’utiliser le téléphérique de Firá à la place.

Envoyez un message au Maire de Santorin et au Ministre grec du tourisme pour leur demander de mettre fin aux promenades à dos d’âne à Santorin :

L’article Les autorités grecques censurent une campagne d’affichage contre la cruauté des promenades à dos d’ânes est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.