Le souhait d’anniversaire de Pamela Anderson ? Que vous n’alliez pas au Marineland

Cet article a été publié à l'original sur ce site

À l’occasion de son anniversaire, ce 1er juillet, Pamela Anderson pose en tenue d’Ève dans une baignoire afin de sensibiliser le public à la souffrance des orques contraintes à vivre dans de minuscules bassins, comparables pour eux à des baignoires. Elle appelle les gens à ne pas soutenir cette cruauté en n’achetant jamais de billets pour les parcs marins, dont le Marineland à Antibes, où quatre orques sont actuellement prisonnières.

Elle interpelle le grand public dans une nouvelle affiche de PETA, en nous posant à tous la question : « Vous pourriez vivre plusieurs décennies dans une baignoire ? ». En effet, bien que plusieurs orques (qui peuvent atteindre l’âge de 70 ans pour les mâles et 100 ans pour les femelles dans leur milieu naturel) soient mortes très prématurément au Marineland, l’orque Freya y a vécu prisonnière jusqu’à l’âge de 32 ans, ayant ainsi passé trois tristes décennies entre des parois de béton

Ce n’est pas la première fois que l’actrice fait entendre sa voix pour ces animaux, ayant notamment rejoint PETA lors d’une protestation devant Marineland et donné un discours sur leur triste sort lors d’un gala à Sainte-Maxime.

Un mouvement qui prend de l’ampleur

Le mouvement international s’opposant à la détention de ces animaux intelligents, sensibles et sociables s’amplifie de jour en jour : aux États-Unis le National Aquarium va libérer ses dauphins captifs et les placer dans des sanctuaires, un parc marin en Chine prévoit également d’envoyer ses bélugas dans un sanctuaire en Islande, et au Canada, d’où Pamela Anderson est originaire, le parlement vient de voter pour interdire la captivité des dauphins et des orques. Il est grand temps que la France en fasse de même et PETA appelle le gouvernement à agir urgemment dans ce sens.

PETA, dont la devise dit notamment que « les animaux ne nous appartiennent pas et [que] nous n’avons pas à les utiliser pour nos divertissements », rappelle que dans la nature, les orques évoluent dans des groupes sociaux aux liens forts et peuvent nager jusqu’à 220 kilomètres par jour. Au Marineland elles sont contraintes à passer leur vie entière à nager en cercle dans de petits bassins peu profonds et à exécuter des numéros qui n’ont aucun sens pour elles.

Agissez pour les orques captives en France

Signez notre pétition adressée à François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, pour que la France ne soit plus un pays où des cétacés en souffrance sont détenus, montrés en spectacle et reproduits pour que leurs enfants connaissent le même sort.

L’article Le souhait d’anniversaire de Pamela Anderson ? Que vous n’alliez pas au Marineland est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.