Le dernier « fairwashing » de Canada Goose pour redorer son image

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Ça sent la combine. Canada Goose a annoncé qu’à partir de 2022 la marque n’achètera plus de « nouvelle » fourrure de coyotes pris dans des pièges à mâchoires métalliques. Il s’agit d’une tentative à peine voilée de « fairwashing », ou « blanchiment éthique », afin de redorer son image en passant de fourrures de coyotes que les trappeurs ont récemment pris dans des pièges à de la fourrure qui serait déjà sur le marché ou dans la chaîne d’approvisionnement. Qu’en est-il de tous les coyotes qui vont se débattre dans des pièges pendant des heures, voire des jours, avant d’être violemment tués au cours des deux prochaines années ?

Nous avons un message pour Canada Goose et les acheteurs du monde entier : ne soyez pas dupes ! La vraie fourrure est toujours obtenue de façon cruelle, peu importe quand un animal a été tué pour elle. On sait que certains coyotes piégés pour leur fourrure ont rongé leur propre patte afin de pouvoir retourner auprès de leurs petits. Ceux qui ne parviennent pas à s’échapper sont battus ou abattus par les trappeurs.

L’annonce – qui n’est peut-être rien d’autre qu’un moyen de permettre à Canada Goose de continuer à vendre ses manteaux garnis de fourrure en Californie lorsque l’interdiction des fourrures dans cet état entrera en vigueur en 2023 – ne désamorcera pas la réprobation internationale de l’extrême cruauté de la société. Cette décision ne permettra pas non plus de faire apprécier la compagnie en difficulté aux jeunes gens compatissants qu’elle tente de séduire.

De plus, cette annonce ne fait rien pour aider les canards et les oies dont la gorge est encore tranchée et dont les plumes sont utilisées dans les parkas en duvet de Canada Goose. Les oies coopèrent et se soutiennent mutuellement, surtout pendant la migration – leurs cris sont des signes d’encouragement. Ces amoureux dévoués choisissent un compagnon et restent en couple toute leur vie. Ils souffrent autant que les autres animaux tués et utilisés dans l’industrie de la mode. C’est pourquoi il ne faut jamais acheter un article contenant du duvet.

La campagne de PETA pour empêcher que des animaux soient tués pour des parkas

Les sympathisants de PETA et ses affiliées sont venus en masse pour manifester devant les magasins Canada Goose, lors de réunions, et même au domicile du PDG Dani Reiss. Ils ont également envoyé chaque jour des messages électroniques à l’entreprise pour lui demander de cesser d’utiliser la fourrure des coyotes qui ont été piégés et violemment tués.

Ce n’est pas la première fois que Canada Goose change de ton depuis que PETA fait campagne contre sa cruauté. Après que PETA États-Unis a déposé une plainte auprès de la Federal Trade Commission, l’entreprise a cessé de faire de fausses déclarations sur son site web et dans ses documents marketing, selon lesquelles ses normes garantissent que ses fournisseurs ne maltraitent pas les animaux.

Nous avons rallié de nombreuses célébrités qui ont utilisé leur notoriété pour exiger des changements et pour appeler leurs fans sur les réseaux sociaux à ne pas acheter Canada Goose. Parmi eux, on trouve Pamela Anderson, Morrissey, Zahia Dehar, Rafferty Law, Cassandra Foret et bien d’autres.

Agissez pour les animaux tués pour leur fourrure et leurs plumes dans les vêtements de Canada Goose

La cruauté n’est pas durable. Les personnes compatissantes du monde entier savent que nous devons nous efforcer de mettre fin à la souffrance animale engendrée par des tendances humaines éphémères, et non la soutenir. C’est exactement pour cette raison qu’une liste toujours croissante de grandes marques de mode ont renoncé à la fourrure, notamment Prada, Coach, Versace, Michael Kors, Balmain, Gucci, Calvin Klein, Burberry, The North Face, Helly Hansen et bien d’autres encore.

 

L’article Le dernier « fairwashing » de Canada Goose pour redorer son image est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.