Le Club Med s’associe à la chef Chloe Coscarelli pour élargir son offre végane

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Club Med s’est associé à la célèbre cheffe végane Chloe Coscarelli pour lancer de nouveaux menus 100 % végétaux dans ses huit centres de villégiature des Caraïbes et du Mexique. La cheffe a dirigé cet été une formation de l’équipe culinaire du Club Med afin de développer et rendre plus attractives les options véganes, en proposant par exemple un bourguignon de betteraves, un tartare de tomate au pesto ou encore de l’avocat grillé avec une vinaigrette grenade et truffe.

PETA avait rencontré les représentants de la société avant la crise du COVID pour discuter des attractions avec animaux et des options véganes, et nous nous réjouissons que nos deux demandes aient contribué à une nouvelle politique sur le bien-être des animaux et un élargissement de l’offre alimentaire.

Plus tôt cette année, le Club Med avait en outre annoncé déployer les produits de viande végétale Beyond Meat dans tous ses hôtels d’Amérique du Nord d’ici fin 2022.

 

Manger végan : un engagement envers les animaux et l’environnement

Les industries de la pêche, de la viande, des œufs et du lait sont responsables de la misère et de la mort prématurée que subissent les poissons, cochons, moutons, vaches, poulets, canards, oies et autres animaux qui souffrent chaque minute de leur courte vie dans les élevages.

Pour le Club Med, ces menus végans s’inscrivent également dans le cadre de ses engagements en matière de développement durable. En effet, en plus de nuire à des milliards d’animaux, l’élevage crée aussi de graves dommages à notre planète. A tel point que selon les Nations Unies, c’est l’« un des deux ou trois facteurs contribuant le plus aux problèmes environnementaux les plus sérieux, à tous niveaux, du local au global ».

Une alimentation végane requiert pour sa production beaucoup moins d’eau qu’un régime alimentaire carné, utilise beaucoup moins de terre, et génère beaucoup moins d’émissions de gaz à effet de serre. En mangeant végan, vous pouvez donc réduire de 73 % votre empreinte carbone liée à votre alimentation, et épargner à près de 200 animaux par an une vie de misère et une mise à mort violente.

Agissez avec votre fourchette

Ne pas manger de viande, de poisson, d’œufs ou de produits laitiers est la façon la plus efficace pour chacun d’agir directement pour protéger notre planète et de rejeter la cruauté quotidienne qui se produit dans les abattoirs et les élevages industriels en France et ailleurs.

Pour vous aider à démarrer, commandez notre « Guide du végan en herbe » gratuit rempli d’astuces et de conseils pour chaque étape de votre parcours.

L’article Le Club Med s’associe à la chef Chloe Coscarelli pour élargir son offre végane est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.