Kohana : la troisième orque en 18 mois meurt au Loro Parque

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Le 15 septembre, l’orque Kohana est morte au Loro Parque sur l’île espagnole de Tenerife. Elle n’avait que 20 ans, soit plusieurs dizaines d’années de moins que son espérance de vie naturelle.

Photo d’illustration

Elle est la troisième orque à mourir dans l’établissement au cours des 18 derniers mois, après Ula, qui n’avait que 2 ans, et Skyla, qui avait 17 ans.

Séparée de sa famille et transportée de SeaWorld Orlando à Loro Parque, Kohana a passé des années confinée dans un bassin en béton dénudé de tout et rempli d’eau traitée chimiquement, où elle a été contrainte d’exécuter des tours dégradants en échange de nourriture pour divertir les humains.

Il est tragique qu’elle n’ait jamais pu connaître le sentiment de liberté et que la mort ait été son seul moyen de trouver la paix. Elle méritait tellement mieux.

Les parcs marins sont des mouroirs pour animaux

Regardez ces images, filmées quelques semaines avant la mort de Kohana, et constatez par vous-même que Loro Parque n’est rien d’autre qu’une prison :

Les orques sont des animaux intelligents et sensibles, mais dans les parcs marins, ils sont utilisés comme des machines à gagner de l’argent, confinés pendant des décennies – en isolement ou en groupes incompatibles – dans des bassins environ 10 000 fois plus petits que leur habitat naturel.

Combien d’autres orques mourront au Loro Parque avant que cette prison aquatique ne soit fermée ?

Restez à l’écart des parcs marins

Soyez un voyageur responsable et tenez-vous à l’écart de toutes les attractions qui emprisonnent des animaux sauvages à des fins de divertissement. Lorsque vous réservez vos vacances, choisissez l’un des nombreux voyagistes qui se sont engagés à ne pas vendre de billets pour cet enfer, comme Thomas Cook, TripAdvisor, Virgin Holidays ou Club Med.

Faites-en plus pour les orques captifs

Il est tout à fait honteux que l’agence de voyage TUI – anciennement Thomson Holidays – continue de profiter de la misère de ces animaux hautement intelligents et sociaux. Envoyez dès maintenant un message à l’entreprise pour lui demander de cesser de promouvoir et de vendre des billets pour SeaWorld :

Capturée au large des côtes néerlandaises puis envoyée à Loro Parque, l’orque Morgan est retenue dans un bassin pitoyablement petit depuis une décennie. Prenez quelques minutes pour écrire au gouvernement espagnol pour lui faire savoir que vous voulez voir Morgan transférée dans un sanctuaire côtier :

L’article Kohana : la troisième orque en 18 mois meurt au Loro Parque est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.