Hausse des abandons d’animaux : 101 vétérinaires lancent un appel à la stérilisation

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Ils sont 101 vétérinaires, dont le député Loïc Dombreval, a avoir signé une lettre ouverte de PETA rendue publique aujourd’hui pour rappeler à quel point il est vital de faire stériliser les animaux de compagnie.

Ces experts attestent du caractère essentiel de la stérilisation face au nombre honteux d’abandons chaque année en France, et soulignent les efforts sans relâche des refuges animaliers et professionnels du secteur qui doivent faire face aux conséquences désolantes des achats irréfléchis de chiots, chatons et autres animaux et de la production et vente de ces êtres comme s’ils n’étaient que de vulgaires marchandises.

Trop d’animaux et trop peu de foyers prêts pour l’adoption

La France se situe en tête de l’Europe en terme d’abandon et sur les 100 000 animaux abandonnés dans le pays chaque année, 60 000 le sont pendant les vacances d’été. Les refuges sont déjà débordés cette année, or, dans les mois qui vont suivre, d’innombrables autres animaux seront délaissés par leurs maîtres. Certains arriveront dans un refuge, leur donnant une petite chance d’être adoptés. D’autres seront abandonnés sur la voie publique, sur des aires d’autoroute ou attachés dans des lieux difficiles d’accès, les exposant à la faim, aux collisions avec des voitures et aux maladies.

Les refuges animaliers font de leur mieux pour accueillir, soigner, et placer les animaux qui arrivent à leurs portes, mais ils sont submergés par la quantité d’individus abandonnés et le manque d’adoptants.

Face à cette surpopulation, ils n’ont parfois pas d’autre choix que de les euthanasier – « un acte qui, s’il est bien effectué, est rapide et digne pour l’animal, mais qui est toujours déchirant pour les employés de refuge, ou pour nous, vétérinaires, qui devons l’effectuer, » écrivent les 101 vétérinaires dans la lettre ouverte. Plus de 130 chiens et chats qui ont été abandonnés sont euthanasiés dans les refuges chaque jour en France. Tout cela parce que notre société continue de considérer les animaux comme des objets de consommation.

La stérilisation comme première solution

La méthode la plus simple, la plus fondamentale et la plus efficace pour épargner aux chiens et aux chats de nombreuses souffrances est d’empêcher que davantage d’animaux non désirés ne naissent, en faisant stériliser nos animaux de compagnie. Par ailleurs, cette opération présente des avantages pour l’animal lui-même.

Cette intervention courante et abordable permet d’éviter la naissance de centaines de milliers d’animaux non voulus qui, faute de foyers suffisants, finiront abandonnés, négligés ou tués. Sans stérilisation, une chienne et sa progéniture peuvent mener à la naissance de 67 000 chiots en à peine six ans, et en sept ans, une chatte et ses petits peuvent engendrer le nombre astronomique de 370 000 chatons.

Diffusez cet appel vital

Les vétérinaires concluent ainsi leur lettre : « Nous lançons aujourd’hui un appel vital : vous pouvez contribuer à lutter contre les abandons et autres maltraitances que subissent chiens, chats et autres animaux à grande échelle dans notre pays en les faisant toujours stériliser. Et si vous souhaitez accueillir un animal chez vous et que vous êtes prêts à assumer la responsabilité d’en prendre soin à vie, rendez-vous dans un refuge. Vous sauverez ainsi deux vies : celle de l’animal adopté, et celle de celui qui pourra prendre sa place au refuge et avoir une chance de trouver un foyer. »

L’article Hausse des abandons d’animaux : 101 vétérinaires lancent un appel à la stérilisation est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.