Grande nouvelle : la reine Elisabeth II tourne le dos à la fourrure !

Cet article a été publié à l'original sur ce site

PETA a été ravie d’apprendre que la reine d’Angleterre a pris la décision compatissante de tourner le dos à la fourrure.

La nouvelle a été annoncée par Angela Kelly, conseillère personnelle et habilleuse principale de Sa Majesté, dans une entrevue accordée au magazine Vogue :

« Si Sa Majesté doit assister à un engagement par temps particulièrement froid, à partir de 2019, une fausse fourrure sera utilisée pour s’assurer qu’elle reste au chaud. »

La décision de la reine s’inscrit dans la lignée des nombreux consommateurs, entreprises et gouvernements avant-gardistes qui reconnaissent que les tissus innovants en fausse fourrure sont meilleurs pour l’environnement et épargnent aux animaux une vie misérable et une mort sanglante et douloureuse.

Maintenant, la prochaine étape évidente est pour la Garde de la Reine d’arrêter de parader dans des casquettes faites de fourrure d’ours abattus au Canada, et de porter plutôt la luxueuse et éthique fausse peau d’ours que PETA Royaume-Uni a aidé à développer aux côtés du faux fourreur Ecopel et de la designer Stella McCartney.

Qu’est-ce qui ne va pas avec la fourrure ?

Chaque année, plus de 100 millions d’animaux sont tués pour leur fourrure. Dans les élevages producteurs de fourrure, les animaux sont confinés dans des cages métalliques exiguës, privés de la possibilité de faire tout ce qui est naturel et important pour eux, et sont tués de façon violente : ils sont électrocutés, gazés ou se font briser la nuque.

Jo-Anne McArthur

En plus d’être une torture pour les animaux, l’élevage d’animaux pour leur fourrure fait des ravages sur la planète en contribuant au changement climatique, à la dégradation des terres, à la pollution et à la contamination des eaux.

Les animaux sont également pris dans des pièges à mâchoires d’acier dans la nature et laissés à agoniser – parfois pendant des jours – avant de succomber à la déshydratation, à la famine, à la maladie ou aux attaques de prédateurs, ou d’être matraqués à mort par des trappeurs lorsqu’ils reviennent.

Signer la pétition pour l’interdiction de la production de fourrure en France

La décision de la reine reflète l’évolution des temps et des valeurs en Europe. Avec la quantité de textiles innovants disponibles aujourd’hui et qui n’impliquent pas la torture d’animaux, il est simple de passer à des matières sans cruauté.

Néanmoins, des élevages producteurs de fourrure subsistent en France, alors même que 84 % de la population française souhaite qu’ils soient interdits. Rejoignez notre appel au gouvernement pour une interdiction de la production de fourrure animale pour mettre fin à cette exploitation cruelle et archaïque en France :

L’article Grande nouvelle : la reine Elisabeth II tourne le dos à la fourrure ! est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.