Grande nouvelle : 1,4 million de personnes veulent mettre fin à l’expérimentation animale dans l’UE !

Cet article a été publié à l'original sur ce site

365 jours, 27 pays et un nombre impressionnant de signatures. L’initiative citoyenne européenne (ICE) « Save Cruelty Free Cosmetics », qui demande à la Commission européenne de s’engager en faveur d’une Europe sans expérimentation animale, est terminée – et quel résultat !

Pour la deuxième fois, ce qui constitue un record, plus d’un million de personnes à travers l’Union européenne ont affirmé haut et fort que l’expérimentation animale doit cesser.

Un immense merci à tous ceux qui ont signé l’initiative, l’ont partagée avec leurs amis et nous ont aidés à accomplir cette performance historique, nous rapprochant ainsi de la fin des cruelles expériences sur les animaux ! La Commission européenne n’a plus d’autre choix que d’écouter.

Une avancée sans précédent

À ce jour, seules six des 90 ICE enregistrées ont franchi avec succès l’étape de la validation. Par conséquent, la collecte de plus d’un million de signatures envoie un message fort aux responsables européens.

Les entités PETA du monde entier sont extrêmement fières de cette étape importante de collaboration et attendent la validation des signatures avec impatience. Les citoyens européens ont clairement exprimé leurs sentiments : la Commission européenne doit présenter des propositions législatives substantielles pour éliminer progressivement l’expérimentation animale et mettre fin à la souffrance de millions d’animaux dans les laboratoires.

PETA a fait campagne sans relâche afin que nous franchissions le seuil

Les entités PETA du monde entier ont travaillé sans relâche pour que le seuil soit franchi. Nous avons travaillé avec des célébrités importantes comme Paul McCartney et le groupe de heavy metal Lordi pour atteindre le plus de monde possible.

Nous avons créé des vidéos percutantes présentant les cris déchirants d’animaux dans des laboratoires et la réaction horrifiée de personnalités, notamment Stomy Bugsy, Raphaël Mezrahi, Monsieur Poulpe et Jeremstar, qui ont touché des milliers de personnes en France. Nous avons aussi travaillé avec des célébrités en Italie et en Irlande, afin de faire nous faire entendre sur tout le continent. L’influenceuse Romy a également joué dans un spot de sensibilisation pour appeler à soutenir l’initiative citoyenne européenne, et l’animatrice Karine Ferri a narré pour PETA une vidéo sur le cruel trafic de singes destinés aux laboratoires. Enfin de nombreuses personnalités ont relayé notre appel à signer en partageant nos vidéos ou en utilisant le filtre Instagram créé pour l’occasion.

Nous avons organisé des manifestations et des démonstrations dans toute l’Europe, telles qu’une caisse de « singes en pleurs » en Italie, des « animaux dansants » devant le Parlement européen à Bruxelles ou encore une interview donnée par l’influenceur Jeremstar dans une baignoire emplie de mousse « ensanglantée ». Nous avons tenu un stand entièrement dédié à l’ICE lors du salon Veggie World à Paris et y avons également donné une conférence sur notre travail pour remplacer l’expérimentation animale, et bien d’autres choses encore au cours de la période de collecte des signatures qui a duré un an, afin de nous assurer que tout le monde dans l’UE entende parler de l’ICE et puisse agir.

Quelle est la suite ?

L’initiative sera soumise à une procédure de vérification stricte au cours de laquelle chaque gouvernement vérifiera que chaque signature est celle d’une personne réelle et qu’elle n’a signé l’ICE qu’une seule fois.

Les organisateurs de l’initiative disposent de trois mois pour soumettre les signatures aux autorités compétentes des États membres pour validation avant de pouvoir saisir la Commission européenne et le Parlement pour action. Nous devons attendre plusieurs mois pour savoir si notre ICE sera validée par les États membres de l’UE.

L’initiative fera l’objet d’une séance plénière complète au Parlement européen, éventuellement suivie d’un vote. La Commission devra ensuite publier une réponse formelle détaillant les actions qu’elle proposera, le cas échéant, en réponse à l’ICE et les raisons de sa décision.

Comment l’ICE aidera les animaux dans les laboratoires de l’UE

L’ICE vise à modifier le status quo, où plus de 10 millions de chats, chiens, lapins, souris et autres animaux souffrent chaque année dans les laboratoires européens.

Ils peuvent tous ressentir la douleur et la peur, tout comme les humains. Pourtant, des rongeurs en gestation et leur progéniture sont empoisonnés, tués et disséqués ; la peau des lapins est brûlée avec des produits chimiques ; les chiens sont gavés de pesticides ; et bien d’autres animaux sont tourmentés et tués.

L’expérimentation sans animaux est l’avenir

L’ICE pourrait entraîner une évolution de la science dans l’UE. On estime qu’entre 50 % et 89 % de la recherche préclinique n’est pas reproductible, et l’utilisation d’animaux est souvent mise en avant comme un problème grave. Nous devons réorienter les ressources allant à l’expérimentation animale, qui n’est pas fiable, et investir dans la recherche de qualité supérieure, sans animaux.

Nous avons encore besoin de votre aide

Il s’agit d’une étape décisive, mais nous avons encore du travail à faire et nous aurons besoin de votre aide à des moments clés de cette campagne. Pour vous tenir au courant de cette campagne et nous aider lors de la prochaine étape, assurez-vous de vous abonner à la Newsletter de PETA et en attendant, vous pouvez toujours aider les animaux de laboratoire en utilisant nos pages d’action :

L’article Grande nouvelle : 1,4 million de personnes veulent mettre fin à l’expérimentation animale dans l’UE ! est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.