Enquête chez les fournisseurs d’Hermès et de Prada : de jeunes autruches massacrées pour des sacs « de luxe »

Cet article a été publié à l'original sur ce site

En septembre 2015, les enquêteurs de PETA États-Unis se sont rendus en Afrique du Sud pour obtenir des images inédites à l’intérieur des plus grandes entreprises d’abattage d’autruches au monde, dont le fournisseur exclusif de peaux d’autruches pour les sacs Hermès Birkin. Les enquêteurs ont vu des ouvriers forcer des autruches terrifiées à entrer dans des boxes d’étourdissement – entraînant la chute de beaucoup d’entre elles – puis leur trancher la gorge. Les autruches qui attendaient leur tour assistaient impuissantes à la mise à mort de leurs congénères juste sous leurs yeux.

Des employés ont été filmés en train de frapper des autruches à la tête pendant le transport, et lorsque des autruches ont trébuché sur un congénère effondré à l’extérieur d’un abattoir, le directeur de l’établissement a plaisanté : « Je vais appeler le responsable du bien-être animal tout de suite. »

Ces abattoirs fournissent des peaux d’autruche à Hermès, Prada, Louis Vuitton et d’autres grandes marques européennes. Les plumes, dont certaines sont arrachées de la peau des autruches alors qu’elles sont pleinement conscientes, sont utilisées dans les costumes du Moulin Rouge et de festivals comme le carnaval de Rio, ainsi que dans la confection de plumeaux, de boas et d’accessoires. La viande d’autruche est également vendue dans toute l’Afrique du Sud et exportée principalement vers l’Europe.

Afrique du Sud : la capitale mondiale de l’abattage des autruches

La province du Cap occidental en Afrique du Sud abrite les plus grandes entreprises d’abattage d’autruches du monde, lesquelles fournissent des peaux d’autruches « de luxe » à Hermès, Prada et d’autres grandes maisons de couture.

Nos enquêteurs ont vu des oiseaux juvéniles serrés dans des véhicules à toit ouvert pour un voyage terrifiant vers l’abattoir. Une fois arrivés, les ouvriers immobilisent de force chaque oiseau, les étourdissent électriquement, puis leur tranchent la gorge. Quelques instants plus tard, les plumes sont arrachées des corps encore chauds des oiseaux, puis ils sont dépecés et démembrés.






Les autruches sont des êtres intelligents, pas un simple « matériau »

Alors que les autruches peuvent vivre plus de 40 ans, les autruches dans les élevages sont abattues lorsqu’elles n’ont qu’un an. Et tandis que les jeunes autruches restent généralement avec leurs parents jusqu’à l’âge de trois ans, celles élevées dans des élevages intensifs n’auront même pas l’occasion de rencontrer leurs parents.

Dans la nature, ces oiseaux intelligents se partagent les tâches parentales. La mère, dont le plumage lui permet de se camoufler, s’occupe des œufs pendant la journée et le père, qui a des plumes noires, se charge de la nuit. Un directeur d’élevage a confié à un enquêteur avoir observé des autruches s’éventer à tour de rôle les jours de grande chaleur, et a fait la remarque suivante : « J’ai beaucoup de respect pour les autruches. »






Faites pression sur Hermès et Prada pour qu’ils abandonnent les peaux exotiques !

Rejoignez-nous pour faire pression sur Hermès et Prada afin que ces entreprises retirent le cuir d’autruche et autres peaux exotiques de leurs collections.

L’article Enquête chez les fournisseurs d’Hermès et de Prada : de jeunes autruches massacrées pour des sacs « de luxe » est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.