Enceinte de 8 mois, le ventre peint aux couleurs de la planète, elle milite pour un monde végan

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Affichant fièrement son ventre arrondi peint pour représenter la planète terre devant la Pyramide du Louvre ce matin, Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France, a brandi une pancarte « VEGAN pour les animaux, la planète et les générations futures ».

© Michel Pourny

L’action visait à souligner l’extrême urgence, non seulement pour les animaux, mais aussi pour la survie de notre terre mère et de ses habitants, de remplacer la viande et les autres produits issus de l’exploitation animale par des alternatives végétales, qui sont par ailleurs tout aussi saines que savoureuses.

« Il n’y a que des bonnes raisons d’être végan ! En plus d’épargner aux animaux l’enfer qu’ils subissent dans les industries de la viande, du lait et des œufs, j’ai aussi envie de laisser en héritage aux générations futures une planète propre et viable, sur laquelle ils pourront encore respirer et boire de l’eau potable », explique la future maman. « Je souhaite également montrer qu’on peut être enceinte, végane et en parfaite santé. »


À l’heure où il est vital d’agir pour lutter contre le changement climatique, la chose la plus efficace que l’on puisse faire est de modifier notre alimentation. On le sait aujourd’hui avec certitude, l’élevage d’animaux pour la consommation est l’un des facteurs principaux de la pollution de l’air et de l’eau, et une des causes majeures de la déforestation, de l’épuisement de nos ressources, des inégalités d’accès à la nourriture et du réchauffement climatique – selon un rapport de la FAO, les élevages sont responsables de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre, soit plus que les émissions du secteur des transports.

Par ailleurs, l’alimentation végétalienne est tout à fait adaptée aux besoins nutritionnels de l’enfant dès lors qu’elle est bien planifiée. Grandir en étant végan permet aussi aux enfants d’apprendre à faire preuve de compassion envers tous les êtres, et de considérer les animaux comme les êtres vivants et sensibles qu’ils sont, plutôt que des objets de consommation.

Adopter un mode de vie végan permet également d’épargner près de 200 vies animales chaque année et de réduire son risque de développer de graves problèmes de santé, tels que le diabète, les maladies cardio-vasculaires et certains types de cancers, entre autres.

© Michel Pourny

Je protège les animaux et la planète

Agissez, vous aussi, pour défendre les animaux ainsi que notre planète en adoptant un mode de vie végan. Pour plus d’informations sur une alimentation végétalienne, ainsi que des recettes et conseils nutritionnels, vous pouvez commander votre exemplaire gratuit du Guide du végan en herbe :

L’article Enceinte de 8 mois, le ventre peint aux couleurs de la planète, elle milite pour un monde végan est apparu en premier sur PETA France.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.