Des militants de PETA dévoilent la réalité sanglante cachée sous la laine

Cet article a été publié à l'original sur ce site

À l’approche de Noël et des achats qui accompagnent cette période, deux militants de PETA se sont rendus ce matin aux abords des grands magasins parisiens afin de dénoncer la différence entre ce que revendiquent les marques vendant des articles en laine et la réalité des élevages et lieux de tonte.

Les vêtements et les pancartes affichant le contraste entre la publicité et les maltraitances enregistrées dans l’industrie de la laine ont permis de rappeler que cette dernière est la source d’atroces souffrances pour les moutons. Avec cette action, PETA incite les consommateurs à étendre leur compassion de Noël à ces doux animaux, en n’achetant aucun article en laine.

 

La tonte est plus qu’un rasage de près

Le processus de la tonte est généralement une expérience violente et terrifiante pour les moutons à travers le monde. Depuis 2014, PETA a diffusé 14 enquêtes tournées dans plus de 100 exploitations lainières en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud et en Australie – le plus gros exportateur de laine au monde – montrant partout des maltraitances abjectes envers les moutons.

Les travailleurs sont généralement payés au volume et non à l’heure, ce qui les encourage à travailler le plus rapidement possible. Cela conduit à des manipulations sans ménagement et à des blessures très fréquentes chez les animaux. Les images d’enquête montrent des travailleurs qui donnaient des coups de pieds et de poings, qui piétinaient les moutons à la tête, ou encore les frappaient au visage avec des tondeuses métalliques. Les animaux blessés et en sang étaient ensuite recousus grossièrement avec une aiguille et du fil sans anesthésie d’aucune sorte.

Un tondeur a même tordu si violemment la tête d’un mouton qu’il lui a brisé le cou. Les moutons sont souvent privés de nourriture et d’eau pendant 24 heures avant d’être tondus, afin qu’ils opposent le moins de résistance possible.

En outre, la production de laine a un impact désastreux sur la planète. L’élevage de moutons génère en effet d’immenses quantités de gaz à effet de serre, à l’origine du réchauffement climatique, et pollue l’eau et les sols.

Agissez pour la fin de cette cruelle industrie

Dans la nature, les ancêtres sauvages dont viennent les moutons domestiques ne produisent que la quantité de laine dont ils ont besoin pour se maintenir au chaud l’hiver puis ils perdent naturellement le surplus de leur toison chaque année. À la suite d’une sélection génétique opérée par l’industrie de la laine, les moutons mérinos développent des toisons anormalement lourdes et peuvent alors souffrir s’ils ne sont pas tondus chaque année.

La meilleure chose que vous puissiez faire pour ces doux animaux est de refuser d’acheter de la laine, d’expliquer à vos proches pourquoi et les encourager à en faire de même. Vérifiez les étiquettes avant d’acheter des vêtements ou d’autres articles, et tournez-vous vers des alternatives sans matières d’origine animale.

Allez plus loin en appelant également la marque Forever 21 à cesser de vendre de la laine :

L’article Des militants de PETA dévoilent la réalité sanglante cachée sous la laine est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.