Cette caisse de supermarché scanne les produits, et ce(ux) qu’ils étaient avant

Cet article a été publié à l'original sur ce site

L’ampleur et l’intensité de l’exploitation des animaux par les humains n’est souvent pas visible au premier regard. Cela se passe derrière de hauts murs pour que les consommateurs ne perdent pas leur appétit pour la viande, le lait et les œufs. Cette vidéo nous montre ce qui devrait nous venir à l’esprit lors d’un passage à la caisse :

Aidez-nous à faire passer le message en la diffusant :

1 116 416 735 animaux terrestres et des milliards d’animaux aquatiques ont été tués en France en 2017 pour notre alimentation. Un tel chiffre donne le vertige. En choisissant une alimentation végane, vous sauvez environ deux cents animaux par an. C’est un fait que tout le monde peut se représenter.

La réalité pour ce cochon

Pour que sa chair soit vendue dans un supermarché, un cochon est d’abord mis au monde dans un hangar sombre.

Dans sa première semaine, un humain lui coupe ou meule les dents, lui coupe la queue, et, si c’est un mâle, le castre, le tout sans anesthésie. Le seul contact avec sa mère, immobilisée, est la tétée à travers les barreaux, pendant à peine un mois.

Puis l’éleveur le sèvre prématurément et le parque avec ses compagnons d’infortune dans ce qui est désormais sa cellule pour le reste de sa vie. Le stress, les maladies et les agressions sont monnaie courante.

4 à 5 mois de ce cauchemar et l’engraissement touche à sa fin. Après une vie d’intense frustration et de souffrances – une vie qui lui a été volée – il franchit enfin les barrières de son enclos et même la porte du hangar où il était prisonnier. Mais c’est pour être poussé dans un camion où, terrorisé et entassé avec les autres, son dernier voyage le conduit à l’abattoir.

Dans ce camion qui le mène à la mort, il subit la soif, la chaleur accablante de l’été et le froid de l’hiver. S’il survit à cela, au milieu de l’odeur de la mort et des cris des autres animaux, il est gazé et il tente en vain d’échapper au piège pour aspirer l’air qui manque à ses poumons, ou il est électrocuté, puis égorgé. Son corps est ensuite mis en morceau pour être vendu.

Notre alimentation : une question de vie ou de mort

Voilà pourquoi notre alimentation est une question de vie ou de mort pour ce cochon et les innombrables victimes de l’industrie de la viande, des œufs et du lait. Chaque fois que vous mangez végan, c’est un choix vital.

Commandez gratuitement notre « Guide du végan en herbe » pour commencer à adopter une alimentation respectueuse des animaux.

L’article Cette caisse de supermarché scanne les produits, et ce(ux) qu’ils étaient avant est apparu en premier sur PETA France.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.