Abattoir d’Alès : condamnation du directeur

Cet article a été publié à l'original sur ce site

cet article a été publié à l'original en provenance de ce site

Le tribunal de police d’Alès a condamné ce lundi 8 avril le directeur de l’abattoir à 3 contraventions de 400 euros pour « installations et équipements non conformes ». Une peine symbolique, dérisoire face à des souffrances supplémentaires aigües pour les animaux.

Par ailleurs, L214 a porté plainte contre l’Etat auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris concernant les 172 infractions pour « mauvais traitement » non poursuivies et le retard de transmission du dossier pénal.

Lire notre communiqué de presse

en lire plus

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.