12 idées de cadeaux pour une garde-robe végane et tendance

Cet article a été publié à l'original sur ce site

Que ce soit pour Noël, mais aussi pour un anniversaire ou bien juste pour (se) faire plaisir, quand il s’agit d’acheter vêtements ou accessoires il est bon de se rappeler l’impact de l’industrie de la mode sur les animaux et sur l’environnement.

Heureusement de plus en plus de marques répondent au désir des consommateurs d’une mode éthique – en voici quelques-unes !

Des baskets éthiques
Faites en bouteilles plastiques repêchées et recyclées (baskets Corail), ou 100% végétales (chez Wilo), elles sont en tout cas fabriquées en France, et surtout entièrement véganes ! Une bonne nouvelle pour l’environnement, pour les humains, et pour les animaux !


Portez l’innovation
Vous rêvez d’un sac ou de chaussures en « cuir » d’ananas ou de pommes ? Ça tombe bien, l’offre est de plus en plus riche ! Découvrez les sacs et accessoires de Camille, mais aussi les chaussures Guru ou Soulyé.



Un hiver doux pour les animaux
Pour cet hiver, offrez-vous un pull ou un manteau sans laine et chaud, conçu à partir de polyester recyclé, comme ceux de la marque Magnethik.


Sans cuir, mais résolument rock !
Qui a dit qu’éthique ne rimait pas avec style ? Laissez-vous convaincre avec les vêtements et chaussures de Jean Louis Mahé et cette veste de Jarod-Pi.



Jusqu’au bout du monde
Grands, nomades, mais élégants – ces sacs ont été conçus pour vous accompagner partout ! Personnalisez votre sac Unlock créé par la youtubeuse Romy, ou craquez pour un modèle de la marque Alixane.


Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos vêtements

Aujourd’hui la pression s’accroît sur le secteur de la mode et pousse tous ses acteurs, des grandes marques internationales de luxe aux créateurs indépendants, à proposer des collections modernes à partir de matières véganes et de textiles innovants qui n’impliquent pas de souffrance animale. Mais il reste beaucoup de progrès à faire, car des milliards d’êtres sensibles continuent d’être confinés, exploités, torturés et massacrés pour leurs peaux.

Dans les élevages d’animaux pour la fourrure, des lapins, visons, chiens viverrins, renards et autres animaux sont enfermés à vie dans de minuscules cages grillagées avant d’être abattus de manière violente. Les animaux trappés dans la nature – comme les coyotes dont la fourrure sert à garnir les parkas de la marque Canada Goose – sont capturés dans des pièges à mâchoire d’acier qui leur broient les membres jusqu’à l’os.

L’industrie du cuir est responsable de la mort de plus d’un milliard d’animaux chaque année : des vaches, des cochons, des chèvres et même des chiens et des chats.

Le duvet et les plumes qui sont utilisés pour garnir des vestes et manteaux sont souvent arrachés à des oiseaux vivants à qui cette torture est infligée plusieurs fois avant qu’ils ne soient abattus.

Les chèvres exploitées pour le mohair sont maltraitées, violentées et tués de façon terrifiante, comme l’a révélé l’enquête inédite de PETA Asie tournée en Afrique du Sud.

Les enquêtes menées dans une centaine d’élevages et de hangars de tontes sur quatre continents – dont dans les plus grands pays exportateurs de laine – ont continué à révéler des maltraitances graves infligées aux moutons dans ces exploitations : on y voit des agneaux cruellement mutilés et des moutons violemment plaqués à terre ; frappés à coups de poing, de pied et de tondeuse électrique ; et livrés à une mort atroce.

Agissez pour les animaux qui continuent d’être exploités pour la mode

Grâce aux marques comme celles présentées ici, ces traitements archaïques et barbares sont rejetés au profit de pratiques n’utilisant pas d’animaux et plus respectueuses de l’environnement et des employés.

Aidez les animaux encore massacrés par l’industrie de la mode en demandant l’interdiction de la production de fourrure en France :

L’article 12 idées de cadeaux pour une garde-robe végane et tendance est apparu en premier sur PETA France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.