Victoire ! La reproduction des orques et des dauphins actuellement détenus en France est désormais interdite !

Cet article a été publié à l'original sur ce site

PETA salue la décision progressiste de la ministre de l’Écologie en faveur des dauphins et des orques qui souffrent en captivité. Son arrêté du 3 mai 2017 interdit, entre autres choses, la reproduction en captivité des orques et des dauphins :

« La reproduction des orques et des dauphins actuellement détenus en France est désormais interdite. Ainsi, seuls les orques et les dauphins actuellement régulièrement détenus peuvent continuer à l’être, sans ouvrir à de nouvelles naissances. »

Depuis des années, l’activité commerciale des parcs marins n’était possible qu’à cause de la reproduction forcée en captivité : stimulation sexuelle des mâles et l’insémination forcée des femelles. Les nouveaux nés étaient destinés à une vie de dressage et de captivité, exhibés dans de minuscules bassins en béton.

L’enfermement cruel et injustifié de ces mammifères intelligents est inacceptable. Depuis la sortie et le succès du documentaire Blackfish, le grand public est plus conscient que jamais que les parcs marins sont un enfer pour les animaux sensibles que sont les orques et les dauphins. Leur fréquentation et donc leur revenu baisse dans le monde entier.

PETA milite depuis des années pour qu’un jour cesse la captivité des animaux marins. Nous avons contacté Marineland à plusieurs reprises pour demander le transfert des animaux dans des sanctuaires adaptés, organisé des actions à Antibes et lancé une campagne avec le comique Bengui pour obtenir la libération des orques. PETA États-Unis a même acheté des actions dans la compagnie mère de Marineland pour avoir l’occasion de faire valoir ses revendications au sein de l’entreprise.

Bien que Marineland ne puisse plus revenir en arrière pour réparer les dommages qu’ils ont causés, il est encore temps de donner une fin de vie décente à leurs esclaves encore en vie, en les transférant ou en transformant le parc en sanctuaire côtier pour leur rendre un semblant de vie naturelle, chose dont ils ont été privés beaucoup trop longtemps.

Agissez pour faire libérer les derniers prisonniers de Marineland :

Jusqu’à ce que tous les orques et les dauphins nagent librement, PETA appelle toutes les personnes ayant de la compassion à continuer de faire pression sur Marineland ainsi que tous les parcs d’attractions marins.

The post Victoire ! La reproduction des orques et des dauphins actuellement détenus en France est désormais interdite ! appeared first on PETA France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *