Une famille quitte tout pour un voyage de 2 ans avec ses chiens

Cet article a été publié à l'original sur ce site

cet article a été publié à l'original en provenance de ce site

Découvrez les photos de toute la famille avant le départ !

Si partir en vacances avec son animal sert encore de prétexte à un trop grand nombre de maître pour abandonner leur animal, au motif fallacieux que c’est compliqué, l’épopée que s’apprête à vivre un jeune couple en est le parfait contre-exemple. Jill, Clément et leurs deux enfants, Rose, 3 ans et Martin, 5 ans, sont à la veille d’une aventure de plusieurs milliers de kilomètres à travers le continent américain. Et leurs chiens, Iris et Iago, deux golden retriever de 4 et 5 ans, seront du voyage !

« Clément et moi rêvons de partir depuis notre rencontre mais la vie a rapidement pris le dessus, nous avons eu deux magnifiques enfants, adopté deux golden retriever, monté notre magasin, acheté notre maison et nous nous sommes mariés… Nous avons finalement tout vendu en décembre 2016 pour pouvoir partir », confie Jill.

Iago et Iris, membre à part entière de la famille

En préparant son circuit, le couple s’interroge sur la bonne décision à prendre concernant ses animaux. A l’époque, Jill et Clément pensent partir 6 mois et se disent que leurs chiens seraient mieux à la campagne chez le grand-père des enfants. « Après discussions, nous avons finalement décidé de les emmener ! Nous allions partir en pleine nature, ça nous semblait absurde qu’ils ne soient pas là. Nous savions qu’ils nous manqueraient, à tous, beaucoup trop. Ils font partie de notre famille… », explique la jeune femme.

Au fur et à mesure des préparatifs, le périple de 6 mois se transforme en un road-trip de 2 ans ! Et les destinations ont été pensées en fonction des deux chiens…

 

Impensable de partir sans nos chiens ! Jill.

Un voyage sur mesure

« Nous avons opté pour le continent Américain car nous souhaitions à tout prix éviter aux animaux les quarantaines et des vols trop nombreux. Beaucoup de personnes voyagent avec leurs chiens le long de la panaméricaine, c’est rassurant pour nous. Nous avons aussi décidé de partir à l’aventure avec notre propre véhicule. En Amérique du Sud les chiens errants sont nombreux. Ils ne sont acceptés nulle part, ni dans les transports en commun, ni dans les hôtels, ni dans les restaurants, ni dans les parcs nationaux. Il est donc impératif pour nous d’être indépendants », analyse Jill.

En Amérique du Nord nous n’aurons aucun problème, nous avons séjourné plusieurs fois aux USA et au Canada ; les animaux y sont acceptés partout mais nous serons le plus souvent en pleine nature, loin des villes et les chiens y seront libres et heureux ! Ces sacrifices en valent donc la peine ! »

Engagés contre l’abandon

Jill et Clément sont sensibilisés à la problématique des abandons en période de vacances :  « L’abandon des animaux de compagnie est une cause qui nous touche beaucoup. A travers notre périple nous souhaitons aussi montrer que partir avec son chien, c’est possible ! Les animaux doivent être traités avec respect et amour. L’abandon marque les chiens. Nous l’avons vu sur notre chien Iago : les premiers mois de son adoption, il était beaucoup moins épanoui qu’aujourd’hui. »

Tout au long de leur périple, Clément et Jill partageront leur aventure et des conseils sur leur site www.raisedontheroad.com et sur leurs réseaux sociaux. « Il faut suivre son cœur et osez croire que c’est possible, même lorsqu’on a une famille. Il serait tellement dommage de ne pas vivre son rêve à cause de la peur de voyager avec son chien. Tout est possible, tant qu’on y croit ! », encourage Jill à ceux qui hésitent encore à se lancer dans une telle aventure !

TO DO LIST DE JILL

  • Passeport Européen de votre chien (nous avons également scanné toutes les pages du passeport sur une clé USB et nous les avons également sauvegardées dans nos mails).
  • Cage aux normes IATA adaptée à la taille de votre chien
  • Muselière (même si nous n’aimons pas du tout les muselières, elles sont obligatoires dans la plupart des transports en communs, comme la SNCF par exemple).

LA « VALISE » D’IRIS ET IAGO

  • Leurs tapis préférés ! Pour un effet rassurant dans leurs cages de transport.
  • Des gamelles souples, facile à transporter !
  • Une brosse simple pour un poil soyeux.
  • Un nettoyant pour leurs oreilles.

>> Partir à l’étranger : les conseils de la Fondation 30 Millions d’Amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *