Le chien traîné par un individu en scooter dans une vidéo insupportable, est en sécurité

Cet article a été publié à l'original sur ce site

cet article a été publié à l'original en provenance de ce site

Les images sont insoutenables mais, heureusement, Gucci est enfin sain et sauf. Le pauvre chien de 3 ans, traîné au sol par un jeune homme en scooter à Bobigny (Seine-Saint-Denis), a été recueilli par la Fondation Assistance aux Animaux, ce jeudi. La scène qui indigne la toile depuis hier daterait d’octobre 2017. L’animal qui semble avoir subi des maltraitances répétées se remet de ses  blessures. « Il présente de nombreuses cicatrices aux pattes et sur le corps, nous détaille la FAAA. Il est très gentil et semble ne pas bien connaître l’extérieur. Il a des problèmes de peau et accuse une maigreur anormale. Cela nous laisse penser qu’il aurait pu avoir subi des sévices. L’enquête le déterminera. » 

« Ces actes barbares ne doivent pas être banalisés »

Gucci se remet doucement de ses blessures. / © FAAA

La vidéo, qui a été initialement postée sur Snapchat avec des smileys comme pour faire rire les abonnés, montre Gucci mis en laisse par un jeune homme. Ce dernier accélère et le chien tombe brutalement se faisant traîner sur la route. Le pauvre chien finit épuisé et les pattes en sang sous les rires du vidéaste. « Ce qui a choqué les internautes, c’est cette volonté manifeste de faire souffrir et cette violence gratuite contre un animal », dénonce Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 millions d’Amis. « Notre rôle est de faire en sorte que ces actes barbares ne soient pas banalisés et ne restent pas impunis

La Fondation 30 millions d’Amis, qui a choisi de ne pas relayer la vidéo, a immédiatement porté plainte et s’est constituée partie civile. La police nationale quant à elle confirme que l’individu a été retrouvé et mis en garde à vue. Si les actes de « cruauté et actes de sévices envers un animal domestique, apprivoisé, ou tenu en captivité » sont avérés, l’homme risque deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. 

>> Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *