La Réunion : un défi éco-sportif pour préserver le patrimoine naturel de l’île

Cet article a été publié à l'original sur ce site

cet article a été publié en provenance de ce site

Le Pandathlon Réunion 2016 aura lieu le 11 septembre 2016<br />© PandathlonAprès la Haute Dumbéa en Nouvelle Calédonie le 12 juin et le Massif du Mont-Blanc à Saint-Gervais les 25 et 26 juin, c’est à la Réunion que l’édition 2016 du Pandathlon fera étape. Ce dimanche 11 septembre, cet événement éco-sportif se déroulera au cœur du Parc naturel de l’Eden et permettra de collecter des fonds pour contribuer à la préservation du patrimoine naturel de l’île.

Organisé en collaboration avec la Région Réunion, le Pandathlon sera cette année l’occasion de découvrir, à travers quatre circuits, un site exceptionnel. Le site de l’Eden abrite une population de lézard vert des hauts, espèce endémique protégée dont la population est en danger, et de nombreuses espèces d’arbres que les bois de Pommes, bois de Cabris ou de Perroquet, bois de Savons, bois de Piment.

Les fonds collectés permettront de soutenir l’association Nature Océan Indien et son plan d’actions pour la sauvegarde du gecko vert de Manapany. Espèce emblématique de La Réunion, ce reptile dépend étroitement de la qualité de son habitat qui n’a cessé de disparaître et de se dégrader depuis l’installation de l’Homme sur l’île. Il reste aujourd’hui seulement 3 000 à 5 000 individus, répartis dans des populations très fragmentées, localisées uniquement dans le sud, sur une fine bande littorale de 11 km de long.
 
« Cela fait déjà sept ans que le WWF France a imaginé le Pandathlon. Depuis, la participation de milliers de pandathlètes a permis de financer des projets locaux de conservation tout en démontrant qu’il est possible d’organiser un événement sportif avec un impact minimum sur l’environnement. Car c’est bien cela l’esprit du Pandathlon : se mobiliser, se dépasser en participant à un événement sportif et ludique dans le but d’intervenir là où la nature en besoin ! »
Pascal Canfin, directeur général du WWF France
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *