Des chasseurs suspectés d’avoir criblé de plombs deux chiens

Cet article a été publié à l'original sur ce site

cet article a été publié à l'original en provenance de ce site

Naya est rentrée chez elle criblée de plombs /© Karine Formentin

« Je vis un véritable cauchemar ! » s’effondre Karine Formentin… Elle vient d’emménager dans sa nouvelle maison en Seine-Maritime, et ses deux chiens Naya, un jeune labrador de 7 mois et Yarko, un American staff, se sont éloignés du domicile et se sont perdus dans les bois jouxtant l’habitation. « Je suis immédiatement partie dans la forêt pour retrouver leur trace, raconte la Karine. Toute la famille s’y est mise ! » 

Plusieurs chasseurs aux abords de la maison

48 heures après des recherches désespérées, son conjoint entend un chien pleurer dehors. Il s’agit de Naya, seule, mais avec des plaies au niveau du cou et sur le corps. Un peu plus tard, Yarko est retrouvé totalement apeuré dans un village voisin, lui-aussi blessé. Quand Karine les emmène chez le vétérinaire, le constat est sans appel : ses chiens se sont faits tirer dessus « de face » et vraisemblablement « intentionnellement ». Yarko a été touché par trois projectiles, dont l’un est resté dans le cou. Quant à Naya, elle a du plomb dans tout le corps. « C’était un vrai choc, lâche leur maîtresse. Nous vivons en lisière de forêt et il y a plusieurs chasseurs dans le coin. Je suis évidemment soulagée de les avoir retrouvés, mais très en colère qu’on ait pu leur faire ça ! »

Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +.

La Fondation 30 Millions d’Amis partie civile

Karine Formentin a déposé une plainte auprès du commissariat de Bolbec (76) grâce à l’aide du refuge local. « Il ne faut pas laisser passer ça… explique Béatrice Poret, la présidente du refuge bolbécais de protection animale qui met également en cause les chasseurs. L’an dernier, un chat a également été retrouvé criblé de plomb. Il faut en finir avec ses atteintes à nos animaux. » La Fondation 30 Millions d’Amis s’associe à la plainte déposée par la maîtresse de  Naya et Yarko et se constitue partie civile. 

« Pour Naya, ça va beaucoup mieux, rassure Karine. Mais Yarko met plus longtemps à s’en remettre. Il est toujours choqué. C’est une terrible épreuve pour eux… et pour nous ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *