Condamné pour avoir abandonné ses chihuahuas dans sa maison

Cet article a été publié à l'original sur ce site

cet article a été publié à l'original en provenance de ce site

Il ne pourra plus être éleveur, au moins pendant 5 ans : c’est la peine prononcée par le Tribunal Correctionnel de Saint-Quentin (78), a l’encontre d’un homme, assortie d’une interdiction de détenir un animal également durant 5 ans et d’un mois de prison avec sursis (26/09/2017).

La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès pour défendre l’intérêt des animaux.

Rappel des faits

Lors d’un contrôle, la Fondation 30 Millions d’Amis avait constaté les très mauvaises conditions de vie de 35 chihuahuas détenus par un éleveur dans une maison à Beaurevoir (02). Un boxer et un croisé rottweiler étaient également livrés à eux-mêmes sur la propriété, au milieu d’objets contondants. Quant aux chihuahuas, ils étaient enfermés à plusieurs dans des boxes insalubres dans une grange. L’odeur y était pestilentielle… Et pour cause, ces animaux vivaient au milieu de leurs excréments et n’ont probablement jamais été sortis.

A l’intérieur de la maison, il y a avait aussi 3 cages à lapins qui renfermaient chacune une mère et ses 2 chiots, détenus dans leurs excréments…

Soignés par la Fondation 30 Millions d’Amis

« Les chiens sont vraiment dans un état pitoyable. L’un a une énorme grosseur sous la hanche et un autre ne peut plus lever ses pattes arrières, confiait un membre de l’équipe d’intervention de la Fondation 30 Millions d’Amis à l’issue du sauvetage. Ils sont très craintifs ; on sent qu’ils n’ont pas été beaucoup au contact de l’humain. » Pris en charge par la Fondation, les animaux ont bénéficié de tous les soins nécessaires à leur bon rétablissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *