Archives de catégorie : VEGAN FOOD

Gaufres à la courge, avocat et mâche, sauce cacahuètes et coco (vegan)

Avant de donner naissance à mon premier enfant, un événement dont je vous parlerai prochainement, j’ai réalisé et rédigé une série de recettes que je peux désormais partager avec vous, deux semaines après ma sortie de la maternité. Je n’ai pas encore repris possession de ma cuisine, je n’ai pas le courage, le désir ou même le temps de penser à de nouveaux plats. Je me nourris simplement, aidée dans un premier temps de ma maman puis aujourd’hui de mon mari. Cet recette de gaufres à la courge, avocat et mâche, sauce cacahuètes et coco, je l’ai écrite au mois de janvier et je tenais à la partager avec vous avant la fin de la saison des courges…

L’envie m’a pris récemment d’acquérir un gaufrier via ma plateforme d’achats préférée : le Boncoin. Sitôt l’appareil entre mes mains, il me fallait le tester et c’est alors qu’est née cette recette de gaufres à la courge butternut, avocat et mâche, sauce cacahuètes et coco. Idéale pour un brunch, un déjeuner ou un dîner léger et gourmands (tout dépend du nombre de gaufres qu’on avale, naturellement !), elle peut se transformer en savoureux pancakes si on ne possède pas de gaufrier. Ainsi, aucune frustration : tout le monde peut se régaler !

Gaufres à la courge

Vous le savez peut-être : les toasts à l’avocat sont l’un de mes repas favoris, surtout depuis que je peux trouver des avocats “made in Provence” (j’opte quoi qu’il arrive pour des avocats européens). J’aime les marier à du sésame ou encore de la cacahuète, de la roquette ou de la mâche : ça dépote !! L’idée ici, c’est de rendre ces tartines chères à mon cœur encore plus fabuleuses, grâce à la texture unique de la gaufre – croustillante sur l’extérieur, moelleuse à l’intérieur.

Gaufres à la courge 2

Pour réaliser mes gaufres végétales, j’ai opté pour de la courge butternut et des graines de lin pour remplacer les œufs, ainsi qu’une farine d’avoine confectionnée par mes petites mains à partir de flocons d’avoine sans gluten. Je vous en dis plus dans la partie “Notes”, après la recette de gaufres à la courge. J’ai opté pour de l’huile de coco comme matière grasse ainsi que pour un lait de noisette comme liquide, ces derniers se mariant parfaitement bien à la courge butternut.

Gaufres à la courge 3

Gaufres à la courge butternut, avocat et mâche, sauce cacahuètes et coco

Gaufres à la courge butternut

Ingrédients pour 5 gaufres :

  • 170 g de courge butternut
  • 200 g de farine d’avoine*
  • 1 c. à soupe de graines de lin (que vous pouvez remplacer par des graines de chia)
  • 1 petite c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 petite c. à café de fleur de sel
  • 1/4 c. à café de cannelle
  • 1 c. à soupe de jus de citron jaune ou de vinaigre de cidre
  • 200 ml de lait végétal au choix (pour ma part du lait riz/noisette)
  • 45 g d’huile de coco fondue (que vous pouvez remplacer par de l’huile d’olive) + un peu d’huile pour le gaufrier

Déroulement de la recette :

  1. Laver la courge et la cuire 10 minutes à la vapeur. Vous pouvez garder la peau si elle est bio.
  2. Verser la farine d’avoine dans un saladier.
  3. Moudre les graines de lin et les incorporer à la farine.
  4. Ajouter le bicarbonate, le sel et la cannelle.
  5. Mixer la courge cuite avec le jus de citron ou le vinaigre, le lait végétal et l’huile.
  6. Combiner les deux préparations.
  7. Faire chauffer le gaufrier et le huiler.
  8. Déposer un cinquième de pâte par empreinte à gaufre en une couche plutôt épaisse.
  9. Faire cuire les gaufres 5 à 6 minutes.

Notes :

  • Vous pouvez remplacer la courge butternut par de la patate douce.
  • Si vous n’avez pas de gaufrier, préparez des pancakes avec cette même recette !
  • Optez pour une version sucrée en nappant les gaufres de sirop d’érable ou de pâte à tartiner chocolat/noisettes.
  • *Parlons farines… J’ai réalisé ma farine d’avoine en mixant finement au robot des flocons d’avoine. On peut aussi utiliser directement de la farine d’avoine. Sachez qu’il existe des flocons d’avoine sans gluten et qu’il est ainsi possible de réaliser facilement sa farine d’avoine maison. Vous pouvez également opter pour une farine de blé ou d’épeautre, ou encore une farine de petit-épeautre. Pour une autre version sans gluten, je vous recommande un mélange de farines de riz complet et de sarrasin ou de teff.

Garniture et sauce

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 1 à 2 gaufres à la courge par personne
  • 2 belles poignées de mâche
  • 1 avocat mûr
  • 1 c. à soupe de purée de cacahuète
  • 1 c. à soupe de tamari ou de sauce soja
  • 100 g de lait de coco
  • 2 c. à café de graines de courge
  • Mélange 5 baies du moulin

Déroulement de la recette :

  1. Laver la mâche et la déposer sur une partie de gaufre.
  2. Tailler l’avocat en fines lamelles.
  3. Dans un bol, mélanger la purée de cacahuète, le tamari ou la sauce soja ainsi que le lait de coco.
  4. Répartir la sauce sur les gaufres ainsi que les graines de courge.
  5. Donner quelques tours de moulin avant de servir.

Notes :

  • Vous pouvez troquer la mâche pour de la roquette.
  • Pour tailler l’avocat en rose, je vous recommande ce tutoriel vidéo.
  • Optez pour de la purée de sésame (ou même de noisette ou d’amande complète) en remplacement de la purée de cacahuète.
  • Remplacez le lait de coco par la crème végétale de votre choix.
  • Remplacez les graines de courge par des noisettes concassées.
  • Servez les gaufres accompagnées de petits légumes de saison.
Print Friendly, PDF & Email

Gâteau à l’orange, au curcuma et au pavot sans matière grasse (vegan)

Cette recette sera, je pense, la dernière avant mon accouchement ! Elle me donnera de la force pour le jour J. J’ai un gros coup de cœur pour mon gâteau à l’orange, au curcuma et au pavot, sans matière grasse ni sucre raffiné, dont les saveurs viennent adoucir la fraîcheur de l’hiver. Dégusté au coin du feu ou sous un plaid avec une tasse de thé de Noël bien chaud, il constitue une pause toute douce dans la journée. Mon gâteau à l’orange a l’avantage d’être sans matière grasse et donc plus digeste qu’un goûter classique. Son extérieur est de ce fait un peu plus croustillant, mais son intérieur reste bien moelleux. On peut réaliser une version avec ou sans gluten, selon ses tolérances et les farines que l’on a chez soi. On peut également le glacer, si on le souhaite, avec du chocolat ou du lait de coco.

Gâteau à l'orange

Je m’amuse beaucoup en ce moment à créer des desserts sans matière grasse. Pourquoi sans matière grasse ? Pour ma part, il est question de tolérance digestive et non pas de “chasse au gras” comme prônent certains gourous de la diététique. Je ne suis pas dans cette démarche, les acides gras essentiels étant justement… essentiels ! J’ai du mal à digérer le gras cuit, tout simplement. C’est pourquoi je préfère cuire mes légumes à la vapeur par exemple et les arroser d’huile ensuite, ou encore confectionner des gâteaux sans huile, dans la mesure du possible. J’ai réalisé ce gâteau à l’orange, au curcuma et au pavot à plusieurs reprises cet hiver, et c’est pourquoi je peux également vous proposer une version à l’amande et au chocolat qui a beaucoup plu également. On peut ainsi se servir de cette recette comme base à décliner selon les occasions et les envies. Gardez-la précieusement !

Gâteau à l'orange 2

Gâteau à l’orange, au curcuma et au pavot sans matière grasse ni sucre raffiné

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 100 g de yaourt au soja
  • 1 c. à soupe de jus de citron jaune ou de vinaigre de cidre
  • 80 g de sirop d’agave ou d’érable
  • 200 ml de jus d’orange
  • Le zeste de 2 oranges bio
  • 210 g de farine (cf. notes)
  • 60 g de poudre d’amande
  • 10 g de poudre levante
  • 1/2 c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à café de curcuma moulu
  • 1/2 c. à café de cannelle moulue
  • 1 c. à soupe de graines de pavot

Déroulement de la recette :

  1. Dans un saladier, combiner le yaourt au soja, le jus de citron jaune ou le vinaigre de cidre, le sirop d’agave ou d’érable, le jus d’orange ainsi que le zeste des oranges.
  2. Incorporer la farine, la poudre d’amande, la poudre levante, le bicarbonate alimentaire, le sel, le curcuma, la cannelle et les graines de pavot.
  3. Graisser un moule (avec de la margarine, de l’huile de coco, de tournesol ou d’olive) de 16 à 18 cm et y verser la préparation.
  4. Enfourner 35 à 40 minutes à 180°C (th.6). Vérifier la cuisson en piquant le cœur du gâteau avec la lame fine d’un couteau : cette dernière doit ressortir sèche. Le temps de cuisson peut varier en fonction des fours.
  5. Laisser reposer avant de démouler et de découper.

Notes :

  • Pour un gâteau sans gluten, optez pour un mélange de farines sans gluten, comme par exemple : 150 g de farine de riz semi-complet ou complet + 60 g de farine de millet, de quinoa ou de sarrasin, ou encore de fécule de maïs/pomme de terre ou d’arrow-root. Pour une version pauvre en gluten et légère, je vous recommande d’utiliser 210 g de farine de petit-épeautre. Si vous avez un système digestif qui supporte le gluten, une farine d’épeautre T70 sera appréciée. Et puis si jamais vous êtes un(e) inconditionnel(le) de la farine de blé, une farine T65 sera très bien.
  • Optez pour une version cake en versant la préparation dans un petit moule à cake.
  • Troquez l’orange pour du citron ou de la mandarine.
  • Conservation : le gâteau, qui ne contient pas de matière grasse, conserve son moelleux très peu de temps. Aussi, je vous recommande de le manger dans les deux jours, de l’envelopper dans un torchon propre et de le stocker au frais.

Gâteau à l'orange 3

Gâteau orange, curcuma et pavot avec son glaçage au lait de coco, en forme de couronne pour les fêtes (j’ai doublé les quantités)

Variante : Gâteau à l’amande

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 100 g de yaourt au soja
  • 1 c. à soupe de jus de citron jaune ou de vinaigre de cidre
  • 80 g de sirop d’agave ou d’érable
  • 200 ml de jus de pommes
  • 210 g de farine (cf. notes)
  • 60 g de poudre d’amande
  • 10 g de poudre levante
  • 1/2 c. à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à café d’extrait d’amande amère

Déroulement de la recette :

  1. Dans un saladier, combiner le yaourt au soja, le jus de citron jaune ou le vinaigre de cidre, le sirop d’agave ou d’érable, ainsi que le jus de pommes.
  2. Incorporer la farine, la poudre d’amande, la poudre levante, le bicarbonate alimentaire, le sel et l’extrait d’amande amère.
  3. Graisser un moule (avec de la margarine, de l’huile de coco, de tournesol ou d’olive) de 16 à 18 cm et y verser la préparation.
  4. Enfourner 35 à 40 minutes à 180°C (th.6). Vérifier la cuisson en piquant le cœur du gâteau avec la lame fine d’un couteau : cette dernière doit ressortir sèche. Le temps de cuisson peut varier en fonction des fours.
  5. Laisser reposer avant de démouler et de découper.

Notes :

  • Pour un gâteau sans gluten, optez pour un mélange de farines sans gluten, comme par exemple : 150 g de farine de riz semi-complet ou complet + 60 g de farine de millet, de quinoa ou de sarrasin, ou encore de fécule de maïs/pomme de terre ou d’arrow-root. Pour une version pauvre en gluten et légère, je vous recommande d’utiliser 210 g de farine de petit-épeautre. Si vous avez un système digestif qui supporte le gluten, une farine d’épeautre T70 sera appréciée. Et puis si jamais vous êtes un(e) inconditionnel(le) de la farine de blé, une farine T65 sera très bien.
  • Optez pour une version cake en versant la préparation dans un petit moule à cake.
  • Conservation : le gâteau, qui ne contient pas de matière grasse, conserve son moelleux très peu de temps. Aussi, je vous recommande de le manger dans les deux jours, de l’envelopper dans un torchon propre et de le stocker au frais.

Gâteau à l'orange 4

Gâteau à l’amande et au chocolat en forme de sapin, décoré de super-fruits séchés et de noix de coco râpée

Glaçages recommandés

Au lait de coco

  • 200 g de lait de coco en conserve (celui de la marque bio Organi est parfait)
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave ou d’érable
  • 2 c. à soupe de jus d’orange

Méthode :

  1. Placer la conserve de lait de coco au réfrigérateur pendant 4 heures au moins.
  2. Verser la crème solide de coco dans un saladier et ajouter le sirop ainsi que le jus.
  3. Fouettez une à deux minutes.
  4. Répartir le glaçage uniformément sur le gâteau et laisser complètement refroidir, de préférence au frais.

Au chocolat

  • 100 g de chocolat noir à pâtisser
  • 2 c. à soupe de lait végétal au choix

Méthode :

  1. Casser le chocolat en morceaux et le placer dans un bol avec le lait végétal.
  2. Faire chauffer au bain-marie, jusqu’à ce que le chocolat soit fondu.
  3. Bien mélanger la préparation.
  4. Répartir le glaçage uniformément sur le gâteau et laisser complètement refroidir, de préférence au frais.

Notes :

  • Je vous recommande le glaçage au lait de coco pour le gâteau à l’orange et celui au chocolat pour le gâteau à l’amande. Cela étant dit, le chocolat fonctionne très bien avec l’orange également.
  • Vous pouvez également et tout simplement saupoudrer votre gâteau de sucre glace, comme sur la photo.
Print Friendly, PDF & Email

Crêpes de la chandeleur (vegan)


Je fais comment ?
1. verser dans un saladier les farines, la maïzena, le sucre, le sel et mélanger.

2. ajouter le lait progressivement tout en remuant la préparation avec un fouet jusqu’à obtenir une pâte homogène.

3. incorporer l’extrait de vanille et l’huile de noisette et mélanger.
laisser reposer la pâte environ 1 heure.

4. huiler une poêle à crêpes (ôter l’excédent d’huile avec de l’essuie-tout).

5. déposer une louche et un peu plus de pâte dans la poêle très chaude et incliner la poêle pour que la pâte se répartisse régulièrement.
laisser cuire quelques minutes jusqu’à ce que la crêpe se décolle d’elle-même et soit bien dorée, retourner la crêpe et laisser cuire quelques minutes de l’autre côté.

Ingrédients :
Pour une vingtaine de crêpes
– 250g de farine de froment
– 250g de farine de blé t65
– 1 litre de lait végétal de riz/avoine/soja
– 60g de maïzena
– 1 pincée de sel
– 4 c. à soupe de sucre blond en poudre
– 1 c. à soupe d’extrait de vanille
– 3 c. à soupe d’huile de noisette
– huile végétale pour graisser la poêle

Cette recette vous est proposée par ALLEXEF

Crêpes au sirop d’agave et au grand marnier


Je fais comment ?
1. mettez votre farine dans un saladier

2. formez un puits au centre, et incorporez un à un les œufs battus en n’incorporant pas la farine trop rapidement

3. ajoutez ensuite vos sucres (sirop d’agave, sucre vanillé) et mélangez bien au fouet

4. quand la pâte commence à épaissir, incorporez petit à petit votre bière en lissant bien votre mélange, puis le lait au fur et à mesure. ne soyez pas trop pressés, c’est là qu’il faut veiller à ne pas faire de grumeaux

5. ajoutez ensuite, le beurre fondu et le grand marnier ou tout autre arôme de votre choix, ou rien du tout

6. laissez reposer minimum deux heures, l’idéal étant tout une nuit. a la sortie de réfrigérateur, redonnez un petit coup de fouet

7.huilez bien votre crêpière bien chaude et c’est parti !

Ingrédients :
– 450 g de farine
– 1 bière
– 800 ml de lait frais
– 5 oeufs
– 5 c. à soupe de sucre roux
ou 5 cs de sirop d’agave
– 40g de beurre salé
– 1 sachet de sucre vanillé
– une louche de grand marnier
– 1 c. à soupe d’huile pour la crêpière

Cette recette vous est proposée par BIKINI

Crêpes à la farine de châtaigne et sa tartinade de fruits secs


Je fais comment ?
1. dans un blender, verser les œufs, le lait de soja, puis ajouter les farines, le sucre, les grains de vanille, mixer de sorte à obtenir une pâte liquide et homogène.
(n’hésitez pas à rajouter un petit peu de lait de soja si besoin. )

2. faire chauffer une crêpière, verser une louche de pâte, laisser cuire quelques minutes puis la retourner, laisser de nouveau cuire quelques minutes.
renouveler l’opération.

3. découper les figues en cubes et placer dans un verre, ajouter les cranberries puis recouvrir de lait de soja.
laisser les fruits séchés se réhydrater quelques heures, puis mixer le tout à l’aide un mixeur plongeur
mettre au frais avant de servir.

Ingrédients :
pour 14 petites crêpes (14 cm)
– 100g de farine de châtaigne
– 80g de farine de riz blanc
– 50g de farine de petit épeautre t150
– 40g de sucre de coco
– 2 œufs
– 250 ml de lait de soja calcium
– 1 gousse de vanille

pour la tartinade de fruits secs
– 3 figues séchées
– 2 c. à dessert de cranberries
– lait de soja calcium

Cette recette vous est proposée par Patidou

Pain aux fruits {pommes, fruits secs et noix} (vegan)

En novembre dernier, je me suis rendue à Lyon pour une conférence sur un salon bio. Parfois, je donne des démonstrations culinaires en public, mais cette fois-ci, je présentais mon livre “Anti-candida” et j’expliquais mon parcours. Après avoir parlé devant une cinquantaine de personnes pendant plus d’une heure, je suis allée me balader sur le salon. Je connaissais Les Produits de la Vie grâce au Veggie World, mais je n’avais jamais pris le temps de m’arrêter au stand et de déguster leurs produits. Ce jour-là, j’avais un peu de temps justement, et puis j’avais faim. Mon regard s’est tout de suite porté sur le Pain aux Fruits, un best-seller de la marque allemande.

Pain aux fruits

Je suis tombée sous le charme de ce gâteau aux fruits secs et aux noix, légèrement moelleux et pas trop sucré. J’ai de suite consulté la liste des ingrédients sur le site des Produits de la Vie, avec l’idée de réaliser ma propre version. Le projet est resté en suspend quelques temps, sans jamais vraiment me quitter. Lorsque j’ai enfin pris la peine d’acheter des pommes, des fruits secs et des noix, je ne pouvais plus reculer et heureusement. Le secret du Pain aux Fruits des Produits de la Vie est bien gardé et c’est tant mieux. Car c’est ma version de ce petit-déjeuner ou goûter que j’avais envie de vous livrer, à mi-chemin entre un pain bien moelleux et un gâteau d’hiver, parfumé aux épices de Noël.

Pain aux fruits 2

Pain aux fruits {pommes, fruits secs et noix}

Ingrédients pour dix à douze tranches :

  • 450 g de pommes bio (poids sans le trognon mais avec la peau)
  • 100 g de sirop d’agave ou d’érable
  • 10 g de poudre levante
  • 200 g de farine (cf. notes)
  • 1/2 c. à soupe de quatre-épices
  • 1/2 c. à soupe de cannelle moulue
  • 50 g de raisins secs
  • 45 g d’abricots secs
  • 35 g de canneberges séchées
  • 50 g de noisettes
  • 40 g de noix de pécan

Déroulement de la recette :

  1. Laver les pommes et les râper, puis les placer dans un saladier.
  2. Incorporer le sirop, la poudre levante, la farine et les épices.
  3. Ajouter les raisins et les abricots secs, découpés en petits dés, ainsi que les canneberges.
  4. Concasser les noisettes et les noix de pécan au pilon, puis les ajouter à la préparation.
  5. Mélanger le tout une dernière fois.
  6. Graisser un moule à cake ou à brioche (ce dernier est un peu plus large qu’un moule à cake et est parfait pour cette recette) avec de la margarine, de l’huile de coco, de tournesol ou d’olive.
  7. Verser la pâte dans le moule en veillant à bien la répartir.
  8. Enfourner dans un moule préalablement préchauffé à 160°C (th.5/6) pendant 45 à 50 minutes. Le temps de cuisson peut varier selon les fours.
  9. Laisser refroidir avant de démouler et de découper.

Notes :

  • Pour cette recette, privilégiez une farine de petit épeautre, plutôt légère et faible en gluten. Vous pouvez également opter pour une farine d’épeautre ou de blé (T55 ou T65). Pour une version sans gluten, il vous faudra mélanger deux farines, soit riz complet (135 g) et sarrasin (65 g).
  • Optez pour les fruits secs et les oléagineux de votre choix : pruneaux, figues séchées, noix de Grenoble, amandes…
  • Conservation : le pain aux fruits se conserve plusieurs jours enveloppé dans un torchon propre.
Print Friendly, PDF & Email

Quelques idées pour un goûter vegan {#InstaFood}

Je vous livre aujourd’hui mon quatrième article #InstaFood. Après les salades, les plats d’hiver et les repas express, je me suis dit que ce serait sympa de partager avec vous sur mon blog quelques idées pour un goûter vegan. Les images qui vont suivre sont toutes issues de mon compte Instagram sur lequel je peux passer des heures à baver devant les photos des copines ou de parfaits inconnus, mais aussi sur lequel j’aime poster les images de certains de mes repas ou pauses gourmandes. Cet article reprend donc certains moments de ma vie vécus avec une petite cuillère à la main qui me rappellent des bons souvenirs. J’espère ainsi vous donner des envies ou des idées pour un goûter sans produits d’origine animale, souvent sans gluten, toujours apprécié dans la gratitude et l’instant présent.

Quelques idées pour un goûter vegan {#InstaFood}

goûter vegan

Deux tartines de pain aux fruits secs et aux noix, tartiné de purée de noisette sur laquelle je dépose des rondelles de banane. Parfois je saupoudre de cacao ou de fève tonka râpée.

goûter vegan 2

Une part de moelleux au chocolat, réalisé à partir de pâte à tartiner Tartinades, un très beau produit bio et sans huile. J’ai réalisé ma pâte à tartiner avec 1 sachet de Tartinades et 100 ml de lait de noisette. J’ai mangé 2 c. à soupe, il me restait environ 165 g de pâte à tartiner, que j’ai mélangée avec 20 g d’huile de coco fondue, 100 g de compote de pommes non sucrée, 30 g de farine de coco, 20 g de fécule, 1 pincée de sel et 1/2 c. à café de bicarbonate. J’ai huilé un moule rond de 14 cm de diamètre, j’ai versé la pâte et enfourné 20 minutes à 160° (th.5). J’ai laissé tiédir avant de dévorer mon fondant…!

goûter vegan 3

Un yaourt au soja dans lequel je viens glisser quelques fruits et du Philobio. Cette poudre “magique” au goût doudou, composée d’ingrédients bio, contribue à retrouver un équilibre oméga-3/oméga-6 naturel, qui conduit à un bien-être digestif et général. Une portion quotidienne de 30 g (soit 1 sachet) régule le transit et la flore intestinale. Au début, j’étais partie pour faire une cure de 30 jours et puis j’en suis tellement contente que je continue, d’autant plus que j’apprécie beaucoup son fondateur, Thomas Erpicum, spécialiste du microbiote intestinal, avec qui j’ai eu l’occasion de travailler à plusieurs reprises.

goûter vegan 4

L’idée géniale quand il fait beau : un yaourt au soja citron / coco / aux fruits / vanille… qui est sur le point de périmer (ou pas !) et dans lequel on vient planter un bâtonnet en plein dans l’opercule, dans le cœur (c’est violent !), avant de placer au congélateur… Quand s’annonce une envie de glace, on sort son pot, on le passe sous l’eau chaude pour le démouler et hop hop hop, on se régale !

goûter vegan 5

Un ou deux cookies sans gluten, sans sucre et sans FODMAPs. Légèrement plus croustillants que mes cookies habituels à cause du manque de sucre, ils sont pourtant délicieux et peuvent vous accompagner en cas de régime anti-candida par exemple ! Pour 1 cookie il faut mélanger 20 g de farine de riz semi-complet, 5 g fécule de maïs ou pomme de terre, 10 g d’huile de coco ramollie, 2 c. à café de lait végétal au choix, 1 pincée de sel, 1/2 c. à café de vanille moulue et 10 g de chocolat noir au choix, réduit en pépites. On forme son biscuit, on enfourne 12 minutes à 180 degrés (th.6) et on laisse refroidir avant de déguster.

goûter vegan 6

Un bol avec les ingrédients du placard. J’ai mixé au robot 40 g de noix de cajou avec 25 ml d’eau et 25 ml de jus de citron, 10 g de sirop de coco et 2 c. à café de graines de chia. J’ai versé la crème obtenue dans un petit bol et incorporé 10 g de flocons d’avoine sans gluten et 2 abricots secs coupés en petit morceaux.

goûter vegan 7

Un porridge chaud au lait de riz et noisettes, saupoudré du mélange caroube/maca/lucuma Macaccino Dark de la marque Iswari, de sirop d’érable, de baies de goji et de purée d’amandes blanches. Avec deux dattes fraîches, c’est le bonheur !! Cette association de saveurs automnales est merveilleuse.

goûter vegan 8

Un bol protéiné avec 1 banane écrasée, 2 c. à soupe de protéines de riz, 1 c. à soupe de psyllium blond, 1 c. à soupe de Macaccino Iswari (mélange de caroube, maca et lucuma), 100 ml de lait d’amandes et 1 poignée de superfruits séchés.

goûter vegan 9

Une part de tarte au citron meringuée. Pour la recette, j’ai repris celle de la tarte au citron meringuée de mon dernier livre “Passionnément Vegan”.

goûter vegan 10

Une part de cheesecake aux fruits rouges du congélateur. Mais pas n’importe lequel puisque j’ai jeté mon dévolu sur la recette de cheesecake aux framboises végétal et sans gluten de la fabuleuse Laura. Très simple à réaliser, il peut se prêter à de nombreuses variations.

goûter vegan 11

Et puis une autre part, parce que ce cheesecake aux fruits rouges est simplement trop bon ! Sans cuisson, très digeste, sucré à l’agave ou à l’érable (comme ici), réalisé avec des noix de cajou et des fruits rouges surgelés, en quelques minutes seulement (3 étapes rapides et faciles), il est également délicieux le matin au petit-déjeuner et l’après-midi en guise de goûter.

goûter vegan 12

Encore un bol complet et gourmand. Ce dernier est composé de (dans le sens des aiguilles d’une montre) 1 c. à café de spiruline, 100 g de yaourt de soja, 2 c. à soupe de muesli, 1 c. à soupe de baies de goji, 2 c. à soupe de farine (ou fibres) de coco et 1 c. à soupe de protéines de riz. J’arrose le tout de lait d’amande et je grignote des fruits secs.

goûter vegan 13

Des petites crèmes toutes simples à base de lait de coco, de lait d’amande, de graines de chia et de mangue… Et puis c’est TOUT !! Le bonheur dans toute sa simplicité !

goûter vegan 14

Encore un pudding de graines de chia mais avec du lait de riz et quelques lamelles de fruits qui sont en saison (en ce moment, c’est kiwi par exemple !).

goûter vegan 15

Une part de gâteau moelleux au citron dont la recette tirée de mon “Cuisine vegan Super Facile” peut se trouver ici.

goûter vegan 16

Ou de banana bread sans gluten aux graines de pavot.

goûter vegan 17

Pour le goûter, je raffole également des boissons… Que ce soient des golden latte et des chaï, ou encore des smoothies verts, avec mon chouchou banane blettes cannelle et lait de noisette…

goûter vegan 18

Une boisson à l’avocat, au café, au lait d’amande et à la crème de coco dont la recette provient de Marie Gabrielle de NutriAds

goûter vegan 19

Une boisson chocolatée “crue” légèrement épicée, réalisée avec 20 g de noix de cajou mises à tremper 1h puis mixées au blender avec 1 tout petit morceau de gingembre frais, 2 dattes dénoyautées, 1 belle c. à café de cacao cru en poudre, 1/4 de c. à café de cannelle moulue, 220 ml d’eau bouillante et 1/2 c. à café d’huile de coco…

goûter vegan 20

Une infusion de gingembre frais composée de jus de gingembre frais que je réalise à l’extracteur et que je dilue ensuite dans de l’eau chaude. J’ajoute quelques gouttes de jus de citron et de sirop d’agave. J’accompagne ma boisson d’un fruit. J’adore les fruits au goûter et plus particulièrement la pomme. Je ne peux pas me passer de pomme. En ce moment, je vis une histoire d’avoir avec la pomme Breaburn.

goûter vegan 21

Ma grande passion dans la vie, comme vous allez constater avec ces dernières images, c’est le latte en version café décaféiné et lait de soja, que je déguste à l’extérieur de chez moi et qui prend alors un sens presque méditatif. Je n’arrive pas à expliquer ce que je ressens lorsque je vis ce moment “latte déca soja”, mais j’ai le sentiment de faire une vraie coupure dans ma vie, de renouer avec mes origines anglo-saxonnes, de faire partie du monde et en même temps de m’en couper. Qui sait, peut-être que mon futur professionnel rejoindra cette passion du latte végétal bien fait.

goûter vegan 22

#vegan #vegetal #veganfood #vegetalien #sansgluten #sanslactose #healthyfood #plantbased

goûter vegan 23

Et vous, qu’est-ce que vous aimez manger ou boire à l’heure du goûter ?

Print Friendly, PDF & Email

Ma purée de légumes onctueuse (vegan)

Vous allez penser que je prends de l’avance ! Je n’ai pas encore accouché que déjà, je me mets aux purées… Effectivement. En réalité, la purée est une des mes grandes passions, surtout depuis que j’y glisse quelques ingrédients magiques qui font toute la différence. La recette que je vous propose aujourd’hui est donc celle de ma purée de légumes onctueuse, que j’accompagne souvent de riz ou de millet.

puree de legumes onctueuse

Durant ma grossesse, j’ai rencontré beaucoup de problèmes digestifs et la purée a été le plat qui m’a permis à de nombreuses reprises de continuer à m’alimenter convenablement, sans trop d’inconfort. Aujourd’hui, je vous invite à réaliser le duo pomme de terre/carotte, disponible toute l’année, mais sachez qu’il est agréable d’opter pour de la patate douce, du panais, du potimarron, du céleri rave (on préférera toujours des légumes à chair fondante, qui ne rendent pas trop d’eau)… On peut partir sur un ou deux légumes, selon ses envies, et varier les possibilités grâce aux épices et aux purées d’oléagineux, mon ingrédient fétiche qui fait ici toute la différence, vous verrez.

puree de legumes onctueuse

Ma purée de légumes onctueuse

Ingrédients pour 1 personne :

  • 1 pomme de terre moyenne, à chair fondante (Monalisa, Bintje, Caesar, Marabel…)
  • 1 carotte moyenne
  • 1 c. à café de curry aux algues*
  • 1 c. à café de poudre de noisettes
  • 1 c. à café de levure maltée (sauf si vous êtes cœliaque)
  • 1 c. à café de purée d’amandes complètes ou de cacahuètes
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre

Déroulement de la recette :

  1. Laver les légumes. S’ils sont bio, garder la peau.
  2. Les couper en gros tronçons et les faire cuire 15 à 20 minutes à la vapeur.
  3. Mixer les légumes au robot jusqu’à l’obtention d’une purée de consistance qui vous convienne (on peut aimer la purée avec des morceaux, ce qui est mon cas, ou bien lisse). Si nécessaire, ajouter un filet d’eau.
  4. Incorporer le curry aux algues, la poudre de noisettes, la levure maltée et la purée d’amandes ou de cacahuètes.
  5. Saler et poivrer avant de déguster.

Notes :

  • Le curry aux algues, késako ? Il s’agit simplement d’un mélange que je prépare moi-même en combinant tout simplement du curry en poudre avec des algues séchées en paillettes. C’est délicieux et facile à saupoudrer un peu partout.
  • La poudre de noisettes apporte ici un réel plus, en apportant davantage de gourmandise à la purée, tout comme la levure maltée.
  • Quant à la purée d’oléagineux, elle rend la purée crémeuse et onctueuse, réconfortante et doudou à souhait.
  • On peut également ajouter à sa préparation des graines de sésame et de courge, pour un peu de croustillant.
  • Ma purée se veut plus ou moins complète. Je la mange souvent comme petit plat, accompagnée d’une belle salade verte et de pain sans gluten, en fonction de mon appétit. On peut aussi la servir avec des saucisses végétales, du riz, du quinoa ou du millet.
Print Friendly, PDF & Email

Tagliatelles aux épinards, à la crème et à la purée de cacahuètes (vegan)

Cette recette de tagliatelles aux épinards est idéale pour ceux et celles qui ne savent plus quoi faire à manger et qui ont envie de passer le moins de temps possible en cuisine (pour cette recette, comptez 5 à 12 minutes, en fonction du temps de cuisson de vos pâtes), sans lésiner cependant sur le plaisir (comme une blogueuse culinaire enceinte de plus de huit mois par exemple…!). Plus j’approche de mon terme, moins j’ai envie de préparer de petits plats… Alors je me tourne vers des choses toutes simples et je me suis dit que ce serait chouette de les partager également avec vous, car après tout, cela peut vous donner quelques idées !

Tagliatelles aux épinards

Mes tagliatelles aux épinards, à la crème et à la purée de cacahuètes ont été réalisées avec des pâtes fraîches, dont vous pourrez retrouver la recette dans mon ouvrage Passionnément Vegan, mais elles peuvent également être confectionnées avec n’importe quelles pâtes, avec ou sans gluten. J’y ai ajouté des épinards que j’ai fait cuire dans un peu de crème végétale, ma préférée étant la crème de riz de la marque SOY (elle est sans sucre ajouté), auxquels j’ai ajouté un peu de purée de cacahuètes, de graines de sésame, d’épices et de spiruline, ma grande copine de grossesse !

Tagliatelles aux épinards

Ce plat est ainsi complet, l’arachide étant une excellente source de protéines et d’acides gras essentiels. La spiruline, tout comme le sésame, est un concentré de nutriments et est idéale pour les femmes enceintes, ou pour toute personne qui a besoin d’un petit coup de pouce à cause d’une fatigue prononcée notamment (si vous souffrez de candidose, je vous recommande une cure de spiruline et de chlorelle, une autre algue championne). J’aime saupoudrer mes plats de levure maltée, qui présente elle aussi d’extraordinaires qualités nutritionnelles. En cas de candidose, on s’en éloignera quelques temps avant d’y revenir avec parcimonie.

Tagliatelles aux épinards, à la crème et à la purée de cacahuètes

Ingrédients pour 1 personne :

  • 100 g de pâtes fraîches ou 80 g de pâtes crues, avec ou sans gluten
  • 100 ml de crème végétale au choix
  • 4 belles poignées d’épinards frais
  • 1/2 c. à café curry en poudre
  • 1 c. à café de purée de cacahuètes
  • 1/2 c. à café de graines de sésame
  • 1 c. à café de levure maltée (à oublier si on est cœliaque)
  • 1 c. à café de spiruline
  • Sel, au goût

Déroulement de la recette :

  1. Cuire les pâtes “al dente”, les égoutter et les passer sous l’eau froide.
  2. Verser la crème dans une sauteuse ou une casserole (celle des pâtes par exemple, pour avoir moins de vaisselle à faire) et ajouter les épinards ainsi que le curry. Faire cuire à feu doux/moyen à couvert, pendant 1 minute, le temps que les épinards fondent un peu.
  3. Incorporer les pâtes cuites, la purée de cacahuètes et les graines de sésame, et poursuivre la cuisson 1 bonne minute, en prenant soin de bien mélanger. Si la préparation accroche, verser un tout petit peu d’eau dans la casserole.
  4. Verser dans une assiette creuse et saupoudrer de levure maltée et de spiruline. Saler au goût.
  5. Mélanger et déguster.

Notes :

  • On peut remplacer la purée de cacahuètes par de la purée d’amandes ou de noisettes, mais aussi de sésame 1/2 complet ou noir.
  • Personnellement, je préfère la spiruline en poudre qu’en paillettes. L’algue possède un goût particulier auquel on s’habitue vite (si ce n’est pas le cas, inutile de se forcer, hein ?!).
Print Friendly, PDF & Email

Moelleux à l’amande individuels sans gluten (vegan)

Quelle difficulté à trouver un titre pour ces moelleux à l’amande individuels sans gluten… Mais j’y suis parvenue, ouf ! C’est à force de voir défiler des gâteaux et galettes des rois (que certains renomment astucieusement “galette des reines”) que j’ai eu envie non pas d’une frangipane mais d’un petit moelleux au bon goût d’amande.

Moelleux à l'amande

Ma digestion étant de plus en plus capricieuse ces temps-ci (merci bébé et SII !), je me suis lancée dans quelque chose de très simple, avec peu d’ingrédients, et des ingrédients qui ne provoquent pas chez moi de brûlures d’estomac (ils sont rares ces temps-ci). Grâce à des amandes que j’ai réduites en poudre, de la fécule, de la purée d’amande complète, d’extrait d’amande amère, de lait d’amande et de sirop d’érable, j’ai réalisé un appareil qui, cuit au four et au bain-marie dans un petit ramequin à crèmes brûlées, donne d’excellents moelleux à l’amande individuels, à déguster de préférence tièdes, nappés de sirop d’érable. Une belle alternative aux desserts des rois et reines, d’autant plus qu’on peut facilement y dissimuler une fève et tomber dessus à coup sûr !

Moelleux à l'amande 2

Moelleux à l’amande individuels sans gluten, sans beurre et sans farine

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 60 g de poudre d’amandes
  • 40 g de fécule de maïs ou de pommes de terre, ou d’arrow-root
  • 30 g de purée d’amande complète (ou, à défaut, de purée d’amande blanche)
  • 1 c. à café d’extrait d’amande amère
  • 40 g de sirop d’érable
  • 100 ml de lait d’amande
  • Une pointe de couteau de fève tonka râpée (facultatif mais recommandé)
  • Un peu d’huile de coco

Déroulement de la recette :

  1. Dans un bol, mélanger la poudre d’amandes et la fécule de maïs.
  2. Incorporer la purée d’amande complète, l’extrait d’amande amère, le sirop d’érable et le lait d’amande.
  3. Bien mélanger la préparation au fouet.
  4. Ajouter la fève tonka râpée.
  5. Huiler légèrement 2 ramequins à crèmes brûlées avec l’huile de coco.
  6. Répartir la préparation dans les ramequins.
  7. Déposer les ramequins dans un plat allant au four et verser de l’eau jusqu’à mi-hauteur.
  8. Enfourner dans un four préalablement préchauffé à 180° (th.6) pendant 25 minutes.
  9. Déguster de préférence tiède afin de profiter du moelleux du moelleux (oui, ça se dit !), à la petite cuillère, avec un peu de sirop d’érable, les yeux fermés, une tasse de rooïbos à la main et une petite musique douce en fond…

Variantes :

  • Ajoutez des quartiers de clémentine à votre appareil, c’est fabuleux !
  • Vous pouvez bien évidemment célébrer la noisette plutôt que l’amande en optant pour de la poudre, une purée et un lait de noisettes.
  • Libre à vous également de préférer une fécule de pommes de terre…
  • … de la vanille moulue en remplacement de la fève tonka…
  • … ou du sirop d’agave ou de coco comme alternative au sirop d’érable.
Print Friendly, PDF & Email