Archives de catégorie : VEGAN FOOD

Mon sixième livre papier : « Passionnément vegan » {et sa recette de mousse au chocolat au jus de pois chiche}

Et de six les amis !! Danse de la joie. Rouge aux joues. Parade de paon. Ouf de soulagement. Cris d’excitation. « Passionnément vegan » est là !

Le contexte

« Passionnément vegan » vous fera découvrir le mode de vie et la cuisine vegan. Riche de 150 recettes et de conseils pour les débutants, ce beau livre vous expose également tous les principes du véganisme.

Agrémenté de nombreuses photos illustrant une cuisine gourmande, familiale, du quotidien ou plus festive, cet ouvrage se veut joyeux et bienveillant. Il s’inscrit dans une démarche globale et durable de bien-être et de mieux vivre, pour ceux et celles qui en ont assez de surconsommer et qui souhaitent adopter une alimentation sans protéines animales, un jour ou pour toujours !

« Passionnément vegan » est à nouveau le fruit d’une belle collaboration avec mon amie Julie, auteure du blog Jujube en Cuisine, photographe de talent et gourmande hors pair. Ce projet est né d’une envie commune : celle de composer un ouvrage à quatre mains à notre image.

Le titre est venu à nous comme une évidence, ou presque. On avait songé à « Amoureusement vegan » aussi. Et puis c’est notre passion pour la cuisine végétale qui l’a remporté !! Les recettes sont simples et accessibles, pour tous les jours mais aussi pour recevoir. L’ouvrage est grand, mat, avec un graphisme épuré et de belles photos qui rappellent les déjeuners en famille à la campagne. On y retrouve des astuces pour cuisiner avec des végétaux, mais aussi des conseils pour se soigner, se bichonner, s’habiller, s’apprêter, astiquer… cruelty free.

« Passionnément vegan » est le cadeau idéal à faire à un proche qui aime cuisiner et qui souhaite se mettre au végétal, ou bien à s’offrir si l’on a besoin d’un livre de recettes qui regroupe toutes les bases pour une cuisine végane, saine et savoureuse. Il comporte 150 recettes créées par Julie et moi-même, goûtées par nous deux. Ce que je regrette, faute de place et à cause d’une histoire d’impression, c’est que notre ouvrage ne comporte pas de sommaire classique. Néanmoins, je peux vous indiquer les recettes que l’on peut y trouver, pas nécessairement dans cet ordre :

Le sommaire

  • Porridge aux fruits
  • Omelette végétale
  • Tofu brouillé
  • Avocado toast
  • Fromage végétal
  • Yaourt au soja maison
  • Yaourt de coco
  • Gaufres aux pommes râpées
  • Crêpes nature et au cacao
  • Pancakes à la banane
  • Scones aux pépites de chocolat
  • Graines de chia au lait de coco et purée de mangue
  • Muffins aux myrtilles
  • Muffins aux bananes
  • Brioche moelleuse à la crème de coco
  • Pancakes à la farine de blé
  • Baked beans
  • English muffins express
  • Muffins estivaux sans gluten
  • Granola sucré
  • Granola salé
  • Barres aux graines et au quinoa
  • Pain perdu
  • Pancakes à l’aquafaba et lait de coco
  • Dip aux tomates séchées et aux amandes
  • Dip au poivron rouge
  • Dip aux pois chiches et à la roquette
  • Dip aux olives
  • Dip aux noix et au basilic
  • Socca pizzas estivales
  • Tzatziki vegan
  • Blinis
  • Gressins
  • Cakes et muffins salés
  • Terrine de lentilles
  • Cakes et muffins salés sans gluten
  • Pâté végétal
  • Blinis sans gluten
  • Poivrons marinés à l’ail
  • Makis au tofu
  • Rouleaux de printemps
  • Fond de tarte salé
  • Fond de tarte salé sans gluten
  • Quiche sans gluten au brocoli, champignons et tofu
  • Tarte à la moutarde, aux tomates et aux oignons confits
  • Pâte à pizza
  • Pizza aux légumes d’été grillés et au pesto
  • Pizza verde au houmous de haricots blancs citronné
  • Pizza de chou-fleur
  • Pâtes maison
  • Gnocchis de pommes de terre
  • Gnocchis sans gluten de patates douces, de carottes ou de courge
  • Gnocchis de panais au sarrasin et au curry
  • Gnocchis de semoule aux épinards
  • Galettes de pomme de terre
  • Frites de légumes au four
  • Carrés de polenta aux champignons
  • Galettes à l’oignon, pomme de terre et crème avoine
  • Samoussas aux poireaux, tofu mariné et noix de cajou
  • Hachis aux légumes et au seitan
  • Tian de légumes
  • Aubergines farcies
  • Poivrons farcis à la semoule et aux graines
  • « Steak » de légumineuses
  • Galettes de quinoa à la patate douce et au curcuma
  • Falafels
  • « Saucisses » végétales
  • Nuggets sans viande
  • Sandwichs
  • Burger aux légumes grillés
  • Risotto verde
  • Lasagnes aux légumes
  • Courgettes farcies
  • Paëlla végane
  • Riz noir à la patate douce et aux marrons
  • Sarrasin aux légumes
  • Porridge aux légumes
  • Velouté de courgettes rôties au citron confit
  • Velouté de patate douce, lait de coco et curry
  • Velouté de carottes et potimarron au pain d’épices
  • Velouté de panais, pommes de terre et oignons
  • Velouté de courgettes, tomates et basilic
  • Purée de courge et panais
  • Purée de pommes de terre à l’ail et au persil
  • Purée de pommes de terre et carottes
  • Dahl de blettes au coco, curry et gingembre
  • Bagels
  • Wraps
  • Burritos aux haricots rouges et poivrons
  • Mayonnaise végétale
  • Salade de riz
  • Salade de pâtes aux légumes d’été
  • Taboulé de quinoa
  • Croque-monsieur verde
  • Taboulé à l’épeautre
  • Tomates crues farcies au boulgour
  • Bouddha bowl en kit
  • Quinoa bowl aux légumes rôtis
  • Salade de pois chiches
  • Salade de kale
  • Crèmes fruitées
  • Petites crèmes dessert
  • Mousses au chocolat à l’aquafaba
  • Crèmes au chocolat au lait de coco
  • Crèmes au chocolat à la purée de fruit ou de légume
  • Esquimaux aux framboises
  • Riz au lait au caramel de dattes
  • Panna cotta
  • Fond de tarte sucré
  • Fond de tarte sucré sans gluten
  • Tarte au citron meringuée
  • Tarte aux fruits et à la crème pâtissière
  • Naked cake au citron et fruits rouges
  • Galette des rois
  • Tarte au chocolat
  • Tarte aux fraises et crème glacée à la banane
  • Moelleux au chocolat
  • Gâteau renversé à la poire et anis vert
  • Tiramisu aux spéculoos
  • Tiramisu coco et fruits rouges
  • Cheesecake aux fruits rouges
  • Gâteau au yaourt au soja
  • Gâteau à la compote de fruits
  • Clafoutis aux fruits
  • Clafoutis aux cerises
  • Brownie sans gluten
  • Gâteau au lait végétal, bicarbonate et vinaigre de cidre
  • Gâteau de semoule
  • Pommes au four
  • Bananes flambées
  • Fruits d’été rôtis au sirop d’érable
  • Pain d’épices au sirop d’érable
  • « Soupe » d’orange à la cannelle et fleur d’oranger
  • Tarte pastèque
  • Cookies
  • Madeleines
  • Lunettes à la confiture
  • Carrés au citron
  • Sablés aux graines de sésame
  • Cinnamon rolls
  • Smoothie aux myrtilles
  • Smoothie aux fruits jaunes
  • Smoothie aux framboises et coco
  • Detox water concombre, fenouil menthe
  • Detox water melon, groseille, citron, basilic
  • Detox water cerises, framboises, citron vert
  • Lait d’or
  • Lait d’oléagineux
  • Chocolat chaud

Certaines recettes proviennent de nos blogs, d’autres sont inédites. Certaines comportent du gluten, d’autres non (je ne peux pas vous indiquer le pourcentage exact). Aussi, je vous invite à feuilleter le livre avant de vous le procurer ou de l’offrir, afin d’être certain(e) qu’il correspond vraiment à ce que vous recherchez. Pour vous mettre l’eau à la bouche cependant, je partage avec vous ici plusieurs photos issues de « Passionnément vegan » et réalisées par Julie, ainsi qu’une de mes recettes coup de cœur du livre : ma mousse au chocolat au jus de pois chiche (appelé aussi « aquafaba »). Bonne dégustation !

Les photos

La recette de la mousse au chocolat au jus de pois chiche

Préparation 20 minutes – Repos 6 heures

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 150 ml de jus de pois chiche, en conserve ou en bocal
  • 100 g de chocolat noir à pâtisser

Déroulement de la recette :

  1. Versez le jus de pois chiche dans un saladier et battez-le 15 minutes au fouet électrique en deux temps, afin de ne pas surchauffer votre appareil.
  2. Faites fondre le chocolat au bain-marie.
  3. Combinez délicatement votre mousse d’aquafaba et votre chocolat fondu, jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.
  4. Répartissez votre mousse au chocolat dans 3 ou 4 ramequins.
  5. Placez-les 6 heures au moins au réfrigérateur avant de servir.

Astuce : Saupoudrez votre mousse de copeaux de chocolat, de zestes d’orange ou de noix de coco râpée avant de servir.

Toutes les photos de cet article ont été réalisées par Julie Bienvenot pour les éditions Solar. Comme toutes les photos et les textes de ce blog, elles ne sont pas libres de droit.

Print Friendly, PDF & Email

Latte aux épices automnal… sans lait ! (vegan)

Je vous ai préparé un petit article spécial boissons d’hiver qui paraîtra prochainement sur mon blog, dans lequel j’ai réuni tous mes coups de cœur à siroter au coin du feu… Ce latte aux épices automnal, sans lait, est apparu quelques temps après le bouclage de mon post boissons chaudes et c’est pourquoi j’ai décidé de le publier séparément et en amont. Par ailleurs, vendredi, je partage avec vous ma recette de cookies sans gluten au citron et graines de chia et je sais que mon latte viendra parfaitement la compléter : restez connectés !

Latte aux epices automnal

Beaucoup de choses peuvent être dites à propos de mon latte aux épices automnal. Tout d’abord, il est… sans lait ! Rigolo pour un latte, non ? Non pas qu’il est sans lait de vache. Chez Au Vert avec Lili, l’absence de lait animal est la norme. Mais il ne contient pas de lait végétal. La boisson est composée de café (que j’achète en brûlerie et que je préfère décaféiné à l’eau ; je le prépare ensuite au piston ou à l’ibrik/cezve), d’eau, de noix de cajou (non trempées pour aller vite mais que l’on peut faire tremper quelques heures, notamment si notre robot n’est pas ultra puissant) et de noix de coco râpée et c’est pourquoi on peut se passer de lait de riz, d’amande ou de soja par exemple. Pratique quand on ne veut pas entamer sa briquette, pas vrai ?

Latte aux epices automnal

Ensuite, elle est sucrée avec deux dattes fraîches (variété Mazafati de Bam), équitables et ramenées d’un salon bio (on les trouve facilement en magasin bio), et parfumée avec un mélange d’épices maison dont je raffole : cannelle, curcuma (et sa pointe de poivre noir !) et fève tonka (que j’achète sur des salons bio également mais que l’on peut trouver en épicerie spécialisée et sur le web).

Latte aux épices automnal

Pour réaliser mon mélange d’épices, je broie au Vitamix mes bâtons de cannelle et mes fèves tonka, auxquels j’incorpore ensuite ma poudre de curcuma (et une pincée de poivre noir pour activer les bienfaits du rhizome), que l’on peut également réaliser maison à partir de curcuma frais déshydraté, grâce aux conseils de Karen par exemple. J’incorpore 1 c. à café de ma préparation, que je conserve dans un pot en verre, à ma boisson. On peut également simplement opter pour 1/2 c. à café de cannelle + 1/2 c. de curcuma moulu + 1 petite pincée de poivre noir + 1 belle pincée de fève tonka moulue/râpée (que l’on peut remplacer par de la vanille moulue).

Latte aux epices automnal

Latte aux épices automnal… sans lait !

Ingrédients pour 1 personne :

  • 100 ml de café arabica, classique ou décaféiné (à l’eau)
  • 150 ml d’eau
  • 15 g de noix de cajou
  • 10 g de noix de coco râpée
  • 2 dattes fraîches dénoyautées
  • 1 c. à café d’un mélange de cannelle, curcuma (+ 1 pincée de poivre noir) et fève tonka (ou vanille) – cf. indications plus haut

Déroulement de la recette :

  1. Verser tous les ingrédients dans un blender.
  2. Mixer jusqu’à l’obtention d’une préparation lisse et onctueuse.
  3. Verser la boisson dans une petite casserole.
  4. Faire chauffer à feu très doux à votre convenance. Ne pas porter à ébullition.
  5. Verser dans une tasse et déguster aussitôt.

Notes : Si on n’aime pas le café, on peut le remplacer par du cacao ou de la caroube pour l’amertume, éventuellement de la chicorée. On peut même s’en passer. Par ailleurs, un café décaféiné à l’eau c’est un café que l’on achète ainsi, souvent en magasin bio, et qui n’a subit aucun traitement chimique, contrairement à la plupart des déca classiques.

Print Friendly, PDF & Email

Tarte fine sans gluten au poireau, brocoli et tofu fumé, crumble avoine et noisette (vegan)

En ce moment, je dois vous avouer, mon mari m’aide beaucoup en cuisine. Plus mon ventre et mon bébé poussent, plus je fatigue rapidement et peine à effectuer des tâches simples du quotidien, comme préparer les principaux repas. Alors je passe commande. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés plusieurs fois à nous délecter de quiches préparées avec des légumes de saison, l’une des spécialités de mon mari, qui aime beaucoup les cuisiner. Ces repas m’ont donné de nombreuses idées, dont la recette de tarte fine sans gluten au poireau qui va suivre…

Tarte fine sans gluten au poireau

L’une de mes associations préférées en hiver, c’est poireau/tofu fumé, avec un fond de moutarde à l’ancienne. Pour qui ne raffole pas du tofu, un tofu fumé moelleux n’a rien à voir et peut s’avérer vraiment délicieux ! Aussi, quand mon beau-frère et ma belle-sœur sont venus dîner à la maison au début du mois, j’ai voulu me lancer dans la confection d’une tarte fine sans gluten au poireau, brocoli et tofu fumé, parsemée d’un crumble aux flocons d’avoine sans gluten et à la poudre de noisettes.

Tarte fine sans gluten au poireau

Je suis vraiment contente de vous transmettre ma recette, qui en contient en réalité plusieurs…! Car non seulement vous pourrez manger des tartes au poireau et tofu tout l’hiver mais en plus, vous pourrez garder de côté les recettes de pâte sablée et de crumble salé pour accommoder d’autres plats, d’autres envies, d’autres saveurs. Alors, qui se lance ?

Tarte fine sans gluten au poireau

Tarte fine sans gluten au poireau, brocoli et tofu fumé, crumble avoine et noisette

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

Pour la pâte

  • 20 g de graines de chia
  • 120 ml d’eau
  • 130 g de farine de riz complet
  • 60 g de fécule de maïs ou de pomme de terre
  • 30 g de farine de sarrasin
  • 60 g de margarine végétale (ou, à défaut, d’huile de coco)
  • 1/2 c. à café de sel

Pour l’appareil

  • Le blanc d’un poireau, soit environ 250 g
  • 50 g de fleurets de brocoli
  • 3 c. à soupe de crème végétale au choix
  • 1 c. à soupe de moutarde à l’ancienne
  • 100 g de tofu fumé

Pour le crumble

  • 60 g de farine de riz complet
  • 25 g de poudre de noisettes
  • 30 g de flocons d’avoine sans gluten (ou autres flocons de votre choix : millet, sarrasin, azuki…)
  • 1/2 c. à café de sel
  • 15 g de levure maltée (facultatif : en fonction de votre tolérance personnelle)
  • 30 g de purée d’amandes blanches
  • 25 g d’huile de coco molle mais pas fondue (ou, à défaut, de margarine végétale)
  • 4 c. à soupe d’eau

Déroulement de la recette :

  1. Préparer la pâte : faire tremper les graines de chia dans l’eau pendant 15 minutes.
  2. Dans un saladier, combiner la farine de riz, la fécule, la farine de sarrasin, la margarine, le sel et la préparation aux graines de chia. Mélanger jusqu’à former une boule.
  3. Placer la boule de pâte au centre d’une feuille de papier cuisson et l’étaler d’abord à la main. La recouvrir d’une seconde feuille de papier cuisson et étaler au rouleau, de sorte à obtenir un grand disque et une pâte relativement fine. Décoller la seconde feuille de papier cuisson, que vous pouvez conserver pour un prochain usage, et déposer (idéalement) un cercle à pâtisserie de 28 cm sur votre pâte (optez sinon pour le rebord de votre moule à tarte). Ôter l’excédent de pâte. Placer la pâte sur sa feuille de cuisson dans un plat à tarte de 28 cm de diamètre.
  4. Préparer l’appareil : laver le poireau et le brocoli. Couper le poireau en rondelles et détailler le brocoli en morceaux assez fins. Faire cuire à la vapeur ou à l’eau une dizaine de minutes avant d’égoutter.
  5. Dans un bol, mélanger la crème végétale et la moutarde puis répartir la préparation sur la pâte.
  6. Couper le tofu fumé en petits dés et le mélanger aux légumes. Répartir sur la crème à la moutarde.
  7. Enfourner la tarte dans un four préalablement préchauffé à 180° (th.6) pendant 20 minutes.
  8. Préparer le crumble : dans un saladier, combiner la farine, la poudre de noisettes, les flocons, le sel et la levure maltée. Ajouter la purée d’amandes, l’huile de coco et l’eau et malaxer avec les mains, de sorte à obtenir une pâte sableuse, avec des morceaux de pâte plus ou moins gros.
  9. Répartir le crumble sur toute la surface de la tarte et enfourner 15 minutes supplémentaires avant de servir.

Note : Il est possible de remplacer les graines de chia par des graines de lin moulues.

Print Friendly, PDF & Email

Gâteau à la banane et noisette, avec ou sans gluten (vegan)

Le gâteau à la banane est le gâteau que je réalise le plus souvent. Mon mari étant un sportif, il raffole de ce fruit qu’il n’apprécie pas trop mûr. Aussi, quand nos bananes commencent à se tacheter de noir et à se ramollir, je sais qu’il est temps de les cuisiner. Car si personnellement je les préfère bien bien mûres, j’évite de trop en abuser tout de même (je vous épargne pour une fois mes problèmes de constipation !).

Gateau banane et noisette

La banane, c’est extrêmement pratique en cuisine végétale : réduit en purée, ce fruit remplace parfaitement les œufs et offre une belle texture à nos goûters ! Si je vous ai déjà proposé deux recettes de banana bread sur mon blog (c’est le nom que l’on donne généralement aux gâteaux à la banane), l’une avec gluten, l’autre sans, sans compter celles de délicieux muffins, les premiers avec de la noix de coco, les seconds avec du chocolat, je n’ai pas peur aujourd’hui de remettre le couvert avec un somptueux gâteau à la banane et noisette, avec ou sans gluten, au bon goût d’automne…

Gateau banane et noisette

Gâteau à la banane et noisette, avec ou sans gluten

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

  • 250 g de bananes bien mûres, soit 2 belles bananes
  • 100 g de purée de noisettes
  • 100 ml de lait végétal au choix
  • 1 c. à soupe de jus de citron jaune ou de vinaigre de cidre
  • 10 g de poudre levante
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de bicarbonate alimentaire
  • 60 g de sucre blond ou complet
  • 140 g de poudre de noisettes (ou, à défaut, d’amandes)
  • 40 g de fécule de maïs ou de pomme de terre
  • 100 g de farine de blé T65 ou de farine de riz complet

Gateau banane et noisette

Déroulement de la recette :

  1. Placer les bananes pelées dans un saladier.
  2. Ajouter la purée de noisettes et tout écraser à la fourchette jusqu’à l’obtention d’une grossière purée.
  3. Incorporer le lait végétal, le jus de citron, la poudre levante, le sel et le bicarbonate alimentaire.
  4. Ajouter le sucre ainsi que la poudre de noisettes et mélanger.
  5. Verser la fécule et la farine de votre choix et mélanger une dernière fois, toujours à la fourchette.
  6. Huiler légèrement un moule à cake et y répartir la préparation.
  7. Enfourner dans un four préchauffé à 180° (th.6) pendant 40 à 45 minutes.
  8. Bien laisser refroidir avant de démouler et de déguster.

Astuce : Pour décorer votre gâteau à la banane et noisette, pelez une banane et coupez-la en deux dans le sens de la longueur. Disposez ensuite les demi-bananes face vers le haut, en les faisant se rejoindre au milieu. Vous pouvez également saupoudrer votre gâteau d’amandes effilées ou de noisettes concassées.

Gateau banane et noisette

Print Friendly, PDF & Email

Au Vert avec Lili s’ouvre vers le bien-être !

Si vous me suivez régulièrement, vous savez que je souffre de petits problèmes de santé depuis de nombreuses années qui, mis bout à bout, m’empêchent d’avoir une vie calme et sereine, ou du moins, dénuée de tracas. C’est ainsi que je cherche des solutions pour aller mieux, pour guérir mes maux et me sentir bien dans mon corps, bien dans ma peau. Ma démarche est tant physique que psychologique, nos trois corps (mental, émotionnel, physique) étant profondément reliés.

Si j’ai mal au ventre en permanence, je suis néanmoins reconnaissante de ce que je traverse, car c’est une épreuve qui m’aide à grandir, à me chercher et à me trouver. Je reste persuadée que la maladie est là pour nous interpeller, nous réveiller, nous secouer, nous demander d’agir sur quelque chose qui ne fonctionne pas dans notre vie, qui nous empêche d’être relié avec notre « Je Suis », notre moi profond.

Au Vert avec Lili bien etre

J’aime vous parler de mon cheminement, d’une part parce que s’exprimer permet de se libérer, de se délester d’un poids, mais aussi parce que je sais que vous êtes nombreux et nombreuses à rencontrer les mêmes difficultés que moi : troubles et intolérances alimentaires, candida albicans et syndrome de l’intestin irritable ne vous sont (malheureusement) pas inconnus. C’est pourquoi, j’ai récemment pris la décision d’ouvrir mon blog sur le bien-être d’une manière générale.

Depuis 2012, je partage avec vous des recettes végétales et souvent sans gluten, qui reflètent mon évolution personnelle en matière d’alimentation. Je fais régulièrement intervenir des personnes dont l’expérience me parle, au travers de témoignages et d’interviews. Aujourd’hui, je veux aller plus loin. Sur les réseaux sociaux, je poste de temps en temps des coups de cœur santé, beauté ou bien-être, et je souhaite faire de même désormais sur Au Vert avec Lili, le blog.

Au Vert avec Lili bien etre

Après tout, l’alimentation n’est qu’une des clés pour être en santé, pour se sentir bien dans son corps, bien dans sa vie. Mais elle ne fait pas tout. J’ai longtemps cru, à tort, qu’il suffisait que j’agisse uniquement sur mon assiette pour guérir, pour être en paix, pour être heureuse, pour être moi. Bien sûr, je me plantais totalement. Alors aujourd’hui, j’ose, j’ouvre mes partages, quitte à déplaire, quitte à me planter. Je ne suis pas parfaite. Rappelez-vous que tout comme vous, je suis un être en cheminement…

L’éthique est pour moi très importante. Je suis intimement convaincue que le bien-être passe par le respect de tous : humains, animaux, planète… Nous formons un tout, nous sommes tous intrinsèquement reliés, nous avançons sur des routes différentes certes, mais ensemble. Aussi, dans mon quotidien, je cherche l’équilibre par rapport à cela. Encore une fois, cela ne signifie pas que je ne commets pas d’impairs, juste que je tente, j’essaye, je tâtonne, je fais des expériences… mais au final, je fais au mieux pour nuire le moins possible. Alors, quand il s’agit de prendre soin de moi, de ma maison, de mon corps, de ma santé, je cherche des alternatives douces, respectueuses, ce que j’appelle « éthiques ».

Au Vert avec Lili bien etre

Heureusement, il est de plus en plus facile de trouver des marques qui refusent les tests sur les animaux et qui s’évertuent à adopter une démarche durable. En tant que personne sensible, future maman, membre du mouvement Générations Cobayes, qui s’attache à prévenir et informer au sujet des perturbateurs endocriniens, je suis davantage sensibilisée aux alternatives « propres » et je cherche des solutions dans ce sens.

Lorsque mon corps a subit ses premières petites transformations liées au développement de bébé, j’ai d’abord cherché des vêtements de seconde main. Puis, je me suis intéressée aux crèmes que je pouvais utiliser pour tonifier ma peau ainsi qu’aux compléments alimentaires que je pouvais avaler sans crainte. En tant que journaliste, j’ai toujours à cœur de creuser. Je ne m’arrête pas sur les premières informations que je récolte sur la toile (sites web, blogs, forums, groupes et pages Facebook, comptes Instagram…). Je fouille. Je peux passer des heures à enquêter sur l’utilité d’une poussette ou d’un siège bébé, mais aussi sur les vertus des baies de Goji et de la spiruline (magique en période de grossesse, du moins pour moi !), et j’ai bien envie d’écrire prochainement à ce sujet-là, afin d’aider d’autres futures mamans comme moi.

Entre autres produits qui m’ont récemment séduits, ceux de la gamme « Ma grossesse » de Mustela m’ont parlé, et notamment la Crème Prévention Vergetures. Au début de ma grossesse, je m’étais tournée vers des huiles, d’abord une préparation trouvée en magasin bio mais qui me soulevait le cœur (impossible de supporter son odeur !), ensuite une huile d’amande douce. Mais m’enduire de gras avant d’aller me coucher n’est décidément pas mon truc et je dois dire que depuis que je me tartine de crème après ma douche du matin, je me sens plus légère !

Mustela, désormais bien installée sur le marché, appartient aux Laboratoires Expanscience, fondés en 1950 et qui touchent à la dermo-cosmétique, à la rhumatologie, à la dermatologie, au dentaire et aux actifs cosmétiques. N’étant pas familière avec ce groupe, j’ai souhaité les contacter afin de m’assurer que leurs produits correspondaient bien à mes besoins. Quelle bonne surprise de découvrir que le labo a entamé il y a 10 ans une démarche de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) pour mieux prendre soin des bébés, des futures et jeunes mamans, des patients arthrosiques, et plus largement de tous ses clients !

J’ai récolté de nombreuses informations qui me donnent envie de vous en dire davantage sur les Laboratoires Expanscience et leurs produits et c’est pourquoi je vais y revenir plus en détails dans un prochain article. Par souci de transparence, je souhaite noter ici que j’ai pu être rémunérée pour ce travail et que c’est une aubaine pour moi. En effet, après plus de cinq ans à travailler d’arrache-pied pour vous offrir tout un éventail de recettes et de conseils, et alors que mon contrat salarié s’apprête à prendre fin, j’ai envie de trouver une certaine liberté et de m’envoler de mes propres ailes, avec ce rêve fou : travailler de chez moi, avec mon bébé, en vivant d’une activité qui me porte, me tient à cœur, me donne des ailes… Tout en restant droite dans mes bottes, fidèle à mes valeurs et à mes engagements.

Au Vert avec Lili bien etre

Print Friendly, PDF & Email

Velouté de courgettes au quinoa et au basilic


Je fais comment ?
1. portez un litre d’eau à ébullition et plongez-y les courgettes coupées en morceaux ainsi que l’oignon.

2. laissez cuire sur feu doux 15 minutes environ.

3. versez le gomasio, poivrez, ajoutez les flocons de quinoa puis couvrez. vous pouvez éteindre le feu et laissez poser quelques minutes : les flocons vont se réhydrater et cuire instantanément.

4. mixez la soupe de courgettes avec le basilic à l’aide d’un blender.

5. versez dans le contenant de votre choix et ajoutez quelques goutes d’huile d’olive vierge.

Ingrédients :
– 3 courgettes
– 1 oignon
– 1 poignée de flocons de quinoa
– 1 douzaine de feuilles de basilic
– 1 c. à soupe de gomasio
– poivre
– huile d’olive vierge ppf

Cette recette vous est proposée par AUDE

Sauce ricotta pesto de cresso


Je fais comment ?
1. mixer le parmesan, les pignons, le cresson et l’huile d’olive. assaisonner.

2. mélanger le pesto ainsi obtenu à 250g de ricotta, rectifier l’assaisonnement.

Ingrédients :
– 100 g de parmesan en morceau
– 120 g de pignons de pin (légèrement dorés à la poêle)
– 1 belle botte de cresson
– 1 c. à soupe d’huile d’olive
– 250 g de ricotta
– sel/poivre aux 5 baies

Cette recette vous est proposée par COCYTE

Salade de riz noir, carottes, avocat, tofu, cacahuètes et sésame (vegan)

Depuis le début de l’été, je célèbre l’Asie dans ma cuisine ! J’ai des phases comme ça, des envies comme ça… Et en ce moment, je mangerais du riz à tous les repas et à la baguette, s’il vous plaît ! Chaud, froid, dans un bol ou sous forme de makis, avec du gingembre et du tamari, des crudités ou des légumes et du tofu. La plupart du temps, je fais cuire mon riz demi-complet à l’eau, avec des dés de courgettes. J’égoutte et j’ajoute des dés de tofu sympa, aux graines, à la moutarde, aux herbes… ainsi que quelques graines de sésame, de la levure maltée et du tamari.

Salade de riz noir, carottes, avocat, tofu, cacahuètes et sésame

Et puis parfois, comme présenté ici, j’opte pour du riz noir (ou rouge), si élégant, avec ce léger craquant sous la dent… Je le mets en valeur avec de la carotte, de l’avocat, des cacahuètes grillées et de l’huile de sésame. Sans oublier bien sûr le tofu, que j’ai appris à aimer au fil des années, le jus de citron et la sauce soja. Je verse ma préparation dans un joli bol, j’attrape mes baguettes et je laisse mes papilles me transporter en Thaïlande et à Bali, que je connais un peu, ou au Japon, au Cambodge et au Vietnam que j’imagine encore…

Salade de riz noir, carottes, avocat, tofu, cacahuètes et sésame

Salade de riz noir, carottes, avocat, tofu, cacahuètes et sésame

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 120 g de riz noir
  • 2 carottes
  • 1 avocat
  • 60 g de cacahuètes grillées
  • 80 g de tofu à la japonaise Taifun, ou à défaut de tofu fumé
  • 2 c. à soupe d’huile de sésame
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 1 c. à soupe de sauce soja ou de tamari

Déroulement de la recette :

  1. Faire cuire le riz noir comme indiqué sur l’emballage. Égoutter puis bien rincer à l’eau froide avant d’égoutter de nouveau.
  2. Laver et râper les carottes.
  3. Détailler la chair de l’avocat en petits dés.
  4. Concasser grossièrement les cacahuètes.
  5. Couper le tofu en petits dés.
  6. Combiner les ingrédients ci-dessus dans un saladier.
  7. Incorporer l’huile de sésame, le jus de citron et la sauce soja ou tamari.
  8. Servir aussitôt ou réserver au réfrigérateur.
Print Friendly, PDF & Email

Velouté de champignons aux noisettes


Je fais comment ?
1. laver, éplucher et émincer les champignons afin de pouvoir les faire revenir dans une casserole avec un fond d’huile d’olive. lorsqu’ils commencent à se colorer et brunir un peu ajouter le lait de noisette ainsi que l’eau puis mélanger. saupoudrer l’ail en poudre avant de couvrir et laisser mijoter pendant 10 minutes.

2. verser le contenu de la casserole dans un blender, et mixer jusqu’à obtenir une préparation sans aucun morceaux, puis verser de nouveau dans la casserole. ajouter les noisettes en poudre, puis bien mélanger, toujours sur le feu afin d’épaissir un peu le velouté.

3. tout en pensant à remuer de temps à autre pour éviter la formation d’une peau, faire chauffer une poêle sans matière grasse pour y faire torréfier quelques noisettes entières (plus ou moins écrasées).

4. servir le velouté dans un bol, avec les brisures de noisettes grillées sur le dessus.

Ingrédients :
– 330 gr de champignons de paris
– 30 gr de noisettes en poudre
– quelques noisettes entières
– 200 gr de lait de noisettes
– 150 gr d’eau
– 5 gr d’ail en poudre
– 2 c. à soupe d’huile d’olive
– sel & poivre

Cette recette vous est proposée par Vegetalou

Velouté petits pois et wasabi


Je fais comment ?
1. mettre les petits pois encore surgelés dans une casserole et couvrir d’eau juste à niveau. cuire 3-4 minutes. retirer du feu et passer au mixeur plongeant.

2. ajouter le wasabi et mixer encore. ne pas hésiter à utiliser son petit doigt pour tester la virulence du mélange ainsi obtenu.

3. ajouter le yaourt et mixer une dernière fois avant de servir.

Ingrédients :
– 450 g de petits pois surgelés
– 1 c. à soupe de yaourt au soja
– 1 bonne c. à café de wasabi

Cette recette vous est proposée par TOMBOUCTOU