Les 10 commandements d’une Famille d’accueil

Les 10 commandements de la  famille d’accueil

Afficher l'image d'origine

Commandements n°1 : « Ton sang-froid tu garderas »

L’animal que vous accueillez ne sait pas que son calvaire est finit, qu’une nouvelle vie commence, il ne comprend pas les démonstrations d’affection et il risque d’être encore plus perdu voir perturbé par vos émotions…

Commandement n°2 : « De la patience tu auras… »

L’animal a, en général,  tout à apprendre, de l’intérieur d’une maison et ses règles, à la propreté… tout est nouveau, ne demandez pas à un nouveau né d’avoir le bac, n’attendez pas à ce que l’animal soit propre, sociable, joyeux dès son arrivée.

Commandement n°3 : « Vouloir être un maillon tu seras »

Exit les égos, les « moi je », être famille d’accueil est faire partie d’une grande chaine, mais être un maillon de celle-ci… c’est une grande aventure mais vous n’écrivez qu’une phrase, vous n’êtes qu’une étape, une belle une formidable étape pour une meilleure vie de l’animal.

Commandement n°4 : « l’odeur tu accepteras »

Etre famille d’accueil cela peut être réceptionner des animaux ayant vécus en chenil, ou pas toujours très propres qu’il faudra laver, pour son confort et le votre.

Commandement n°5  : « Des nouvelles tu donneras »

Les photos, reportages, films sont importants pour le coup de cœur de la future famille, plus un animal est diffusé et plus il a de chances d’être adopté.

Commandement n°6  : « t’investir tu feras »

L’animal aura besoin d’amour, de patience et de temps, il faudra tout lui apprendre et cela prend du temps, lui apprendre la laisse, les voitures, la ville, la campagne, le confronter et l’habituer à ce que sera son futur environnement…

Commandement n°7 : « Sa santé tu préserveras »

L’animal que vous accueillez est une responsabilité, toute maladie ou suspicion doit être signalée et vue par un professionnel compétent.

Commandement n°8 : « Ne pas abandonner tu devras »

L’animal peut se montrer peut réceptif à votre amour, ou vous décevoir par une attitude distante ou au contraire demander trop de présence… A vous de ne pas baisser les bras, de le rassurer ou l’amener à prendre de la distance. Ne pas lâcher l’animal sur lequel on s’est engagé au bout de quelques heures…

Commandement n°9 : « Donner ton avis tu devras »

L’avis de la famille d’accueil sur une future adoption est primordiale, vous vivez avec l’animal, vous le côtoyez, vous l’avez élevé, nul autre que vous est la mieux placée pour lui trouver la famille idéale…

Commandement n°10 : « Recommencer tu pourras »

Etre famille d’accueil est émotionnellement éprouvant, du début à la fin, mais vouloir le meilleur pour eux, contribuer à leur bonheur est une expérience incomparable, des pleurs, aux rires, l’important est de les savoir heureux et pouvoir se dire qu’on a été un petit maillon sans lequel la chaine n’aurait pas été complète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *